RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

RTFLASH Recherche & Technologie
NUMERO 18
Lettre gratuite hebdomadaire d’informations scientifiques et technologiques
Créée par René Trégouët rapporteur de la Recherche et Président/fondateur du Groupe de Prospective du Sénat
Edition du 27 Septembre 1998
Recommander  |  Désinscription  |  Lire en ligne
Egalement dans ce numéro
TIC
Le Quid 99: 2,5 millions d'informations et un site Internet
Avec Inktomi ne ratez pas la bonne affaire sur le web
Connecter son antenne Internet à ...un avion
Le logiciel, plus fort que la loi, pour limiter l'accès à Internet
Moratoire fiscal sur l'internet américain
Bientôt la petite monnaie... sur une puce
Le marché des PC en croissance de 13 % en 1999
La pénurie d'informaticiens s'aggrave aux USA
Compaq, à suivre aussi dans le commerce électronique ?
Windows 95 adopte l'euro
Superordinateurs avec un écran de 3 mètres
Choisir ses programmes de télévision sur Internet
Lyon, Toulouse, Marseille et Nantes vont recevoir la radio numérique
Matière
Une mémoire flash imposante
Espace
GPS superstar
Physique : vers la détection de la gravitation
Vivant
Aspirine anti-cancéreuse
Des vitamines pour combattre des tumeurs
Fruits et légumes utiles contre le déclin des capacités cérébrales
Identification d'un nouvel agent "tueur" du virus de la grippe
Le moteur de la vie livre ses mystères
Une découverte majeur sur la nutrition des végétaux
ADN : l'arme absolue anticontrefaçon
Recherche
Mitsubishi dévoile son véhicule hybride
Greffer du vivant sur du silicium
TIC
Information et Communication
Le Quid 99: 2,5 millions d'informations et un site Internet
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Le Quid 99, encyclopédie annuelle et outil de référence avec 2,5 millions d'informations en 2.016 pages, sortira en librairie le 1er octobre, complété par un site Internet, Quidmonde 99, petit frère du CD-Rom Quidmonde 97 aujourd'hui épuisé. Créé en 1963 par Dominique et Michèle Frémy, la première édition du Quid comportait 2,5 millions de signes. Le Quid 1999 qui arbore une couverture rouge, en recense plus de 37 millions, soit l'équivalent de 100 livres au format de poche de 200 pages. Pour la première fois, un site Internet en consultation gratuite permet un accès à Quidmonde 99, une banque de données sur 208 Etats et territoires. Conçu par Fabrice Frémy, le fils des créateurs du Quid, il permet une navigation rapide sur 208 fiches, 201 cartes, plus de 1.300 photos couleurs et des tableaux comparatifs sur 231 sujets. Les documents peuvent être édités, par les internautes, en couleur haute définition. Dans cette cuvée, 99 les données sur l'histoire des pays ont été remises à jour et la présentation aérée pour faciliter la recherche. Le Quid est une encyclopédie et non un dictionnaire, où les renseignements ne sont pas présentés alphabétiquement mais regroupés par sujets comme "littérature", "sport", finances" ou "cinéma".

(AFP/28:09/98)

http://www.yahoo.fr/actualite

www.quid.fr

Avec Inktomi ne ratez pas la bonne affaire sur le web
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Les grands sites d'entrée du Web, comme Yahoo ou HotWired, ont déjà dans leur panoplie de services aux internautes des offres de commerce électronique. Mais il s'agit essentiellement de catalogues constitués de magasins virtuels dans lesquels le visiteur pénètre, à tour de rôle. A bien des égards, cette forme de visite n'est guère différente de celle d'un flâneur qui se promène au milieu des vraies boutiques d'un centre commercial. Or, le Net peut faire bien mieux que cela. L'avantage du Web, outre sa disponibilité permanente, est de pouvoir mettre à la disposition de L'internaute un choix infini d'articles, même présentés par des commerçants très éloignés et qui n'ont aucun lien entre eux. Et donc de "faire son marché" en pouvant comparer toutes les offres équivalentes. C'est la raison véritable pour laquelle une des starts-up vedettes du Net dans la Silicon Valley, Inktomi, a récemment acquis une autre start-up, C2B. Cette dernière a développé une technologie originale, à base d'agents intelligents, qui permet justement de regrouper tous les magasins virtuels d'un site d'entrée du web, afin d'indiquer, par exemple, qui propose -au moment de la consultation- la meilleure voiture à vendre, l'affaire immobilière la plus avantageuse ou l'emprunt au meilleur taux. Pour sa part, Inktomi a déjà su se rendre indispensable aux grands sites d'entrée, notamment à Yahoo, grâce à sa propre technologie de recherche de sites, considérée comme l'une des toutes meilleures actuellement sur le marché.

