RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

RTFLASH Recherche & Technologie
NUMERO 56
Lettre gratuite hebdomadaire d’informations scientifiques et technologiques
Créée par René Trégouët rapporteur de la Recherche et Président/fondateur du Groupe de Prospective du Sénat
Edition du 02 Juillet 1999
Recommander  |  Désinscription  |  Lire en ligne
Egalement dans ce numéro
TIC
Les bourses européennes de plus en plus influencées par croissance de l'Internet
L'Assemblée Nationale renforce son web
France : l'Internet décolle
L'ART statue sur l'Internet gratuit
Lucent et Ascend réalisent la plus grosse fusion de l'histoire des télécoms
Les décodeurs Internet interactifs en avance sur les fournisseurs de services
Le Gouvernement américain part en guerre contre la fraude sur l'Internet
La presse américaine se fédère sur le net
Internet: partenariat France Télécom-Microsoft pour écoles et PME
Microsoft contre les fabricants de téléphones-internet
La Chine, futur eldorado de l'Internet ?
Cyber-voisins
AOL prépare des PC sans Windows
Un robot qui mime avec précision un être humain
Le Rio de 2eme génération arrive
Virgin et Sony se lancent dans la musique digitale
Une caméra à DVD réenregistrable
Avenir
Une veste pare-balle en soie
Matière
Samsung annonce la mise au point d'une puce d'un gigabit
Vers la fin des puces
Le retour des Microturbines
Terre
Un nouveau gazole pour réduire la pollution urbaine
Vivant
Greffe sans cicatrice
La transmission de la drépanocytose évitée par diagnostic préimplantatoire
Des gènes en éponge
Le rythme biologique ne change pas au cours de la vie
Pas de géant pour une puce d'eau
Homme
Economie du savoir : huit nouvelles règles
Le droit des technologies de l'information
Recherche
La bataille de l'information par satellite aux automobilistes a commencé
Edito
Les agents intelligents deviendront votre double virtuel sur l'Internet



Il s'appelle Firefly et deviendra bientôt votre guide irremplaçable sur le net. Firefly se fonde sur les centaines de milliers de réponses déjà reçues. Grâce à cette gigantesque base de données, il peut, par inférence, vous proposer un voyage en Pologne, sur les traces de Chopin, parce qu'il aura remarqué que vous avez commandé trois disques du génial musicien au cours des six derniers mois. Si on lui rétorque qu'il se trompe, il tient compte de cette information pour affiner sa base de données et fournir à l'avenir des suggestions plus judicieuses. Mais Firefly ne se contentera pas de vous proposer le disque, le voyage ou le concert du mois, il pourra également vous mettre en relation avec la cyber-association des amis de Chopin ou un internaute du bout du Monde qui possède un enregistrement inédit. Aujourd'hui, l'internaute qui se connecte sur Firefly (http://www.firefly.net) se voit établir un "passeport" qui permet, en premier lieu, d'établir des communautés virtuelles de discussion (en direct ou en différé) avec d'autres détenteurs de passeports. Le passeport Firefly est un exemple type d'"agent intelligent", un concept d'une extraordinaire efficacité dont il est difficile de donner une définition exhaustive. Mais le dénominateur commun est l'optimisation de la gestion de l'information et ces agents accomplissent bien d'autres missions : chercher un emploi, alerter si un événement particulier se produit, obtenir le prix le plus bas possible pour un service donné. L'idée des agents est née avec la multiplication des sources de données. Dans un futur très proche, il deviendra absolument nécessaire de se décharger sur l'ordinateur d'une partie de la tâche fastidieuse du tri de l'information surabondante existant sur le Net. Telle la secrétaire efficace, l'agent filtrera de mieux en mieux les informations dont vous avez besoin et rejettera les autres. A plus long terme, on peut même imaginer que la machine fasse preuve d'initiative, allant jusqu'à prendre des décisions à votre place. A titre d'exemple, un agent installé dans une encyclopédie enregistrera vos habitudes de consultation et accélérera ainsi votre recherche. Et, de façon aléatoire, de temps en temps, il vous mettra sous les yeux un article que vous ne cherchez pas. La gamme des fonctions que les agents rempliront à plus ou moins court terme est extrêmement vaste. La Smart Car sur laquelle travaille Nissan détectera si le pilote présente des signes de fatigue et suggérera qu'il s'arrête pour prendre un café. L'Onéra (Office national d'études et de recherches aérospatiales) travaille sur des agents qui détecteront qu'un pilote d'avion est dans une situation de panique. Le contrôle de l'appareil passera alors temporairement sur un mode automatique. Un agent mis au point par le FBI, VCLAS, facilitera les investigations en repérant les similitudes entre des crimes ou entre des informations. Si la police recherche un véhicule rouge, et qu'un témoin parle d'une voiture bordeaux, l'agent établira une relation entre ces différents faits. A terme, on peut imaginer que chacun d'entre nous possédera son agent intelligent personnel dès sa naissance et que ce double virtuel nous accompagnera tout au long de notre vie. Ces milliards d'agents traiteront directement entre eux et nous déchargeront d'une multitude de tâches fastidieuses liées à la recherche et au traitement d'une information devenue surabondante et envahissante. Il est même probable que des liens affectifs particuliers se noueront entre les humains et leurs agents et, qui sait, entre les agents eux-mêmes !

