RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

RTFLASH Recherche & Technologie
NUMERO 31
Lettre gratuite hebdomadaire d’informations scientifiques et technologiques
Créée par René Trégouët rapporteur de la Recherche et Président/fondateur du Groupe de Prospective du Sénat
Edition du 08 Janvier 1999
Recommander  |  Désinscription  |  Lire en ligne
Egalement dans ce numéro
TIC
La Nouvelle Zélande mise sur les NTIC
AT&T, champion de l'internet
Internet à haut débit ... par liaisons radio
147 millions d'internautes dans la boule de cristal d'IDC pour 1999...
Le secteur public américain se prépare aussi au "tout Internet"
Les décodeurs numériques menacent l'intimité des "telewebbers"
De la liberté des étudiants sur le Web
Pour 1999, IDC prévoit davantage d'utilisateurs... et moins d'acteurs
Lorsque les médias se mettent au Net
Commerce électronique : le boum des fêtes
Les abonnés d'AOL dépensent sur internet
Compaq lance ses PC Internet à connexion haut débit
100 millions de micros vendus en 1999
L'écran suit le mouvement
Le VaraPoint à la conquête des souris
Avez-vous votre permis de conduire... informatique ?
Les microprocesseurs deviennent photoniques 23/12/1998
Le prêt-à-porter informatique
WordPerfect devient compatible avec Word...
Hewlett-Packard se lance à son tour dans le e-commerce
Un foyer français sur 5 utilise le multimédia
1999 sera l'année du DVD
Les connexions entre le jeu vidéo et le disque se multiplient
Transformez votre PC en radio ou en télé
Les camescopes numériques bon marché arrivent
Noël branché pour les consommateurs français
Matière
Les semi-conducteurs européens se sont distingués en 1998
L'explosion du marché des écrans plats
L'énergie éolienne a le vent dans les voiles
Espace
L'expansion de l'Univers s'accélère
Nouvelle frontière pour l'industrie
Le CNES et la NASA vont reconstituer en 3 dimensions l'atmosphère
Vivant
L'irrésistible ascension des "alicaments"
Le chocolat : source de jouvence
La grenouille australienne contre le cancer
La multiplication de cellules cancéreuses stoppée par un chromosome
Le vin et l'ail bénéfiques à la guérison des opérés du dos
Le virus du Sida bloque aussi la reproduction des lymphocytes-T
L'Alzheimer, étape par étape
Le gène fou d'Alzheimer
Nouvelle technique de thérapie génique contrôlée
Les bébés maîtrisent dès l'âge de 7 mois la science du langage
Homme
Facture électronique : les autorités fiscales françaises donnent leur accord
Recherche
Montée en puissance des biocarburants
La médecine de l'an 2050
TIC
Information et Communication
La Nouvelle Zélande mise sur les NTIC
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Une enquête publiée récemment par la World Information Technology and Service Alliance (WISDA) révèle que la Nouvelle-Zélande a dépensé 5,6 milliards de dollars dans le domaine des technologies de l'information et de la communication en 1997. Comparé à l'ensemble du marché mondial, d'un montant global de 1800 milliards de dollars (6% du Produit Brut mondial), ce chiffre pourrait paraître presque insignifiant. Cependant, rapporté au PIB, le pourcentage obtenu s'élève à 8,4%, ce qui propulse le pays au premier rang mondial devant les Etats-Unis (643 milliards de dollars, soit 8,3% du PIB) . A la base de la croissance des entreprises et de l'emploi, les technologies de l'information et des communications occupent donc une place importante dans le développement de l'économie néo-zélandaise, témoignant ainsi du dynamisme et de la modernité du pays.

(Multimedia info/06:01/99) http://www.otec-sud.org/exchange/etudes/

AT&T, champion de l'internet
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

@Home, le plus important fournisseur d'accès à l'internet via le câble (300 000 abonnés), se dote d'une infrastructure à très haut débit (2 canaux de 2,5 gigabits par seconde chacun) interconnectant ses différents réseaux câblés. Les presque 25 000 km de fibre optique seront gérés pendant les 20 prochaines années par AT&T qui gagne avec ce contrat ses galons d'acteur majeur de l'internet à haut débit. . Pour @Home, ce contrat représente un pari audacieux qui devrait lui permettre de disposer d'une offre à destination des entreprises, marché aujourd'hui considéré comme la chasse gardée des opérateurs de télécommunications, suppute le San Jose Mercury News (SJMN). AT&T comme @Home affirment que la signature de ce contrat n'est en rien liée à l'absorption de TCI par AT&T qui devient de facto le plus important actionnaire du cyber-câblopérateur...

(S&T Presse/6:01/99) http://www.france-science.org

Internet à haut débit ... par liaisons radio
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Une firme de la Silicon Valley, Wavepath a commencé à proposer un nouveau service d'accès rapide à Internet qui pourrait rapidement concurrencer celui offert par les opérateurs de télécommunications, comme Pacific Bell en Californie. Depuis quelques mois, ces derniers mettent en effet à la disposition des particuliers et des PME des lignes ADSL qui proposent des transmissions 50 fois plus rapides qu'avec des modems traditionnels, mais qui impliquent l'acquisition de décodeurs et l'abonnement à des lignes téléphoniques modernisées, donc un service plus cher. Le service de Wavepath repose sur les transmissions utilisant des fréquences radio, à des vitesses comparables à celles de l'ADSL. Du fait de l'absence de réseau physique, la firme peut proposer son service pour 150 dollars par mois avec une vitesse de transmission pouvant atteindre 1,5 Mbits/seconde.

(Les Echos/7/01/99) http://www.lesechos.fr/silval/

147 millions d'internautes dans la boule de cristal d'IDC pour 1999...
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Pour la quatrième année consécutive, Frank Gens, senior vice-président chez IDC, a établi ses prévisions pour l'année 1999 dans le monde de l'informatique : Augmentation de près de 50 % du nombre d'internautes dans le monde, à 147 millions ; leur répartition serait égale entre les Etats-Unis et le reste du monde. Trois millions d'entre eux se connecteront grâce à un boîtier relié à leur téléviseur. Le nombre de femmes internautes devrait dépasser pour la première fois celui des hommes. Baisse du prix des PC d'entrée de gamme en dessous de la barre des 400 $ (moins de 2 500 F), avec plus de la moitié de foyers américains équipés. Le bogue de l'an 2000 ne devrait toucher que 0,2 % des applications professionnelles critiques. Enfin IDC prévoit le doublement du chiffre d'affaires mondial du commerce électronique, à 68 Md$.

Le secteur public américain se prépare aussi au "tout Internet"
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Récemment, à Phoenix, dans l'Arizona, s'est déroulée la "Conférence on Electronic Commerce in the States", destinée à déterminer, aux Etats-Unis, les étapes nécessaires à une véritable "internetisation" des services administratifs du pays. Pour les participants à cette Conférence, notamment les responsables politiques et administratifs des 50 Etats américains, cette situation sera acquise lorsque l'on pourra recevoir son permis de conduire sur le web et lorsque les différents services seront connectés entre eux. Si chacun a estimé qu'un tel objectif restait éloigné de quelques années, presque tout le monde semble convaincu qu'il faut d'abord rassurer la population avec l'amélioration des techniques de sécurité. C'est pourquoi les différentes Administrations concernées viennent de décider la création d'un groupe de travail qui s'attachera, en priorité, à normaliser le principe de la signature numérique, qui sera donc acceptée sur tous les sites publics du Net américain.