(Les Echos/1/10/98)

http://www.lesechos.fr

Connecter son antenne Internet à ...un avion
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Pour recevoir Internet à très grande vitesse, dans la région de Saint-Louis (Missouri), il n'est plus besoin de disposer d'une ligne téléphonique, ou même d'un modem-cable. Mais plutôt d'une petite antenne parabolique reliée à ...un avion volant à très haute altitude. La société Angel Technologies vient en effet d'ouvrir un service Internet pour une première tranche de 50.000 utilisateurs, en utilisant des avions qui effectuent de grands cercles autour d'une zone urbanisée de plusieurs dizaines de kilomètres de rayon. Les responsables de la firme assurent que le trafic Internet ainsi échangé est plus fiable qu'avec un système de satellite, car l'émission du signal est plus proche de l'utilisateur. Evidemment, l'avion lui-même ne doit pas connaître de défaillance technique...

(Les Echos:29:09:98)

http://www.lesechos.fr

Le logiciel, plus fort que la loi, pour limiter l'accès à Internet
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Des logiciels de plus en plus perfectionnés, qui permettent aux parents d'empêcher leurs enfants de consulter certains sites sur Internet, pourraient prendre le pas sur la législation toujours lente à réagir. Le débat entre partisans de la restriction d'Internet et défenseurs des droits civiques est en tout cas ravivé par la progression au Congrès d'une nouvelle loi sur la protection des enfants. "Les technologies de filtrage protègent les enfants plus efficacement qu'une loi", estime Jerry Berman, président du Centre pour la Technologie et la Démocratie (CDT), et critique virulent du Children Online Protection Act, dernière tentative en date de réglementation d'Internet par le pouvoir législatif. "Les logiciels de filtrage sont capables de s'adapter à la diversité des valeurs familiales et des besoins éducatifs des uns et des autres", au contraire de la loi qui, en imposant aux sites jugés "dangereux pour les mineurs" de refuser l'accès aux moins de 17 ans, menace de créer des ghettos virtuels, argumente M. Berman. Jugé incompatible avec le premier amendement de la Constitution sur la liberté d'expression, le Communication Decency Act voté en 1996 avait été annulé par la Cour Suprême. Si les logiciels de filtrage ont le vent en poupe, c'est précisément parce qu'ils "donnent le choix aux parents et leur permettent de protéger leurs enfants sans que le reste de la population s'en trouve affecté", estime de son côté Susan Getgood, directrice de marketing de The Learning Company pour CyberPatrol, le logiciel de filtrage le plus vendu aux Etats-Unis. La pénétration des logiciels de filtrage dans le marché américain a augmenté de 50% sur un an, et un foyer sur cinq utilise les programmes de contrôle pré-installés dans les logiciels de navigation ou fournis, par leur fournisseur de service Internet. Les logiciels de filtrage comme CyberPatrol -- traduit maintenant en français --, SurfWatch ou NetNanny sont à la fois un produit et un service par abonnement. Ils bloquent l'accès à une liste de sites élaborée en permanence par une équipe de professionnels, et permettent aussi aux parents de réglementer à leur gré ce que l'enfant pourra voir et ne pas voir, faire et ne pas faire sur Internet. Le tri est réalisé en fonction de différents critères, adresses URL de sites et de groupes de discussions ou mots clés. Certains, comme CyberPatrol, permettent également d'empêcher l'enfant de transmettre des informations confidentielles sur Internet. Car le souci majeur des parents américains est à présent d'empêcher les entreprises de marketing pour soutirer aux enfants toutes sortes d'informations sur le mode de vie du ménage, révèle FamilyPC. Une étude de la Commission Fédérale du Commerce a révélé que sur 212 sites pour enfants visités, 188 recueillaient directement des informations confidentielles et seulement un sur deux prévenait le visiteur que ces données pouvaient être librement utilisées.

AFP 1/10/98

http://www.yahoo.fr/actualite/l

Moratoire fiscal sur l'internet américain
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Le Sénat pourrait adopter rapidement un texte qui interdirait aux Etats ou aux villes de lever un impôt sur les transactions électroniques. La Chambre des Représentants a, elle, déjà adopté un projet de loi en ce sens qui propose un moratoire de 3 ans dont pourraient être exemptés les Etats qui ont d'ores et déjà taxé le commerce électronique. Les partisans de cette mesure se recrutent à la fois au parti Démocrate et au Parti Républicain.. Sans nier que l'adoption d'une telle loi diminuera les rentrées fiscales des collectivités locales, les promoteurs du projet considèrent qu'il s'agit d'un investissement qui dotera les Etats-Unis d'une arme commerciale redoutable. Les opposants, très minoritaires, font valoir que le développement du commerce électronique de détail pourrait sinon tuer, du moins considérablement affaiblir, le commerce de proximité. USA Today (USAT) semble certain du succès législatif du moratoire et précise que la Maison Blanche y est favorable. Il permettrait de stimuler fiscalement le développement du commerce de détail en ligne, évalué par Forrester Research à 4,8 milliards de dollars cette année mais qui devrait atteindre 25 milliards en 2002.