René Trégouët

Sénateur du Rhône


TIC
Information et Communication
Les bourses européennes de plus en plus influencées par croissance de l'Internet
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

L'explosion d'internet, qui dépassera les 100 millions d'utilisateurs en Europe d'ici quatre ans, va influencer profondément les performances des bourses européennes dans les prochaines années, souligne une analyse publiée vendredi par la banque Morgan Stanley Dean Witter. Rappelant que "l'internet a eu au cours des trois dernières années un effet spectaculaire sur les performances des portefeuilles boursiers américains", l'analyse affirme que "les investissements réussis dans les bourses européennes vont dépendre de plus en plus de la bonne compréhension d'internet et du commerce électronique, et de la façon dont ils sont en train de transformer les entreprises et les industries". Les internautes européens "semblent être actuellement au même stade que ceux des Etats-Unis il y a trois ans", estiment les auteurs de l'analyse, en ajoutant que "la pénétration d'internet pourrait se faire plus rapidement en Europe qu'elle ne l'a fait aux Etats-Unis dans la phase initiale". Les 34 millions d'utilisateurs d'internet actuellement en Europe devraient être plus de 100 millions en 2003, et la croissance d'internet va s'auto-alimenter, remarque la banque. En raison du stade actuel de la diffusion d'internet en Europe, les meilleures opportunités d'investissement boursier "sont donc logiquement dans l'infrastructure, c'est à dire les compagnies de télécommunication, et certains groupes de logiciel et de services", a affirmé au cours d'une conférence Paul Marsh, l'un des auteurs de l'étude. "La fourniture de bande passante au client constitue encore le goulot d'étranglement principal d'internet", estime-t-il, en soulignant les atouts de groupes de télécom comme Colt, Equant, KPN ou Sonera. Steve Winram a de son côté souligné que "les media européens sont quant à eux en grand danger de faire les mêmes erreurs que les grands groupes américains du secteur, et de tarder à investir dans internet".

AFP : http://www.actualinfo.com/

L'Assemblée Nationale renforce son web
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

L'Assemblée nationale propose désormais une "newsletter" sur son site. En s'abonnant gratuitement, l'internaute peut être informé, au jour le jour, par mail, sur tous les nouveaux documents produits par la chambre. Le site permet ainsi de suivre l'intégralité de l'évolution du processus parlementaire: projets et propositions de lois, ordres du jour, amendements, motions de censure, etc. Il s'adresse à trois types de publics. Le premier est, bien sur, l'ensemble des citoyens. Grâce à Internet, le Palais Bourbon entend devenir à la fois plus transparent et plus interactif. Il est possible de poser des questions par mail. L'année dernière, environ 2.000 messages ont été envoyés. Un forum est également en ligne. Mais celui-ci ne connaît pas un grand succès: environ 200 messages à ce jour. Deuxième type de public: les juristes et étudiants. Pour eux, le site est une source très utile. En effet, l'index analytique permet de retrouver un texte même si on ne connaît pas son intitulé exact. Le troisième type de public sont les députés. Pas toujours présents dans l'hémicycle, ils trouvent dans le site un bon moyen de se tenir au courant de ce qui s'y passe. A noter qu'un Intranet existe déjà. Il a été baptisé "Cpratique" et donne une série d'informations pratiques sur l'organisation de l'Assemblée (comment réserver un billet d'avion, etc.). Mais les 577 députés tardent à se connecter. Si 475 d'entre eux ont une adresse électronique (contre seulement 40 l'année dernière), cela ne signifie pas pour autant qu'ils utilisent le Web fréquemment. A l'avenir, les débats parlementaires devraient être diffusés par vidéo sur Internet. Des essais avaient été réalisés ponctuellement. Ce fut le cas notamment pour le tout premier débat sur le Kosovo. "Si nous ne présentons pas de la vidéo, ce n'est pas pour des raisons techniques mais pour des raisons de cohérence",explique Bruno Vieillefosse, chef de la division information multimédia à l'Assemblée. "Une chaîne de télévision câblée est en préparation en collaboration avec le Sénat.