(Les Echos/4/01/99) http://www.lesechos.fr/silval/

Les décodeurs numériques menacent l'intimité des "telewebbers"
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Avec l'arrivée prochaine de nouveaux décodeurs numériques interactifs de télévision, les menaces pour la vie privée se précisent. Depuis quelques mois, WebTV, la filiale de Microsoft qui distribue un système de connexion à Internet via le poste de télévision, est au centre d'une polémique car son décodeur est capable de mémoriser ce que regardent et à quoi accèdent les abonnés. Des informations qui sont ensuite téléchargées la nuit dans les bases de données de la société et qui intéressent les firmes de commerce électronique. Deux sociétés spécialisées dans l'analyse du comportement audiovisuel des téléspectateurs américains, Media One et Next Century, projettent de lancer des services similaires liés à la nouvelle génération de décodeurs que commencent à installer les principaux câblo-opérateurs américains, comme Time Warner Cable. Next Century propose par exemple de personnaliser des menus d'accès afin de sélectionner ses sites préférés ou ses émissions de télévision favorites, mais ces informations parviennent ensuite à la société qui peut potentiellement les vendre à des spécialistes du marketing direct. Le débat s'amplifie aux Etats-Unis sur les limites à apporter à de telles pratiques

(Les Echos/4/01/99) http://www.lesechos.fr/silval/

De la liberté des étudiants sur le Web
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Un juge de l'État du Missouri a interdit en première instance à l'Académie de Woodland, située à quelque 200 kilomètres de Saint Louis, de prendre des mesures punitives envers Brandon Beussink, un étudiant de 17 ans, lequel occupait ses loisirs à la construction d'un site web dénigrant ouvertement son école. Le juge Rodney Sippel a estimé en effet que le " désagrément ressenti par les responsables de l'école et de l'Académie ne justifiait pas la restriction de la liberté de parole de l'étudiant ". En conséquence de quoi, Beussink ne pourra être ni suspendu ni interdit de publication sur le Web comme le projetait le principal de son lycée.

(ZDNet/5:01/99) http://www.zdnet.fr/

Pour 1999, IDC prévoit davantage d'utilisateurs... et moins d'acteurs
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

IDC vient de publier, dans son rapport annuel, ses prévisions pour 1999. Le plus réputé des cabinets d'étude spécialisés dans l'informatique y annonce entre autres que la majorité des utilisateurs de l'Internet sera pour la première fois non américaine. Mais aussi que la dernière année du millénaire sera celle où les femmes américaines seront plus nombreuses que les hommes sur le Web. La population totale des internautes dépassera celle du Japon pour atteindre 147 millions. La moitié des ménages américains équipés d'un ordinateur connecté à l'Internet achètera des produits en ligne. Le prix des PC devrait continuer à baisser vers la zone des 400 dollars pour un équipement standard. IDC prévoit aussi de nouvelles acquisitions: Microsoft devrait racheter un portail s'il veut contrer AOL et le courtier en ligne E Trade trouver preneur. Autres opérations possibles : Compaq devrait vendre le moteur AltaVista et Infoseek devrait s'allier à Lycos. L'année dernière, IDC avait annoncé que Netscape serait vendu... à Oracle.

Lorsque les médias se mettent au Net
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

C'est bien sûr aux Etats-Unis que l'Internet a d'abord allumé le bûcher des vanités médiatiques. La concurrence a toujours été rude entre les différents canaux d'information -presse écrite, radio, télévision, etc.- comme au sein de chacun de ceux-ci. Elle s'est encore accentuée depuis l'apparition d'un réseau qui, en s'émancipant d'un seul coup de plusieurs règles traditionnelles de production et de diffusion de l'information, rappelle à quel point la pratique du journalisme est décidément tributaire des techniques disponibles. Les Etats-Unis, donc, ont été les premiers à pousser les caractéristiques de l'information en ligne aux confins de leurs limites. En publiant ces informations telles quelles, c'est-à-dire sans les recoupements imposés aux journalistes professionnels par leur déontologie, Matt Drudge -jeune trentenaire, longtemps gérant du magasin de souvenirs de la station CBS- a réussi, à diverses reprises, à provoquer ce qu'il appelle lui-même un "cycle d'information": les chaînes télévisées d'informations en continu puis l'ensemble des médias se sont empressés de relayer les infos diffusées par le "Drudge report". Avec pour principale couverture la citation du titre du magazine virtuel...Symbolique d'une nouvelle menace sur la qualité de l'information, le "Drudge report"? Sans aucun doute. La publication d'informations en ligne pose manifestement quelques défis. Avec l'Internet, remarquait récemment le "Los Angeles Times", on renoue avec les guerres des journaux des générations précédentes, quand chaque grande ville comptait plusieurs quotidiens, chacun publiant plusieurs éditions par jour, quand l'expression "Dernière nouvelle! Spéciale dernière!" retentissait à tous les coins de rue. Par cette image, le journal californien soulignait que l'Internet provoque, particulièrement au sein de la presse écrite américaine, une sorte de "syndrome CNN": une recrudescence de la concurrence essentiellement basée sur la rapidité avec laquelle une information est publiée. Afin de ne pas se laisser distancer par les magazines en ligne (et conserver l'attrait des annonceurs), de nombreux quotidiens américains vont jusqu'à publier sur le site Web une partie de leurs articles, dès la nuit précédant la parution du journal de papier. Le risque, bien entendu, est d'entrer dans la spirale de l'info en continu. C'est d'ailleurs pour cette raison que plusieurs grands journaux, comme le "New York Times" ou le "Washington Post", se forcent à conserver leurs articles majeurs pour leur édition "papier". Mais combien de temps résisteront-ils à la pression?

(Le Soir27/12/98) http://www.lesoir.com/

Commerce électronique : le boum des fêtes
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Les achats sur Internet ont connu une explosion plus importante que prévue durant ces fêtes de fin d'année. En effet près de 5 milliards de dollars US ont été dépensés sur la Toile pour les cadeaux aux Etats Unis, ce qui correspond à 3% du montant total des achats pour les fêtes. La croissance du chiffre d'affaires via Internet est telle qu'il est devenu quasiment impensable pour une entreprise commerciale de ne pas considérer la vente par ce moyen. L'estimation du total des ventes sur Internet est de 14 à 15 milliards de dollars US pour les USA en 1998, ce qui représente 1% du total du commerce de détail dans ce pays. Les prévisions de l'année prochaine se situent entre 30 et 40 milliards de dollars US.

(Liaison francophone/4/01/99)

http://www.francophonie.org/liaison/index.cfm#432

Les abonnés d'AOL dépensent sur internet
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Pendant les fêtes de fin d'années, les 15 millions d'abonnés d'AOL ont dépensé 1,2 milliard de dollars en ligne, soit environ 80 dollars par abonné. Pendant cette période, les achats ont été massivement ludiques. Cette somme dépasse la totalité des achats en ligne effectués en fin d'année 1997. Au cours du seul mois de décembre 1,25 million de cyber-consommateurs ont acheté sur l'internet via AOL ; un chiffre important quand on sait que le premier achat en ligne est important, puisque le consommateur doit accepter de fournir son numéro de carte de crédit. Une fois cet obstacle psychologique franchi, l'internaute achète plus facilement et plus souvent. d'une manière globale, les achats en ligne ont triplé durant les semaines passées, démontrant que le commerce électronique entre dans sa phase de maturité. Les ventes pour l'année 1998 sont elles estimées à 13 milliards de dollars mais elles ne représentent cependant qu'un faible pourcentage des ventes de détail et ne sont pas encore génératrices de profit.