(S&T Presse:30/09/98)

http://www.france-science.org

Bientôt la petite monnaie... sur une puce
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Dès le premier semestre 1999, les Tourangeaux vont pouvoir payer leur pain ou leurs cigarettes avec un porte-monnaie électronique. Et les Parisiens vont tester une carte orange à puce. En cas de succès, ces expériences seront étendues à toute la France. Bientôt, il sera possible d'aller chez le boulanger sans un sou en poche. Ou du moins sans argent liquide. Car grâce au porte-monnaie électronique, nous pourrons acheter du pain, ou le journal avec une carte à puce. Pilotée par le Crédit Agricole, la BNP et le Groupement des cartes bancaires, cette expérience recevra le soutien de presque toutes les grandes banques : le Crédit Mutuel, le CIC, la Banque populaire, le Crédit Lyonnais et le CCF. Comment le porte-monnaie électronique fonctionnera-t-il ? Les clients auront le choix entre deux formules : soit une carte (à puce) spéciale, soit une option sur une carte bancaire normale. La carte spéciale sera une carte qui ne servira qu'à payer les petits achats. On paiera à l'avance le montant à dépenser, un peu comme une carte téléphonique. Et quand la carte sera vide, il sera possible de la recharger chez les commerçants (avec son terminal de paiement) ou aux distributeurs de banque, soit en versant l'argent, soit en débitant un compte bancaire. Mais il sera possible aussi d'équiper votre carte bancaire normale d'une option " porte-monnaie électronique ". Dans ce cas, vous n'aurez qu'une seule carte, mais avec des achats qui seront débités sur deux comptes différents. En dessous de 100 francs, le débit se fera sur le porte-monnaie électronique, et au dessus le débit se fera sur votre compte bancaire directement. Les avantages de ce porte-monnaie électronique sont nombreux. Le consommateur n'aura presque plus besoin d'avoir d'argent sur lui : avec son porte-monnaie électronique, il pourra régler tous ses petits achats. Les commerçants de leur côté auront moins d'argent en caisse et seront assurés d'être payés. D'où une meilleure sécurité. En cas de succès, cette expérience sera étendue à toute la France. A terme, dans un avenir proche, nous n'aurons plus qu'une seule carte, qui servira à la fois de porte-monnaie, de carte bancaire et de titre de transport. Et une utilisation européenne est prévue aussi, puisque dès 2001 les porte-monnaie français seront utilisables en euros en France et en Allemagne.

(Le Progrès/30/09/98)

http://www.leprogres.fr

Le marché des PC en croissance de 13 % en 1999
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

International Data Corp (IDC) prévoit une hausse de 13,2 % des ventes mondiales de PC en 1999. Les Etats-Unis et l'Europe de l'Ouest seront les principaux vecteurs de cette progression des ventes, avec une croissance respective de 13,9 % et 11,8%, et des volumes de 40,1 millions et 25,4 millions d'unités. Associées, ces deux régions du monde devraient représenter 73% du total mondial des ventes, évalué à 89 millions d'unités. Le San Jose Mercury News (SJMN) considère que ces prévisions sont optimistes car elles misent sur une relative stabilité de la monnaie chinoise, sur la fin des problèmes financiers touchant le marché russe et celui de la zone Asie-Pacifique, et sur une reprise de l'économie nippone. En outre, IDC prévient que les chiffres d'affaires devraient seulement progresser de 6 à 7 %, car les prix des PC continuent de chuter à une vitesse vertigineuse. Ainsi, les quatre principaux fabricants, dans l'ordre Compaq, Dell, IBM et Hewlett-Packard, devraient proposer des machines à moins de 500 dollars dans les 12 prochains mois.

(ST-Presse/25/09/98)

http://www.france-science.org

La pénurie d'informaticiens s'aggrave aux USA
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Alors que, récemment, un responsable du Stanford Computer Industry Project a estimé que la pénurie d'informaticiens due à la bogue de l'an 2000 ne serait pas "temporaire," et que celle-ci perdurerait bien après la date fatidique, un accord entre la Maison Blanche et le Congrès vient d'être trouvé qui prévoit d'augmenter le nombre de visas H1-B accordés chaque année à des étrangers pour des emplois requérant de hautes qualifications. Le plafond actuel de 65 000 visas (atteint cette année en mai, soit quatre mois avant la fin de l'année fiscale américaine) devrait ainsi passer à 115 000 par an pour les trois années à venir. Jusqu'à présent opposée à cette augmentation, la Maison Blanche a obtenu quelques concessions de la part du Congrès, dont notamment une enveloppe de plusieurs centaines de millions de dollars destinée à la formation de travailleurs américains. Certaines entreprises devront aussi prouver qu'elles ont bien essayé de recruter un Américain pour pourvoir leur poste avant d'obtenir un visa.