Journal du Net/29/06/99 http://www.journaldunet.com/99juin/990629an.shtml

http://www.assemblee-nationale.fr/10/10index.htm

France : l'Internet décolle
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

En France, l'internet a vraiment décollé en 1998, avec une hausse de 45% du nombre d'internautes les 6 derniers mois, soit une population de près de 5,4 millions de personnes, représentant 12 % des Français de plus de 18 ans, selon l'étude semestrielle Internettrak publiée mardi. Malgré ce coup d'accélérateur, la France accuse toujours un retard conséquent par rapport à ses voisins européens, avec 9,8 millions d'internautes en Allemagne et 7,3 millions au Royaume Uni, relève cette enquête sur l'usage de l'internet en Europe. Selon cette étude, c'est la première fois que l'Allemagne dépasse le nombre d'internautes au Royaume Uni, mais ce sont les Britanniques qui passent le plus de temps sur le web. En France, la croissance du nombre d'internautes est surtout à mettre au compte de la jeune génération : 13 % des internautes appartiennent ainsi à la tranche d'âge des 14-17 ans, contre 11 % en Allemagne et 10 % au Royaume Uni. Il y a par ailleurs chez les internautes français autant d'étudiants que de salariés. L'étude montre également que dans les trois pays étudiés, l'internet est d'abord une source d'information et une base de données immédiatement consultable. Vient ensuite le téléchargement de logiciels. L'usage du web n'est pas sans influence sur les autres médias. Si la télévision reste la grande perdante (20 % déclarent moins la regarder), la presse informatique tire son épingle du jeu, 15% des internautes indiquant la lire davantage.

L'ART statue sur l'Internet gratuit
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

L'autorité de régulation des télécommunications (ART) tente de clarifier la situation sur l'accès à l'Internet gratuit. Cette formule s'est rapidement développée en France depuis le mois d'avril, avec plus d'une dizaine d'offres. Fin mai, l'ART lançait un "appel à commentaires" sur le sujet, dont les conclusions n'ont pas encore été tirées. Toutefois, selon Les Echos du 23 juin, l'ART a donné un sérieux coup d'arrêt à l'Internet gratuit en tranchant le différend qui opposait Cegetel à France Télécom. Le premier réclamait le reversement de 6 centimes par minute pour les appels acheminés par France Télécom mais qui transitent en bout de course sur le réseau de Cegetel (qui dispose d'une quinzaine de " boucles locales " à Paris, en Ile-de-France, à Lyon, à Lille...). L'ART n'a concédé à Cegetel que 3,8 centimes pour le trafic des données utilisées pour Internet. Piètre consolation, le trafic voix devrait bénéficier d'un reversement de 10 centimes par minute. En prenant cette décision, l'ART a sérieusement écorné le modèle économique de l'accès gratuit à Internet. Pour se rémunérer, les fournisseurs d'accès gratuit comptaient principalement sur le reversement par les opérateurs " alternatifs " (comme Cegetel, Siris, Colt...) d'une partie du prix de la communication. Pour que le modèle soit viable, il faut que les deux acteurs se partagent au moins 6 centimes. Avec seulement 3,8 centimes, les fournisseurs d'accès n'obtiendront aucune rémunération. En fait, l'ART cherche à accélérer la migration du trafic Internet vers des numéros d'accès spéciaux qui commenceront par 0-860. Ces numéros spéciaux devraient permettre aux opérateurs alternatifs et aux fournisseurs d'accès à Internet de proposer des formules de forfait. France Télécom et Club-Internet ont déjà dans leurs cartons des forfaits de 100 francs pour vingt heures de communication Internet.