(Wall-Steet journal/5:01/99) http://www.wsj.com/

(brève rédigée par @RTFlash)

Compaq lance ses PC Internet à connexion haut débit
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Compaq a annoncé le 5 janvier 1999 la commercialisation de sa nouvelle gamme de PC familiaux prêts à surfer. Ces PC sont équipés d'un modem ADSL pour se connecter à l'Internet à haut débit (avec une capacité de réception théorique de 1,5 Mbps). Cette technologie, qui utilise le fil de cuivre du téléphone, permet aussi de ne pas monopoliser l'unique ligne téléphonique du foyer et de recevoir des appels téléphoniques tout en restant sur le réseau. Le modèle le plus évolué de la gamme est le Presario 5670 (2 299 dollars sur le marché américain, - 12 997 F, 1 982 euros), doté d'un processeur Pentium II 450 MHz et de 4 ports USB. Par ailleurs Compaq livre le logiciel WinGate 3.0 qui permet de partager l'accès à l'Internet entre plusieurs PC. Le logiciel permet également un contrôle parental de l'accès au réseau.

(/6/01/99)ZDNet :) http://194.98.7.131/fr/actu/welcome.html

100 millions de micros vendus en 1999
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

1999 : 100 millions de micros seront vendus dans le monde et 98 devrait s'achever sur une croissance totale de 11,1 % avec 89 millions d'unités vendues, IDC maintient ses prévisions optimistes pour le marché mondial de la micro. Au cours du quatrième trimestre, les ventes réalisées aux Etats-Unis ont progressé de 12,2 %, celles d'Europe de l'Ouest de 15,6 %.

(Multimedia info/6:01/99) http://www.otec-sud.org/exchange/etudes/

L'écran suit le mouvement
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Derniers-nés au rayon des portables, les ordinateurs-vêtements lancent quelques défis à l'imagination des chercheurs en informatique. Rappelons-le, il s'agit d'ordinateurs composés généralement d'une ceinture qui contient le hardware, d'un écran porté par des lunettes et d'un touchpad en guise de clavier. Mais l'écran, notamment, pose problème: nécessairement petit, de mauvaise résolution, il n'est pas adapté à une interface graphique classique. Solution, inspirée de la réalité virtuelle: tirer profit de la mobilité de l'utilisateur. En pratique, quand il tourne la tête, l'image à l'écran change en suivant le mouvement. Les lunettes-écran fonctionnent comme une fenêtre ouvrant sur un cylindre virtuel entourant l'utilisateur : l'interface se trouve donc étirée sur 360°. Des chercheurs de British Telecom (BT) et de l'université de Washington ont comparé cette technique à l'interface classique. L'équipe a utilisé des lunettes semi-transparentes qui enregistrent les mouvements de celui qui les porte, sur un prototype de wearable réalisé au laboratoire de BT. Douze employés, qui n'avaient jamais essayé de wearable, ont dû retrouver des icônes particulières dans plusieurs tableaux. Chronométrés, ils s'en sont mieux sortis avec cette nouvelle technique qu'avec un écran à image fixe.

(La Recherche) http://www.larecherche.fr/ARCH/99/01/inftq.html

Le VaraPoint à la conquête des souris
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Contrairement à la souris, le VaraPoint n'encombre pas la surface du bureau. Il peut-être intégré au clavier, ou dans n'importe quel type d'appareil, télécommande ou téléphone portable. Varatouch propose toute une gamme de systèmes de quelques millimètres à quelques centimètres. Son usage s'apparente à celui du TrackPoint d'IBM, un pédoncule placé au milieu du clavier de certains ordinateurs portatifs que l'on manipule à l'aide d'un doigt. La ressemblance s'arrête là puisque VaraPoint repose sur une technologie maison baptisée R2. Le capteur de mouvement de Varatouch est fait d'un élastomère de silicone rendu conducteur par l'adjonction d'un matériau aux propriétés électriques soigneusement étudiées par ses inventeurs. Ce capteur est surmonté d'un bouton rigide, en forme de pion d'échecs ou de demi-sphère. Quand ce dernier est incliné, le capteur touche un ou plusieurs points de contacts. La position, et la vitesse de déplacement sont calculées par un circuit spécialisé en fonction de la direction et de l'inclinaison du bouton, puis transmise à l'ordinateur ou à la puce de contrôle "Nous garantissons que notre technologie est la moins chère au monde", assure Michael Rogers, le patron de Varatouch. Contrairement au TrackPoint -qui fonctionne par création de courant dans un capteur de pression-, le système de Varatouch ne requiert aucun circuit d'amplification de signaux. Tout se passe par mesure d'une résistance électrique. Autre avantage: le système ne consomme du courant que lorsqu'il est actionné, ce qui le rend intéressant pour les appareils portatifs. De plus, il peut s'utiliser comme interrupteur de mise sous tension. Varatouch vise les marchés de la télévision, la téléphonie sans fil, et tout autre appareil nécessitant un système de pointage.

(Le Monde/7:01/99) http://www.lemonde.fr/nvtechno/conso/varap.html

Avez-vous votre permis de conduire... informatique ?
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Bonne résolution pour 1999 : passez donc votre permis de piloter votre PC. Né de l'initiative d'une association professionnelle européenne, le "diplôme" ECDL (pour European Computer Driver's Licence) est en train de devenir la référence en Europe en matière de compétence informatique. Pour l'obtenir, il faut passer un test théorique sur les concepts de base et six tests pratiques : gestion de fichiers, tableurs, traitements de textes, bases de données, graphisme et travail en réseau. L'organisation à l'origine du projet, le Cepis (Council of European Professional Informatics Societies) , estime que les employeurs de l'UE peuvent ainsi se fier à une norme commune de compétences. Cela tend aussi à faciliter la mobilité des citoyens européens désirant travailler dans d'autres pays de l'Union. Déjà 177 000 permis ont été délivrés depuis deux ans. Le contact en France est assuré par Euro-Aptitude, une société de formation de Sophia-Antipolis

(ZDNet:4:01/99) http://www.zdnet.fr/

Les microprocesseurs deviennent photoniques 23/12/1998
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Nanovation Technologies vient d'annoncer qu'elle avait mis au point un microprocesseur révolutionnaire. Leur laboratoire de Northwestern a réalisé un circuit intégré fonctionnant avec de la lumière. Les photons y remplacent donc les électrons. Ces nouveaux processeurs photoniques sont potentiellement 1 000 fois plus rapides que les microprocesseurs actuels. Ils sont aussi 1 000 fois plus petits. Pour l'instant ce produit n'est qu'un prototype destiné à convaincre les industriels. Si tel est le cas, la société espère lancer ses microprocesseurs sur le marché d'ici l'an 2 000.