(ST-Presse/25/09/98)

http://www.france-science.org

Compaq, à suivre aussi dans le commerce électronique ?
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Compaq se prépare à devenir l'un des géants du Net et du commerce électronique. Depuis le rachat de Digital, le N° 1 mondial des PC cherche à capitaliser davantage sur l'une des filiales de son ancien concurrent : AltaVista. Un moment perçu comme le moteur de recherche le plus performant du Web, le site a depuis laissé la vedette à Yahoo, Excite, NetCenter... Pour autant, AltaVista conserve une bonne image de marque et demeure l'un des acteurs principaux de ce marché. C'est pourquoi Compaq est en train de mettre au point une stratégie qui devrait lui permettre de faire coup double : augmenter les ventes de ses PC grâce à AltaVista, tout en transformant ce site en l'un des principaux points d'entrée du commerce électronique. Pour se faire, le constructeur texan -qui a déjà commencé à vendre des PC pré-configurés pour une connexion automatique à Internet- va poursuivre dans cette voie ...mais à son avantage exclusif. Ainsi, au lieu de se retrouver sur une page d'accueil de Yahoo, le nouveau propriétaire d'une machine Compaq se verra aussitôt connecté à AltaVista et ses nouveaux services, notamment de commerce électronique. Une manoeuvre grandement facilitée par ces "claviers Internet", comportant des touches spéciales qui envoient vers différents points d'entrée du réseau. Si rien n'empêche l'utilisateur de définir d'autres préférences, en pratique les trois-quarts des internautes débutants n'en font rien et prennent leurs premières marques sur le Net en adoptant les pré-réglages effectués par le fabricant de la machine. Déjà, aux Etats-Unis, AltaVista reçoit de nombreuses propositions de la part de spécialistes du commerce électronique afin de figurer dans sa nouvelle galerie virtuelle. De même, les fournisseurs d'accès Internet -Compaq est déjà associé avec GTE- cherchent également à être inclus dans la liste que le constructeur a pré-sélectionné pour l'abonnement à un service. Et c'est là que Compaq prépare sa stratégie à double détente : la firme étudie en effet la possibilité de permettre à certains ISP de proposer avec l'accès à Internet, un ordinateur Compaq. Une stratégie "Minitel" destinée à commercialiser des PC Internet pour le grand public à moins de 500 dollars, une partie du prix de la machine étant intégrée dans la facturation du service de connexion.

(Les Echos/28/09/98

http://www.lesechos.fr/silval/

Windows 95 adopte l'euro
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Installer le caractère Euro pour Windows 95. Il va falloir s'y faire. Bientôt, l'Euro sera monnaie courante. Pourtant, ce caractère n'apparaît pas encore sur la plupart des claviers. Un petit programme, créé par Microsoft, permet de pallier cet inconvénient. Le fichier s'appelle "W95 Euro.exe" et est disponible sur Internet. Le fichier est auto-extractible, vous n'avez pas besoin de logiciel particulier pour l'extraire. Il suffit de cliquer dessus et l'installation se fait automatiquement. Vous n'avez rien à faire si ce n'est rallumer l'ordinateur quand un écran vous y invite. Désormais, vous pouvez utiliser le caractère Euro dans différentes applications avec les polices de type "True Type". Dans Word 97, il s'agit de toutes les polices précédées du double "T". Pour faire apparaître le sigle Euro dans votre texte, appuyer simultanément sur les touches "e" et "Alt gr". Il ne vous reste qu'à marquer le sigle au feutre indélébile dans le coin inférieur droit de la touche "e".

(Le Soir:27/09/98)

http://www.lesoir.com/

http://www.microsoft.com/windows/

Superordinateurs avec un écran de 3 mètres
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Hewlett-Packard a présenté le 1/10:98 deux nouveaux ordinateurs extrêmement puissants, destinés aux designers et ingénieurs, capables d'afficher en taille réelle des modélisations de voiture ou des segments entiers d'avion. Cette prouesse repose sur un écran haute résolution de 3 mètres de large sur un mètre de haut environ, auquel sont reliées 3 cartes graphiques 3D très performantes. Le premier modèle HP équipé de cet écran, ainsi que de 1 Go de mémoire vive et de deux disques durs de 9 Go sera vendu au prix de 274 000 dollars (environ 1,37 millions de francs). Le second modèle qui comprendra trois stations identiques à celle précédemment décrite coûtera pour sa part quelque 460 000 dollars (2,3 millions de francs environ). HP s'attaque ainsi au segment de marché occupé jusqu'à présent par Silicon Graphics, qui pratique d'ailleurs des tarifs beaucoup plus élevés (un million de dollars environ pour l'équivalent du deuxième modèle de la gamme HP).

