RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Greffer du vivant sur du silicium

Demain, les rêves les plus fous peuvent devenir réalité, avec des hommes aux neurones branchés sur des puces électroniques. Dès 1988, des chercheurs américains des Bell Laboratories ont réussi à déposer des neurones de rats sur un support artificiel. Plus près de nous, l'allemand Peter Fromherz (Institut Max-Planck, Martiensried) a mis au point un système original de contact entre des cellules vivantes et du silicium, matériau de base des puces électroniques. Au Naval Research Laboratory de Washington, David Stenger a fait croître sur différents substrats des neurones prélevés sur l'hippocampe d'un embryon de rat. A Cornell (New York), un groupe a réussi la greffe de cellules sur une couche de silicium porteuse de minuscules points d'ancrage. En Suède, Rolf Eckmiller (université de Skövde) travaille à l'élaboration de techniques permettant de compenser certaines dégénérescences de la rétine. Ces travaux, encore très préliminaires, préfigurent les prothèses bioélectroniques et les ordinateurs biologiques du futur, à base de protéines ou de bactéries.

(Le Monde/25/09/98)

http://www.lemonde.fr/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    back-to-top