Le prêt-à-porter informatique
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Comment se porte le PC cette année? Sous la chemise, bien entendu! La boutade est à peine forcée avec l'apparition de plusieurs prototypes d'ordinateurs qui sont adaptés au corps de la personne qui les transporte comme des vêtements ou des accessoires de tous les jours. Leurs caractéristiques: ils sont suffisamment légers pour se faire oublier, peuvent dans une certaine mesure être utilisés sans les mains et restent constamment disponibles. Les premiers prototypes d'ordinateurs "ultraportables" présentés ces derniers mois par des constructeurs comme IBM ou Xybernaut devront bien sûr être revus et corrigés par l'imagination d'un grand couturier, mais on peut déjà se faire une idée de ce qui sera proposé demain. Le "wearable PC" d'IBM par exemple, se compose de trois éléments reliés par des câbles discrets: un casque, qui intègre le micro et les écouteurs, une lentille qui se place à hauteur de l'oeil en faisant office d'écran, et un petit boîtier de la taille d'un baladeur que l'on glisse dans la poche ou que l'on accroche à la ceinture. Le système ne pèse que 450 grammes, utilise Windows, se pilote par la voix et offre les performances d'un portable haut de gamme. D'autre pistes sont également envisagées, comme intégrer l'écran dans une paire de lunettes ou coudre les différents éléments de l'ordinateur dans les sous-vêtements. On peut déjà imaginer de multiples applications de ces ordinateurs d'un genre nouveau dans des domaines aussi variés que le contrôle des stocks dans un grand magasin, ou le réparateur d'un lave-linge qui visualise le plan du programmateur sans lâcher son tournevis. Un autre prototype est expérimenté dans les laboratoires du "MIT", aux Etats-Unis. Grâce à des senseurs placés à différents endroits du corps comme les doigts, le visage ou la poitrine, il peut être informé sur les émotions de la personne qui le porte et réagir en conséquence. L'ordinateur sentimental en quelque sorte. Reste le facteur culturel. Un handicap qui risque de freiner le développement du PC ultraportable. Sortir un Psion ou un Palm Pilot de son veston n'étonne plus personne ou fait simplement lever un sourcil amusé. Mais imagine-t-on être superbement ignoré par sa voisine de palier dans l'ascenseur, tout occupée par la lecture du "Soir en ligne" qui défile à trois centimètres de son oeil droit? Après tout, ce n'est peut-être qu'une affaire de mode: comme le monocle il y a un siècle, l'écran oculaire et l'ordinateur à la ceinture feront peut-être partie des accessoires à la mode de l'homme de la rue que l'on croisera demain.

(Le Soir:4/01/99) http://www.lesoir.com/

http://www.ibm.com

WordPerfect devient compatible avec Word...
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Corel, maintenant propriétaire de WordPerfect, vient d'annoncer que la prochaine version du célèbre traitement de texte -intégré dans la nouvelle suite logicielle WordPerfect Office 2000 - serait compatible avec le Word de Microsoft. Une décision qui marque la défaite définitive d'un logiciel qui fut, un temps, un sérieux concurrent du logiciel de la firme de Bill Gates. D'ailleurs, Corel n'essaie plus de concurrencer Word en nombre de fonctionnalités, mais s'attache à rendre certaines fonctions plus aisées, de façon à maintenir fidèle sa base installée. Une tentative délicate alors que Microsoft contrôle désormais plus de 90 % du marché des suites bureautiques, selon Dataquest.

(Les Echos/5/01/99) http://www.lesechos.fr/silval/

Hewlett-Packard se lance à son tour dans le e-commerce
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Après le succès rencontré par Dell, et alors que Compaq s'est récemment décidé à suivre agressivement -lui aussi- l'exemple de la vente directe, c'est au tour de Hewlett-Packard de se lancer à fond dans le commerce électronique de ses produits de micro-informatique et d'électronique grand public. Le géant de Palo Alto, dans la Silicon Valley, vient ainsi d'annoncer que dès le milieu de l'année 1999, la totalité de sa production serait disponible sur le web, même s'il ne sera pas encore possible de personnaliser la configuration, contrairement à l'offre de ses rivaux. Toutefois, après avoir beaucoup hésité, le 4ème fabricant de micro-ordinateurs de la planète - et N°1 mondial des imprimantes pour PC - se lance résolument et va entamer une campagne de marketing direct en envoyant des messages électroniques à plusieurs centaines de milliers de ses clients dans le monde. Par ailleurs, H-P essaiera de ne pas perdre d'un côté ce qu'il aura gagné de l'autre en tentant, sur ses sites de commerce électronique, de renvoyer aussi souvent que possible ses clients vers les sites de ses propres distributeurs.

(Les Echos/5/01/99) http://www.lesechos.fr/silval/

Un foyer français sur 5 utilise le multimédia
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Selon une étude "Fnac-La Cinquième Développement-Publimétrie" publiée fin décembre, 21 % des foyers français sont désormais équipés en multimédia (jeux vidéo, informatique communicante), soit une hausse de 5 % par rapport à octobre 1997. Un tiers des personnes interrogées y consacre le temps qu'elle passait autrefois devant la télévision. Le taux de connexion à Internet atteint 4 %. La durée moyenne des connexions est de 23 minutes. Un tiers des personnes interrogées se connecte deux à trois fois par semaine, 29 % une fois par jour et 20 % plusieurs fois par jour.

(multimédia info/06/01/99) http://www.otec-sud.org/exchange/etudes/

1999 sera l'année du DVD
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Le bilan des ventes de Noël fait apparaître une hausse spectaculaire de la demande de DVD selon ZDNN.com. La boutique de vidéo en ligne Reel.com déclare que, pour le mois de décembre, la part de produits vidéos vendus sur support DVD représente désormais 36 % de ses ventes totales contre 10 % en septembre. " D'ici à 6 mois, le DVD représentera facilement 50 % de nos ventes ", prévoit Julie Wainwright, la directrice et fondatrice de Reel.com. D'après John Freeman, le président de l'institut Strategic Marketing Decision (qui étudie les technologies de stockage), les ventes de lecteurs de DVD vont passer de 1,5 million à près de 5 millions sur l'année 1999. Par ailleurs tous les PC de dernière génération sont désormais équipés de lecteurs de DVD, " plus de 30 millions de PC seront vendus en 1999 avec un lecteur de DVD ", explique-t-il. À ce jour, le catalogue de films sur DVD regroupe plus de 2 500 titres.

(ZDNet/4:01/99) http://www.zdnet.fr/

Les connexions entre le jeu vidéo et le disque se multiplient
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Dans sa nature même, le jeu vidéo est un produit impur, dont l'équilibre repose sur une chaîne de techniques, de cultures et de pratiques artistiques très différentes les unes des autres. En plus de vingt ans d'existence, il n'a cessé d'agréger les savoirs et de croître en complexité. Né sous la forme archaïque et minuscule de Pong (deux petits bâtons luminescents se renvoyant une balle grosse comme un parasite), il est devenu aujourd'hui une scène immense où s'inventent des technologies spectaculaires qui s'affrontent dans des superproductions mirobolantes. Pour suivre le rythme de ce progrès acharné et alimenter en contenu les nouveaux champs ouverts par la technologie, les concepteurs et développeurs de jeux vidéo sont contraints à une sorte de vampirisation des cultures préexistantes. Le premier modèle culturel vers lequel l'industrie s'est spontanément tournée, ce fut naturellement le cinéma, dont d'innombrables codes furent directement transbordés vers le jeu. Dans les scénarios d'abord, mais aussi dans l'identification progressive à des héros virtuels , sans parler des jeux directement inspirés de films. Mais une autre tendance n'a cessé de s'affirmer ces derniers mois: le nouveau terrain de conquête visé par le marché du jeu vidéo est désormais clairement celui de la musique. La grande affaire du moment, c'est la convergence des maisons de disques et des boîtes de production vidéo dans des opérations commerciales conciliées. On ne compte plus désormais les titres de jeux sur la bande-son desquels figurent des groupes de rock, rap, house et techno, cette vague musicale touchant désormais l'ensemble de la gamme. Dans le registre classique, on annonce Outcast, avec des musiques de William Stromberg et John Morgan, interprétées par l'orchestre symphonique de Moscou.