( ZDNet/1/10/98)

http://www.zdnet.fr

Choisir ses programmes de télévision sur Internet
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

L'ordinateur et Internet peuvent vous venir en aide lorsque la multiplication des chaînes de télévision rend la consultation le choix des programmes difficile. Logiciel gratuit, "iTV" est indispensable. Grâce à lui, vous recevrez régulièrement le programme des chaînes que vous désirez. La liste étant très longue, le logiciel permet de classer les programmes selon vos préférences en utilisant un système de points par mots-clés. Par exemple, +3 points pour Marcello Mastroianni et - 10 points pour Jean-Pierre Foucault (ces critères sont paramétrables à souhait). Le programme peut aussi vous avertir automatiquement du passage de votre film favori. Après avoir téléchargé le fichier "itv inst.exe", cliquez dessus pour débuter l'installation. Confirmez l'emplacement et c'est tout. Deux fois par semaine, cliquez, alors que vous êtes connectés à Internet, sur le bouton "EuroTV" pour mettre vos programmes à jour. Le bouton "paramètres" donne accès à la sélection des chaînes, aux critères de choix et à la configuration de l'alarme.

(Le Soir/27/09/98)

http://www.lesoir.com/

http://server.ftd.fr/bixo/itv.html

Lyon, Toulouse, Marseille et Nantes vont recevoir la radio numérique
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

La diffusion en radio numérique, déjà lancée à Paris, va être "incessamment" étendue à Toulouse, Lyon, Marseille et Nantes, alors que les premiers autoradios numériques sont présentés au Mondial de l'Automobile. Actuellement, quelque 15 millions d'auditeurs sont susceptibles d'accéder à la radio numérique en norme DAB (Digital Audio Broadcasting), Ce chiffre devrait être porté à 25 millions d'ici fin 99, soit 40% de la population française. L'Allemagne et l'Angleterre couvrent déjà respectivement 36% et 60% de la population en radio numérique. Trois blocs sont déjà diffusés sur la région parisienne, avec l'autorisation du CSA, deux gérés par TDF et un par la Sogetec (groupe NRJ). Sur le premier bloc TDF, sont présentes les radios du service public (France Inter, France Info, France Musique, FIP, notamment), et sur le deuxième, la plupart des radios privées. Les premiers autoradios numériques sont proposés par plusieurs grands fabricants à des prix se situant entre 4.000 et 5.000 F.

(Le Progrès/1/10/98)

http://www.leprogres.fr/

^ Haut
Matière
Matière et Energie
Une mémoire flash imposante
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Hitachi et Mitsubishi Electric ont développé une mémoire flash d'une capacité de 256Mo, la plus large du monde. La mémoire flash est un type de mémoire sans rafraîchissement qui est de plus en plus demandé par les applications de type appareils photos numériques. Cette mémoire flash est de la taille d'un timbre poste. La mémoire précédente la plus large était de 64Mo, soit une capacité 4 fois moindre. Une mémoire de 256Mo est capable d'enregistrer 500 images de 500Ko. Des échantillons de cette nouvelle mémoire flash seront disponibles en novembre. Hitachi va également mettre sur le marché en décembre 2 produits basés sur cette mémoire flash, une carte PC de 640Mo et un carte flash compacte de 192Mo.

(Transphere:26/09/98)

http://www.arise-fr.org/transphere/telegramme.htm

^ Haut
Espace
Espace et Cosmologie
GPS superstar
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Le New York Times (NYT) et le Financial Times (FT) se font les chantres du système satellitaire de positionnement et de navigation GPS (Global Positioning System). Initialement conçu pour les militaires américains, ce système connaît de nombreux succès civils, que répertorie une étude du Département du Commerce (http://infoserv2.ita.doc.gov/ot/home.nsf). Le GPS, utilisé aussi bien dans les bulldozers des mines de charbons du Wyoming que sur les plates-formes pétrolières du Golfe du Mexique, a permis ainsi d'améliorer la productivité de ces industries. De plus, associé à un réseau de télécommunication, il permet la gestion de flottes de véhicules, comme les 1600 poids lourds de Federal Express. Par ailleurs, l'aviation civile commence à utiliser le GPS pour simplifier les approches des aéroports, et réduire les retards de 30 %, comme l'annonce le FT. Enfin les horloges atomiques des 24 satellites GPS proposent une synchronisation horaire globale: toutes les opérations effectuées sur le NASDAQ sont datées grâce à ce système.

(ST-Presse/28:09/98)

http://www.france-science.org

http://infoserv2.ita.doc.gov/ot/home.nsf

Physique : vers la détection de la gravitation
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Un projet franco-italien. Nom de code : Virgo. Objectif : détecter des ondes gravitationnelles. Du jamais vu. " Virgo est un projet prioritaire du CNRS ", a rappelé le directeur général du centre national de la recherche scientifique, Catherine Bréchignac. En Italie, l'enthousiasme est identique, L'Institut national de physique nucléaire est tout aussi emballé par le projet qui devrait être opérationnel en 2001. Toutefois le temps presse, les Américains ont lancé un projet identique, LIGO (Laser interferometer gravitational-Wave Observatory), qui pourrait se concrétiser par de premières observations en l'an 2000 ! Mais comment observer l'inconnu ? A l'aide d'un gigantesque interféromètre à laser armé de deux bras orthogonaux (3 kilomètres de long chacun !). A l'extrémité de l'un seront disposés des miroirs puissants. Quant à l'autre, il sera constitué de modules de détection et de miroirs. Un laser, dédoublé, effectuera alors des allers-retours, cinquante au total, entre les deux pôles de miroirs et un seul " déphasage " des deux faisceaux lumineux témoignera de la présence d'ondes gravitationnelles.

(Hexagone/25/09/98)

http://www.arise-fr.org/

^ Haut
Vivant
Santé, Médecine et Sciences du Vivant
Aspirine anti-cancéreuse
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

L'aspirine limite les risques génétiques de cancer du colon. Après des tests réalisés en éprouvette, Richard Fishel de l'Université Thomas Jefferson à Philadelphie est arrivé à cette prometteuse révélation. Dans ces conditions in-vitro, l'aspirine a eu une fois de plus une action mystérieuse. Pour des raisons encore inexpliquées, les mutations génétiques, qui sont à l'origine des tumeurs, ont disparu au contact de cet acide. Mais ce surprenant effet de l'aspirine doit encore être expérimenté in-vivo, c'est à dire sur des personnes chez lesquelles les tumeurs ne sont pas encore apparues. C'est justement l'étude que Richard Fishel va maintenant réaliser sur une centaine de volontaires considérés comme personne à risque.

(Science&avenir/16:09/98)

http://www.sciences-et-avenir.com

Des vitamines pour combattre des tumeurs
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Certaines tumeurs affectant les parathyroïdes (glandes endocrines situées derrière la thyroïde) pourraient être traitées à l'aide des vitamines A et D. C'est la conclusion d'une thèse soutenue le 11/9 par W. Liu de l'Institut des sciences chirurgicales à l'université d'Uppsala. La plupart des tumeurs affectant les parathyroïdes sont bénignes mais provoquent une sécrétion excessive de parathormones (hormones sécrétées par la parathyroïde) qui régulent les taux de phosphore et de calcium dans le sang. Cet hyperfonctionnement et les taux élevés de calcium dans le sang qui en résultent peuvent entraîner, à court terme ostéoporose et lithiase rénale, et à long terme une augmentation du facteur de risque de maladies cardio-vasculaires. Dans sa thèse, W. Liu montre que les vitamines A et D ralentissent la division cellulaire dans les parathyroïdes et réduisent la sécrétion de parathormones. Elles pourraient également être utilisées pour traiter de nombreuses maladies de la peau.

(Transphère/26/09/98)

http://www.arise-fr.org/transphere

Fruits et légumes utiles contre le déclin des capacités cérébrales
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

La consommation régulière de fruits et légumes permet de prévenir, au moins chez les rats, le déclin naturel des capacités cérébrales qui intervient avec le vieillissement, indiquent des chercheurs américains .Réalisés par une équipe du département fédéral de l'Agriculture, ces travaux ont montré que les rats nourris pendant huit mois avec un régime à base de fraises, épinards et vitamine E semblaient nettement moins frappés par les méfaits de l'âge que ceux soumis à un régime alimentaire normal. Ce régime --l'équivalent d'une salade d'épinards et d'un récipient d'un demi-litre de fraises par jour-- a notamment réduit les perturbations de l'apprentissage et de la coordination des mouvements de ces rongeurs et limité le déclin des performances de leur mémoire, ont expliqué les auteurs de l'étude. Selon eux, ces aliments, qui contiennent d'importantes quantités d'antioxydants, semblent avoir protégé le cerveau des rats de l'action des radicaux libres, des molécules instables d'oxygène qui, en cherchant à s'accoupler à d'autres molécules, endommagent ou détruisent les cellules du cerveau auxquelles elles sont attachées. "Le recours nutritionnel aux fruits et légumes pourrait s'avérer important pour protéger et éventuellement faire reculer le déclin fonctionnel et cognitif qui accompagne le vieillissement", conclut l'auteur principal de l'étude, le docteur James Joseph. "Ces nouveaux travaux sont très intéressants parce qu'ils examinent l'interface entre nourriture et neurologie", a estimé le docteur Joseph Coyle, de la faculté de médecine de l'université d'Harvard (Massachusetts). "Très peu a été fait dans ce domaine". Fruits, légumes et vitamine E sont déjà connus pour leurs effets bénéfiques contre certains cancers et maladies cardio-vasculaires.