Transformez votre PC en radio ou en télé
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Multimédia, ça veut dire écrit, mais aussi son et image. Les radios puis les télévisions, surtout américaines, ont donc fondu sur l'Internet pour atteindre des auditeurs du monde entier, et pour jouer le jeu de l'interactivité. Les sites les plus probants sont à l'heure actuelle ceux des radios. La plupart proposent de télécharger le logiciel RealAudio gratuitement, et le son qui sort de vos baffles est tout à fait audible. L'image (avec RealVideo), par contre, est plus souvent saccadée, floue. Quelque 6% des Américains écouteraient la radio par le biais de leur PC ou Mac. La première station à s'être installée sur les ondes virtuelles, en 1994, provient du fin fond de la Caroline du Nord, à Chapel Hill exactement. Essentiellement musicale, WXYC diffuse aussi bien du rock, du folk, du contemporain... Vous pouvez consulter sa playlist, faire vos commentaires, et écouter le programme en cours. Pour ce qui est des télévisions, "UltimateTV" répertorie les chaînes (américaines ou autres) qui possèdent un site Internet. Vous pouvez y trouver les dernières infos sur toutes les séries imaginables, voir des bandes de lancements, discuter par le biais de "chatroom" avec certaines vedettes... Les chaînes d'infos comme CNN permettent de voir leurs archives récentes (Clinton en vedette, pour le moment), de faire des commentaires. Les chaînes de divertissement offrent plus volontiers des jeux. Comedy Central fait ainsi jouer ses spectateurs avec les personnages de South Park. Pas encore beaucoup d'émissions en direct, donc, ce qui ne devrait pas tarder. Mais ce ne sera sans doute pas une raison suffisante pour jeter sa télé et son poste de radio...

(Le Soir) http://www.lesoir.com/

Les camescopes numériques bon marché arrivent
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Cirrus Logic,en coopération avec Polaroid et IBM, a mis au point un nouveau convertisseur analogique/numérique qui va permettre la mise sur le marché de camescopes numériques de haute qualité à un prix abordable. Fabriqués à Taiwan, ces nouveaux Caméscopes, qui seront disponibles avant la fin 1999, coûteront moins de 300 dollars, pour une définition de 2 millions de pixels. Le marché mondial des Caméscopes numériques est estimé à 4,5 milliards de dollars à l'horizon 2002 et l'on estime que le prix des Caméscopes numériques haute résolution pourrait tomber à mois de 200 dollars d'ici 3 ans.

(Techweb/4/01/99) http://www.techweb.com/wire/story/TWB19990104S0006

brève rédigée par @RT Flash

Noël branché pour les consommateurs français
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Les Français auraient-ils décidé de bâillonner le père Noël ? Où sont donc passés ces 90 milliards de francs consacrés aux fêtes ? Tout simplement dans les nouvelles technologies. Les grands gagnants ? Les enseignes spécialisées dans les nouvelles technologies. Les magasins d'informatique, de vidéo et bien sûr de téléphonie mobile (en hausse de 50% en décembre !) ont raflé la mise. Les fabricants de jouets traditionnels n'espèrent guère plus de 4% de progression de leurs ventes ; le Sell (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisir) table, lui, sur une envolée de plus de 50% à 4,5 milliards de francs de chiffre d'affaires pour les cédéroms, les cartouches vidéo...A la Fnac, qui enregistre pour l'ensemble des produits dits techniques " une progression supérieure à 10% par rapport à une année 1997 déjà très bonne, on est sur un nuage. " On a atteint des scores record, d'autant plus étonnants qu'ils touchent presque toutes les familles de produits ", se félicite Victor Jachimowicz, directeur des laboratoire d'essais et des études de marché. Les ventes d'appareils photo numériques ont triplé. Le lecteur de DVD a explosé. Les ventes de Palm Pilot et de Psion ont grimpé de 30%. Mais c'est bien sûr le téléphone mobile qui décroche la palme toute catégorie des ventes, avec plus de 1 million d'appareils écoulés durant ces fêtes. Et cette veine technologique n'est pas près de se tarir. Pour Robert Rochefort : " C'est l'ère du consommateur entrepreneur. On est entré dans une véritable dynamique. " Portable dans une main, souris dans l'autre, le nouveau consommateur est né. Branché !

(Nouvel Obs/6:01/99) http://www.nouvelobs.com

^ Haut
Matière
Matière et Energie
Les semi-conducteurs européens se sont distingués en 1998
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Le volume des ventes des grands industriels européens du semi-conducteur, comme celui du champion mondial du domaine, Intel, a été parmi le seul à croître l'année dernière. Alors que le marché mondial a enregistré une troisième année de crise consécutive, et que le prix des DRAMs, qui sont à la base de l'offre de nombreux producteurs asiatiques, a une fois de plus chuté - -60% entre septembre 97 et septembre 98 -, le chiffre d'affaires de Siemens a crû de 12,4%, celui de STMicroelectronics de 7%, et celui de Philips est resté stable (+ 1,4%). Ces performances permettent à ces entreprises de figurer parmi les dix premiers producteurs mondiaux, et de dépasser cette année l'un de leurs concurrents nippons, Fujitsu, qui a enregistré une baisse de 16% de ses ventes, alors que celles des américains Motorola et Texas Instruments ont baissé respectivement de 14% et 18%

(S&T Presse/6/01/99) http://www.france-science.org

L'explosion du marché des écrans plats
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

L'évolution du marché mondial des écrans plats devrait connaître une croissance considérable, en passant de 13,5 milliards de dollars en 1998 à 43 milliards de dollars en 2003. Cependant, même à ce rythme en 2003, il sera encore loin de dépasser le marché des tubes cathodiques, qui devrait à cette date dépasser les 60 milliards de dollars.

(IDATE) http://www.idate.fr/maj/bienvenue.html

L'énergie éolienne a le vent dans les voiles
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

La puissance totale des éoliennes sur notre planète aurait augmenté de 2100 mégawatts en 1998. C'est du moins ce que soutient le Worldwatch Institute, un organisme américain sans but lucratif voué à l'analyse des politiques environnementales mondiales. Au total, la capacité de production d' électricité à partir de la force du vent atteindrait actuellement 9600 mégawatts dans le monde, assez pour alimenter 3,5 millions de maisons. Selon le Worldwatch Institute, la puissance éolienne totale dans le monde aurait doublé depuis trois ans, ce qui en ferait la forme d'énergie connaissant la croissance la plus rapide. En 1999, la capacité mondiale devrait croître d' encore 2500 mégawatts. Quatre pays utilisateurs d'éoliennes se distinguent particulièrement. L'Allemagne dispose actuellement d'une capacité de 2800 mégawatts, plus du quart de la puissance mondiale. Le Danemark suit de près, avec 1350 mégawatts. L'Inde domine le groupe des pays en voie de développement, avec une capacité de 900 mégawatts. Enfin, l'Espagne a augmenté sa capacité de 86% en 1998 pour la porter à 850 mégawatts.