(AFP/28/09/98)

http://www.actualinfo.com/

Identification d'un nouvel agent "tueur" du virus de la grippe
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Des chercheurs américains ont identifié un nouvel agent anti-microbien qui semble capable de "tuer" rapidement l'une des principales souches du virus de la grippe. Ce nouvel agent anti-grippe, une mixture composée d'eau, d'huile de soja, d'un détergent et d'un solvant et baptisée BCTP, s'est montré efficace aussi bien contre des cultures du virus que sur des souris de laboratoire, a précisé son concepteur, le docteur James Baker. "Ces études sont préliminaires et ont été menées à petite échelle mais les résultats indiquent que l'agent BCTP s'est révélé être une nouvelle arme efficace contre le virus de la grippe de type A", a expliqué M. Baker. "Ses principaux avantages sont sa rapidité d'action, l'étendue de son champ d'action et son absence de toxicité vis-à-vis de la peau et des muqueuses", a-t-il ajouté. Selon ces travaux, les rongeurs à qui l'ont avait inoculé simultanément par voie nasale du BCTP et le virus de la grippe ont réussi à se protéger totalement de la maladie. Si ces résultats sont confirmés sur l'homme, le BCTP pourrait devenir un traitement préventif intéressant, a estimé le docteur Baker. "Les vaccins sont chers, ils ne sont efficaces que contre quelques souches chaque année et l'immunité qu'ils confèrent est longue à se développer", a-t-il noté, alors que "le BCTP semble anéantir le virus au premier contact".

(AFP/26/09/98)

http://www.actualinfo.com/

Le moteur de la vie livre ses mystères
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Identifiée en 1929 par le chimiste allemand Karl lohmann, l'ATP (Adenosine Triphosphate) constitue la source d'énergie universelle de la vie. Elle est présent dans chacune de nos cellules et même au repos, nous consommons chaque jour pour maintenir notre métabolisme une quantité 'ATP égale à la moitié de notre poids. Pourtant, 70 ans après sa découverte, nous commençons seulement à comprendre comment fonctionne ce "moteur de la vie". De récents travaux effectués par une équipe américaine de l'Institut Hopkins de Baltimore ont en effet confirmé que l'ATP est produite à partir d'ADP (adénosine Diphosphate), grâce à une enzyme complexe, l'ATP synthétase. Mais le plus étonnant est la manière dont cette enzyme produit de l'énergie: la partie externe de cette enzyme tourne dans sa partie interne, comme une tige dans un tube, et c'est cette rotation qui produit de l'énergie en libérant les molécules d'ATP. Cette découverte est très importante, car elle doit être rapprochée d'autres découvertes récentes qui mettent en évidence l'existence, au niveau moléculaire, de toute une variété de rotors naturels aussi bien dans le règne minéral que dans la sphère du vivant Les nanotechnologies disposent donc, avec ces nanorotors, d'extraordinaires modèles naturels qui vont pouvoir être étudiés et reproduits, et qui ouvrent d'immenses perspectives d'applications scientifiques et industrielles pour le XXIeme siècle.

(Le Monde/25:09:98)

http://www.lemonde.fr

(brève rédigée par @RT Flash)

Une découverte majeur sur la nutrition des végétaux
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Des chercheurs français de l'INRA et du CNRS viennent d'identifier la structure moléculaire impliquée dans la circulation du potassium dans les plantes. L'équipe française a mis à jour le système de transport entre racines et feuilles. il s'agit d'un canal localisé au coeur de la racine, dans les cellules bordant les vaisseaux conduisant la sève brute vers les parties aériennes de la plante. La même équipe avait déjà identifié en 1992 le système d'absorption du, potassium par la racine, mais le mécanisme de production des ions potassium dans la sève était jusqu'à présent resté inconnu. Cette connaissance des mécanismes des échanges moléculaires entre les différents organes de la plante ouvre de nombreuses perspectives en agronomie. Elle devrait notamment déboucher sur un contrôle bien meilleur de la nutrition minérale des plantes qui permettra de réduire sensiblement les apports d'engrais, tout en améliorant les qualités nutritives et gustatives de ces végétaux.

(AFP/1/10/98)

http://www.actualinfo.fr

(brève rédigée par @RT Flash)