(Cybersciences) http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N1022.asp

^ Haut
Espace
Espace et Cosmologie
L'expansion de l'Univers s'accélère
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Saul Perlmutter n'en croit pas ses yeux. Cet astrophysicien des laboratoires de Lawrence Berkeley en Californie, était à la recherche d'une supernova, c'est à dire une étoile explosant, et il vient d'apporter la preuve que l'Univers (tel qu'il est censé être selon la théorie du Big Bang) s'étend à une vitesse de plus en plus grande. L'analyse du décalage vers le rouge (redshift) de cette explosion établit formellement l'âge de l'événement à 18 milliards d'années, selon le principe cosmique lié à l'effet Doppler. Ce qui en fait l'astre le plus âgé et donc le plus lointain jamais observé. De plus, la quantité de franges qui ornait son spectre apporte un élément de preuve que l'Univers lointain s'étend à une vitesse sans cesse croissante. "C'est comme si l'Univers n'avait pas de limite, puisqu'on ne peut jamais l'atteindre " déclare le professeur. L'enjeu de cette découverte est d'établir ni plus ni moins si l'Univers est condamné à s'étendre à l'infini ou à se contracter sur lui même, selon un mécanisme inverse du Big Bang supposé originel. Cette découverte validerait la première théorie. Elle a été classée comme "événement scientifique de l'année 1998 " par la revue Science..

(Science&avenir) http://www.sciences-et-avenir.com/flash/saflash.exe/show?filename=211298e.txt

Nouvelle frontière pour l'industrie
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

On en parlait depuis plusieurs années. Couvrant le globe terrestre d'un réseau de dizaines de satellites en orbite basse, les constellations devaient réaliser le vieux rêve des communicants : mettre tous les points de la Terre - de la face nord de l'Himalaya aux confins du Pacifique - à portée de téléphone portable. La première d'entre elles, Iridium (66 satellites), contrôlée par la firme américaine Motorola, est entrée en service commercial le 1er novembre 1998. Et rien ne semble pouvoir entraver les projets qui vont lui emboîter le pas : Globalstar (48 satellites), dirigé par l'américain Loral, doit entrer en service fin 1999 ; en l'an 2000, ce sera au tour d'ICO (Inmarsat) d'ouvrir commercialement sa constellation de 10 satellites avant l'arrivée, au-delà de 2002, des systèmes visant les télécommunications multimédias (Teledesic et Skybridge). Ainsi, en cinq ans, ce sont près de 400 satellites qui devraient être mis en orbite autour de la Terre, en dépit des doutes de certains experts quant à la fiabilité et à la viabilité économique de systèmes aussi complexes.

(Le Monde/3/01/99) http://www.lemonde.fr/nvtechno/futurs/espace/espace.html

Le CNES et la NASA vont reconstituer en 3 dimensions l'atmosphère
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Le CNES est le principal partenaire de la NASA pour la mission PICASSO-CENA (Pathfinder Instruments for Cloud and Aerosol Spaceborne Observations - Climatologie Etendue des Nuages et des Aérosols) qui vient d'être sélectionnée par l'agence américaine dans le cadre du programme "Earth System Science Pathfinders" (ESSP). Cette mission, qui doit être lance en 2003, est destinée a étudier les nuages et les aérosols et leur impact sur le bilan radiatif de la Terre. PICASSO-CENA permettra notamment pour la première fois de reconstituer la structure de l'atmosphère en trois dimensions. Le satellite utilisera un instrument américain innovant comportant un laser embarque, baptise LIDAR (Light-Detection And Ranging), pour mesurer la distribution verticale des nuages et des aerosols. La France fournira une plate-forme PROTEUS et des instruments d'imagerie infrarouge. La mission PICASSO-CENA est estime a 971 millions de francs, lancement et coûts internes compris. La participation financière de la France s'élèvera a 314 millions de francs et celle des Etats-Unis a 657 millions de francs.

(Etats-Unis espace/4/01/99) http://www.france-science.org/publications/welcome-euespace.htm

^ Haut
Vivant
Santé, Médecine et Sciences du Vivant
L'irrésistible ascension des "alicaments"
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Dans l'ensemble des pays développés l'alimentation est de plus en plus considéré comme un véritable outil de prévention et de traitement contre les principales maladies qui nous menacent. Actuellement plus d'un tiers des américains consomment régulièrement des aliments destinés à améliorer leur santé et leur condition physique et l'on estime que ce marché des "alicaments", qui croit de 10% par an, représentera 27 milliards de dollars en 2010. La prochaine génération de produits en gestation dans les laboratoires ne devrait plus se contenter de prévenir certaines maladies mais participer activement au traitement de celles-ci en agissant directement sur le système immunitaire par exemple. Cependant toutes les études montrent que ces "alicaments" devront être agréables et faciles à consommer et respecter les principes de plaisir et de convivialité inhérents aux repas.

(Wired/4/01/99) http://www.wired.com/news/news/business/story/17110.html

brève rédigée par @RT Flash

Le chocolat : source de jouvence
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Manger du chocolat rallonge la vie, d'après une étude publiée dans le British Medical Journal. 7 841 hommes de plus de 65 ans mangeant du chocolat ont été suivis pendant 5 ans. Ceux en consommant de manière "modérée ", c'est à dire une à trois tablette par mois, faisaient baisser leur risque de mourir de 36%. L'étude menée par le docteur I-Min Lee, de l'école de santé publique de l'Université de Harvard, ne fournit pas d'explication à ce phénomène. Elle se contente de supposer que se pourraient être les agents antioxydants présents dans le chocolat qui auraient cet effet bénéfique. .

(Science&Avenir) http://www.sciences-et-avenir.com/flash/saflash.exe/show?filename=221298a.txt

La grenouille australienne contre le cancer
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Des sécrétions produites par des grenouilles australiennes, riches en neuropeptides, pourraient permettre de créer de nouveaux médicaments contre le cancer ou contre le staphylocoque doré, a annoncé une équipe de chercheurs australiens. Une équipe de l'université d'Adelaïde, dirigée par le professeur de chimie John Bowie, a pu démontrer que les composantes chimiques de sécrétions dermiques prélevées sur une vingtaine d'espèces australiennes, comprennent de très puissants antibiotiques, neuropeptides et antiviraux. L'une de ces grenouilles, la Litoria splendida ou Magnifique Grenouille d'Arbre, produit ainsi, pour détourner les prédateurs, un analgésique 2.000 fois plus puissant que la morphine, affirme M. Bowie dans une publication de son université, le Research Digest. Ces sécrétions comprennent également, selon le professeur, "un agent antibactérien très puissant ainsi qu'un agent antiviral très actif . Des recherches poursuivies avec l'Institut National contre le cancer à Washington ont montré par ailleurs que l'un des peptides trouvé était actif contre plusieurs tumeurs touchant l'homme. Des études sont menées avec l'équipe du Pr Mike Tyler de l'Hôpital anti-cancéreux d'Adélaïde pour créer un médicament qui pourrait s'attaquer à une tumeur cancéreuse sans endommager les cellules saines.

(AFP/4/01/99) http://www.actualinfo.com/

La multiplication de cellules cancéreuses stoppée par un chromosome
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

L'introduction du chromosome humain "3" dans des cellules du cancer du sein a permis d'arrêter leur multiplication en laboratoire, selon une étude à paraître mercredi dans le Journal of the National Cancer Institute. Les cellules saines du corps humain ont la capacité de se multiplier un certain nombre de fois avant de mourir. Les cellules cancéreuses, quant à elles, produisent constamment une enzyme, la télomérase, qui leur permet de se diviser à l'infini. Des chercheurs de l'Université Brunel à Uxbridge (Grande-Bretagne) ont isolé des cellules du cancer du sein en laboratoire et y ont introduit des chromosomes humains "3", "8", "12" et "20" issus de cellules normales. Ils se sont alors rendu compte que toutes les cellules malades continuaient à se reproduire sauf celles qui avaient reçu un chromosome "3". La plupart de ces dernières (10 sur 11) se sont seulement multipliées de 10 à 18 fois avant de cesser de se diviser, l'activité de leur télomérase ayant été réduite d'au moins 98%. Les auteurs de l'étude, sous la direction du Pr Andrew Cuthbert, concluent qu'arrêter l'action de la télomérase dans les cellules cancéreuses permet de les rendre mortelles, comme les cellules saines, et que les recherches devraient se porter sur des médicaments permettant d'aboutir à ce résultat

(AFP/7:01/99) http://www.actualinfo.com/

Le vin et l'ail bénéfiques à la guérison des opérés du dos
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Les opérés d'hernies discales se remettent beaucoup mieux de leurs opérations s'ils boivent du vin et mangent de l'ail, selon une enquête effectuée par un médecin danois à l'hôpital d'Aalborg (nord), et publiée récemment dans Politiken. Cette enquête du Dr Claus Rasmussen, réalisée auprès de 148 opérés, a montré que les patients qui consommaient du vin avaient quadruplé leurs chances de guérison, deux ans et demi après l'opération, par rapport aux autres malades. Un contrôle cinq ans après l'opération a révélé en outre que les patients qui consomment régulièrement du vin et de l'ail ont huit fois plus de chances d'avoir un bon résultat post-opératoire que les autres. Le médecin danois a estimé que le vin et l'ail freinent l'artériosclérose et facilitent l'apport de sang aux disques cartilagineux entre les vertèbres dorsales.

(AFP/4/01/99) http://www.actualinfo.com/

Le virus du Sida bloque aussi la reproduction des lymphocytes-T
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Des chercheurs américains ont établi pour la première fois que le virus du Sida ne tuait pas seulement les lymphocytes-T de ses victimes, mais bloquait aussi la reproduction de ces éléments vitaux du système immunitaire. La découverte de cette nouvelle pièce du puzzle du fonctionnement du virus de l'immunodéficience humaine (VIH), réalisée par une équipe des universités de Californie à San Francisco (UCSF) et Berkeley, devrait permettre la mise au point de nouvelles thérapies pour tenter d'endiguer sa progression. Jusqu'à ce jour, la plupart des spécialistes du Sida étaient persuadés que le VIH réduisait la quantité de lymphocytes-T présents dans l'organisme uniquement en détruisant au fur et à mesure celles qui existaient. Selon les chercheurs californiens, les principaux dégâts causés par le virus VIH au système immunitaire seraient en fait provoqués par sa capacité à empêcher la formation de nouveaux lymphocytes-T, une forme de globules blancs qui participent à la défense de l'organisme. "Nous avons noté que le virus avait un impact à la fois sur le rythme de destruction des lymphocytes-T et sur le rythme de leur production", a relevé un autre chercheur, Marc Hellerstein. "Mais c'est la capacité de l'organisme à produire de nouveaux exemplaires de ces cellules qui influe le plus sur le nombre total qui subsiste" dans le sang, a-t-il ajouté. Pour les chercheurs, ce constat constitue une surprise. "Il va modifier notre image de la dynamique des lymphocytes-T lors de l'infection par le VIH", a souligné Warner Green, le directeur de l'institut de virologie de l'UCSF. "Ces résultats vont susciter de nouvelles approches thérapeutiques dont l'objectif sera plutôt d'augmenter la production de lymphocytes-T que de simplement bloquer leur destruction", a-t-il précisé.

(AFP/4:01/99) http://www.actualinfo.com/

L'Alzheimer, étape par étape
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Décidément, la maladie d'Alzheimer n'a pas fini de se dévoiler aux chercheurs. Une équipe de médecins de la New York University School of Medecine vient d'identifier, dans le cerveau, des signes avant-coureurs de cette maladie caractérisée par des pertes de mémoire et éventuellement de la démence. "Nous avons trouvé un moyen de mesurer ce qui pourrait être les premiers changements du processus de la mémoire", précise le Dr. Mony de Leon, psychiatre à la NYUS, "notre technique pourrait être utilisée pour contrôler les actions des thérapies contre l'Alzheimer". De Leon et ses collègues ont démontré qu'à partir d'IRM (Images par résonances magnétiques), cette région du cerveau se rétrécissait substantiellement chez les patients légèrement touchés par la maladie. Habituellement, les médecins diagnostiquent l'Alzheimer en évaluant les performances mémorielles d'une personne, en étudiant son passé médical et celui de sa famille. Jusqu'à présent, la maladie était difficilement repérable dans ses phases initiales parce qu'il n'existait pas encore de tests probants.

(Le Progrés/5:01/99) http://www.leprogres.fr/science/Index.html

Le gène fou d'Alzheimer
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Comme les enquêtes épidémiologiques le laissaient supposer, la maladie d' Alzheimer a bien une composante génétique. C'est dans des familles dont deux membres au moins étaient atteints que des chercheurs du Massachusetts General Hospital (Boston, Etats-Unis) ont isolé un gène muté, baptisé A2M, à l'origine de l'affection. Ce gène défectueux induit l'accumulation d'une protéine, l'amyloïde-bêta, dans les cellules nerveuses du cerveau. Chez les sujets présentant la version normale du gène, cette protéine est dégradée et éliminée. Les chercheurs envisagent de mettre au point un médicament qui, en mimant l'action du gène normal, empêcherait l'accumulation de la protéine. De son côté, l'institut de biophysique de Düsseldorf (Allemagne) vient de découvrir un moyen de déceler la protéine a-bêta dans le liquide céphalo-rachidien des malades, ce qui facilitera le diagnostic.

(Science&vie) http://www.science-et-vie.com/breves/index.html

Nouvelle technique de thérapie génique contrôlée
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Des scientifiques américains ont mis au point une nouvelle technique de thérapie génique qui permet de contrôler l'activité des "gènes soigneurs" une fois injectés dans l'organisme du patient. Mis au point par des chercheurs de l'université de Pennsylvanie à Philadelphie, ce système expérimental devrait permettre d'améliorer l'efficacité de ce type de traitement. La thérapie génique consiste à injecter dans les cellules de l'organisme d'un malade, grâce à un virus rendu inoffensif, un ou plusieurs gènes chargés d'y produire des substances thérapeutiques ou de corriger l'anomalie génétique qui les empêche de fonctionner correctement. Toutefois, ce type de thérapie se heurtait jusqu à présent à l'incapacité de moduler l'activité des gènes introduits dans l'organisme. Les chercheurs américains ont donc eu l'idée de vider le virus d'un rhume de son contenu et y ont introduit un gène responsable de la production d'une hormone qui stimule la production de globules rouges, l'érythropoiétine .Ce gènes régulateur peut être actionné par un médicament , la rapamycine. En augmentant ou en stoppant la prise de ce médicament, les chercheurs sont parvenus à moduler la production d'érythropoiétine chez une souris pendant six mois et un singe pendant trois mois. "Ces résultats ouvrent à la thérapie génique de nouvelles possibilités d'applications expérimentales et cliniques que nous ne pouvions envisager auparavant", a estimé le docteur James Wilson, de l'université de Pennsylvanie.