ADN : l'arme absolue anticontrefaçon
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Plus question de copier un sac Vuitton ou un tableau de Van Gogh. Un procédé inédit d'estampille moléculaire, mis au point par une équipe de chimistes écossais, permet de vérifier l'authenticité d'un diamant et de pister les eaux, des aliments et toutes sortes de marchandises. Les Britanniques ont inventé la panacée antifraude ! Un moyen de marquage microscopique et modulable à volonté. Une simple pulvérisation sur une robe, un tapis ou un tableau et l'objet devient reconnaissable parmi mille copies. Ce sceau redoutable pour les contrefacteurs utilise un système de codage des plus éprouvés : l'ADN. Cette molécule, l'acide désoxyribonucléique, code pour le vivant depuis des millions d'années ! Support de l'hérédité, c'est un véritable code-barres moléculaire que des scientifiques écossais ont eu l'idée d'exploiter pour marquer les produits. Le système breveté, dénommé Cypher Mark (cypher signifie code secret en anglais), est désormais sur le marché de la parfumerie, des spiritueux, des diamants, du pétrole... et les responsables des douanes s'y intéressent. Supplantera-t-il les systèmes de marquage traditionnels, radioactifs, chimiques et biologiques ? Le produit-signature est fait de microbilles (de 0,1 à 5 micromètres) auxquelles sont attachées des " clés moléculaires ". Ces clés sont des chaînes de nucléotides alignant une trentaine de bases. Comme il existe quatre bases naturelles (adénine, cytosine, guanine, thymine), leurs combinaisons dans divers ordres permet d'aboutir à 1018 marques différentes ! A chaque propriétaire, des séquences particulières peuvent être attribuées. Selon l'application et les propriétés recherchées, les fabricants peuvent choisir des microbilles en matériaux adaptés : silicone, latex, polystyrène, silice, polycarbonate... De même, ces " perles " peuvent être rendues plus ou moins détectables par l'émission d'une fluorescence particulière, par un effet magnétique ou même par réponse antigénique. La concentration d'usage est de 10 à 1000 microbilles par millilitre de liquide marqué. Le marquage des liquides, tissus, objets divers, se fait par mélange (mise en suspension du produit) ou aérosols. Cypher Mark peut aussi s'appliquer sous forme de poudre, de laque, de peinture ou de résine époxy sur des surfaces solides. " Avec un gramme de produit, nous pouvons marquer tout le contenu d'un pétrolier, soit environ 250000 tonnes ! raconte John Minton, l' ingénieur chimiste écossais, qui a mis au point ce procédé. " Même si les séquences d'ADN ainsi que les microbilles sont chères à produire, nous pouvons proposer des marquages à prix avantageux, car les configurations sont déclinables presque à l'infini ", estime John Minton. Ces étiquettes génétiques invisibles sont difficilement détectables mais sont surtout inviolables : le message codé par la succession des bases est " illisible, " car il faut détenir un code d'accès dit primaire qui permet d'amorcer un copiage. Indéchiffrable et inimitable, ce sceau emprunté au vivant peut être apposé ou intégré sur ou dans n'importe quoi. Il supporte le chauffage modéré et ne peut pas être extrait, enlevé de son milieu ou de son support. Une aubaine pour tous les chercheurs de preuves ! Le procédé est déjà à l'étude à la Smithsonian Institution de Washington pour protéger les oeuvres d'art. Enfin, grâce à l'incorporation des microbilles codées dans les encres et d'autres matériaux utilisés pour préparer le papier (agents de résistance par exemple), les billets de banque, des documents confidentiels, ou des certificats sont repérables à la trace .

( sciences&avenir/25/09:98)

http://www.sciences-et-avenir.com/

^ Haut
Recherche
Recherche & Innovation, Technologies, Transports
Mitsubishi dévoile son véhicule hybride
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Mitsubishi Motors a débuté le développement d'un véhicule hybride équipé d'un moteur GDI (Gasoline Direct Injection) et d'un moteur électrique qui permettrait d'améliorer l'efficacité du carburant de 50%. Ce véhicule qui pourrait arriver sur le marché en 2000 satisfera aux limitations d'émissions de CO2. Tout comme Nissan et contrairement à Toyota, Mitsubishi a opté pour la technologie de batteries lithium-ion dans la réalisation de son système de stockage d'électricité. L'alliance du GDI et de la technique hybride devrait permettre d'obtenir une complémentarité en matière d'efficacité du carburant et d'émissions : le système hybride est idéal pour les nombreux arrêts et la conduite en ville tandis que le GDI se comporte très bien à grande vitesse ou vitesse fixée. Mitsubishi envisage en particulier d'équiper des camions de livraison de son nouveau moteur.

(Transphère/27:09:98)

http://www.arise-fr.org/transphere/

Greffer du vivant sur du silicium
Lundi, 28/09/1998 - 00:00

Demain, les rêves les plus fous peuvent devenir réalité, avec des hommes aux neurones branchés sur des puces électroniques. Dès 1988, des chercheurs américains des Bell Laboratories ont réussi à déposer des neurones de rats sur un support artificiel. Plus près de nous, l'allemand Peter Fromherz (Institut Max-Planck, Martiensried) a mis au point un système original de contact entre des cellules vivantes et du silicium, matériau de base des puces électroniques. Au Naval Research Laboratory de Washington, David Stenger a fait croître sur différents substrats des neurones prélevés sur l'hippocampe d'un embryon de rat. A Cornell (New York), un groupe a réussi la greffe de cellules sur une couche de silicium porteuse de minuscules points d'ancrage. En Suède, Rolf Eckmiller (université de Skövde) travaille à l'élaboration de techniques permettant de compenser certaines dégénérescences de la rétine. Ces travaux, encore très préliminaires, préfigurent les prothèses bioélectroniques et les ordinateurs biologiques du futur, à base de protéines ou de bactéries.

(Le Monde/25/09/98)

http://www.lemonde.fr/

^ Haut
VOTRE INSCRIPTION
Vous recevez cette lettre car vous êtes inscrits à la newsletter RTFLash. Les articles que vous recevez correspondent aux centres d'intérêts spécifiés dans votre compte.
Désinscription Cliquez sur ce lien pour vous désinscrire.
Mon compte pour créer ou accéder à votre compte et modifier vos centres d'intérêts.
PLUS D'INFOS
Suivez-nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook
 http://www.rtflash.fr
back-to-top