(Science) http://intl.sciencemag.org/

brève rédigée par @RT flash

Les bébés maîtrisent dès l'âge de 7 mois la science du langage
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Les enfants sont capables, dès les tout premiers mois de l'existence, de reconnaître et d'apprendre les règles élémentaires de la structure du langage et de les reproduire, affirment des psychologues dans l'hebdomadaire Science .Grâce à une série de tests, l'équipe dirigée par le docteur Gary Marcus, de l'université de New York, a constaté que les bébés âgés d'à peine 7 mois étaient "naturellement"en mesure de comprendre la mécanique de la fabrication des phrases, même s'ils sont incapables de distinguer les noms, adjectifs ou verbes qui les composent. "Au cours des quarante dernières années, les scientifiques qui étudient le langage ont noté que l'esprit appréhendait les composants de la phrase comme s'ils étaient les x, y et z d'une équation", a expliqué le docteur Marcus. "Nous avons découvert que même les bébés de 7 mois sont capables d'en faire autant". "Nos résultats montrent que l'esprit des bébés est conçu pour repérer les règles abstraites même sans qu'on les lui apprenne", a ajouté M. Marcus. "Loin d'être passifs, les bébés sont des apprentis actifs, qui essaient constamment de comprendre le monde qui les entourent". Ces travaux "suggèrent que la capacité à reconnaître les séries abstraites de stimulations (...) est l'une des capacités de base de l'esprit humain", a pour sa part commenté dans les colonnes de Science le linguiste Steven Pinker, du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Pour parvenir à ces conclusions, l'équipe du docteur Marcus a fait écouter à des bébés de 7 mois une série de phrases composées de deux "mots" d'un langage inventé répétant une même structure du type A-B-A. Ces jeunes enfants ont ensuite été confrontés à d'autres phrases, certaines répétant cette structure, les autres construites selon une autre structure (A-A-B par exemple). Les chercheurs ont alors constaté que leurs jeunes sujets étaient à 90 % capables de reconnaître la structure des phrases qu'ils connaissaient déjà, même lorsque les "mots" en avaient été changés.

(AFP/31/12/98) http://www.actualinfo.com/

^ Haut
Homme
Anthropologie et Sciences de l'Homme
Facture électronique : les autorités fiscales françaises donnent leur accord
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

La direction générale des Impôts a donné son agrément au service de facturation 'purchasing' du Groupement Carte Bleue : des enregistrements électroniques de transaction pourront avoir valeur juridique de facture. Pour bénéficier de ce service, les entreprises clientes doivent s'équiper d'un logiciel d'EDI (échange de données informatisé) fourni par les banques partenaires (Banques Populaire, BNP, CCF, Société générale). Acheteur et fournisseur doivent tous deux être référencés auprès du fisc pour légaliser leurs transactions. La chaîne de traitement de la facture et du paiement revient au Service Purchasing de la Carte Bleue et devrait permettre une baisse des coûts administratifs, un gain de temps et une garantie financière pour les protagonistes. Déjà existante dans de nombreux pays, la " facture dématérialisée " n'avait pas encore de valeur légale en France.

(LMI/5:01/99)

http://195.10.58.13/src/lmi/homepage.nsf/Pages/InfoQuotidiennes?OpenDocument#cib...

^ Haut
Recherche
Recherche & Innovation, Technologies, Transports
Montée en puissance des biocarburants
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

PSA (Peugeot-Citroën) a décidé de soutenir l'utilisation du "diésole". Ce biocarburant est un mélange de 30 % d'huile de colza et de 70 % de gazole. Il réduit les émissions polluantes notamment celles des particules (de 20 %). Son emploi ne requiert aucune modification du moteur. Plus de 4 000 véhicules expérimentaux roulent déjà au diésole en France principalement les flottes captives urbaines (bus et véhicules utilitaires). Pour sa part, le pétrolier Elf-Antar a mis au point l'aquazole (voir Science & Vie n° 951, p. 50). Ce carburant se compose d'une émulsion d'eau (13 %) dans du gazole stabilisé par des tensioactifs. Au dire du pétrolier, l'aquazole réduit les rejets d'oxydes d'azote (N0x) de 15 à 30 %, ceux des particules, de 10 à 15 %, et ceux des fumées noires, de 30 à 80 %. Après des essais concluants menés à Chambéry (Savoie), plusieurs communautés urbaines françaises ont décidé d'utiliser l'aquazole sur certains de leurs véhicules urbains.

Henri-Pierre Penel

(Science&vie) http://www.science-et-vie.com/breves/index.html

La médecine de l'an 2050
Samedi, 09/01/1999 - 00:00

Des utérus artificiels, des appareils médicaux qui rendront des diagnostics instantanés, des puces électroniques implantées sous notre peau qui pourront lancer un signal d'alarme dès l'apparition des premiers symptômes d'une maladie... Telle est la médecine de l'an 2050, que vient d'imaginer un comité de neuf médecins britanniques. Les technologies médicales nous assureront un meilleur niveau de vie, prédit ce comité réuni par le British Medical Journal pour établir un portrait de la médecine de l'an 2050. Mais elles pourraient également stigmatiser ceux qui refuseront de se soumettre à la "norme": ceux qui, choisiront de ne pas avorter un foetus handicapé pourraient être pointés du doigt par un monde où les handicaps seront devenus extrêmement rares. Et les gens qui préféreront ne pas savoir de quelles maladies sont porteurs leurs gènes pourraient ne pas pouvoir être assurés. En 2050 nous devrions pouvoir disposer d' implants électroniques capables de venir à bout de maladies telles que l'Alzheimer et d' utérus artificiels pleinement fonctionnels, permettant de veiller avec une efficacité inégalée sur l'embryon; un appareil portatif à infra-rouge capable de "voir" au-travers des organes permettra de poser un diagnostic quasi-instantané; des organes ou des tissus seront"cultivés" en laboratoire; le cancer et les affections cardio-vasculaires seraient maitrisés à l'aide de chirurgies utilisant des micro-robots incomparablement plus précis que les humains... Ces prédictions ont été publiées par le British Medical Journal dans un ouvrage intitulé Clinical Futures. Mais elles sont accompagnées d'un avertissement: il y a un prix à payer. Celui d'un écart croissant entre ceux qui auront accès à ces nouvelles technologies et les autres.

http://www.telegraph.co.uk/l

brève rédigée par @RT Flash

^ Haut
VOTRE INSCRIPTION
Vous recevez cette lettre car vous êtes inscrits à la newsletter RTFLash. Les articles que vous recevez correspondent aux centres d'intérêts spécifiés dans votre compte.
Désinscription Cliquez sur ce lien pour vous désinscrire.
Mon compte pour créer ou accéder à votre compte et modifier vos centres d'intérêts.
PLUS D'INFOS
Suivez-nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook
 http://www.rtflash.fr
back-to-top