Le Monde http://www.lemonde.fr/article/0,2320,seq-2039-12619-MIA,00.html

Lucent et Ascend réalisent la plus grosse fusion de l'histoire des télécoms
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

http://www.lucent.com (US)

http://www.ascend.com (US)

L'équipementier télécoms Lucent vient d'annoncer le bouclage de la fusion avec Ascend, le spécialiste des réseaux ATM et Frame Relay. Le 24 juin, les actionnaires de ce dernier ont approuvé à 99 % le rachat en actions de leur société pour un montant évalué à 24 milliards de dollars (150 milliards de francs). Cette opération, la plus grosse jamais réalisée dans l'industrie des télécoms, devrait être suivie par l'annonce de nouveaux équipements. Lucent prévoit de dévoiler plusieurs produits dédiés à la convergence des réseaux et à la voix sur IP. Ils ont été développés par sa nouvelle unité réseau qui regroupera à terme 8000 personnes. Créée pour concurrencer les stratégies de réseaux de données lancées par Cisco et Nortel, cette unité intégrera les divisions réseaux optiques et logiciels de communication d'Ascend pour former la force de frappe de l'industriel dans les réseaux à large bande. Lucent expérimente actuellement avec les Bell Labs, une technologie de voix-données sur IP qui devrait offrir pour les réseaux locaux sans fil des entreprises une qualité de communication comparable aux appels téléphoniques . Plus largement, la firme a pour ambition de dominer le marché des réseaux convergents où se côtoient notamment Cisco et Nortel. Rich McGinn, Pdg de Lucent prévoit une croissance très forte du marché des communications en réseau qui devrait atteindre 650 milliards de dollars d'ici deux ans.

brève @RT Flash

Les décodeurs Internet interactifs en avance sur les fournisseurs de services
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Les spécialistes américains des décodeurs de télévision pour le câble n'ont pas attendu que les offres des fournisseurs de services Internet soient prêtes pour développer de nouveaux terminaux. Ils se sont entendus sur une norme commune, DOCSIS (Data Over Cable Service Interface Specification), autour de laquelle General Instruments et Scientific Atlanta, notamment, vont commercialiser des décodeurs qui seront capables d'interactivité en matière de télévision par câble. Véritables micro-ordinateurs haut de gamme, ils seront bien sûr capables de surfer simultanément sur le Net et devraient en outre répondre à l'ensemble des spécifications techniques imposées par les câblo-opérateurs. Qui ont déjà fait savoir qu'ils ne voulaient pas confier leurs commandes à un seul fournisseur, ni choisir une seule norme. DOCSIS semble être la réponse pragmatique à cette exigence.

Les Echos http://www.lesechos.fr/silval/

Le Gouvernement américain part en guerre contre la fraude sur l'Internet
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

L'office de protection du consommateur de la Federal Trade Commission (FTC) va mettre en place un laboratoire d'observation de la fraude et de la publicité mensongère sur Internet. Des programmes " robots ", similaires à ceux des moteurs de recherche, traqueront 24h sur 24 les publicités en ligne. Parmi les cibles de cette surveillance, les fraudes sur les paiements par carte et la vente pyramidale, dont les démarcheurs font florès sur le réseau. Une pratique plus récente commence à se développer : le " détournement " de connexion par modem sur des appels longue distance à l'insu de l'internaute, grâce à des logiciels gratuits téléchargés sur certains sites.

La presse américaine se fédère sur le net
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Plusieurs quotidiens américains ont annoncé leur intention de regrouper une partie de leur contenu sur des portails d'information à vocation locale et régionale. Ce projet concerne notamment le New York Times, le Washington Post et Knight Ridder, éditeur de plusieurs quotidiens régionaux. La presse écrite américaine se préoccupe en effet de l'audience grandissante et de la capitalisation boursière vertigineuse de ses nouveaux concurrents sur le Web. Malgré l'échec du réseau New Century Network, qui regroupait une centaine de quotidiens et a fermé ses portes l'an dernier, les groupes de presse tentent désespérément de développer leur présence sur Internet. Cette opération " indique que ce qu'ils ont déjà fait n'a pas suffisamment bien marché et qu'ils n'ont pas été assez vite ", a déclaré Lisa Allen, analyste chez Forrester Research, à nos confrères de CNet. Le gros problème pour les quotidiens, c'est leur " absence de modèle économique viable " sur Internet, a t-elle ajouté. Pour Charles Conn, directeur général de Citysearch, les quotidiens s'inquiètent du succès fulgurant et inattendu de portails comme Yahoo! ou Excite dans la diffusion d'informations locales sur Internet. " Pour concurrencer ces nouveaux entrants, ils doivent développer

ZDNet [http://www.zdnet.fr/cgi-bin/a_actu.pl?File_ini=a_actu.zd&ID=9843">leur département Internet] séparément de leurs encombrantes structures de décision ", afin d'avoir la même flexibilité. " Ils doivent abandonner l'idée qu'ils publient simplement la version en ligne de leur journal ", estime Lisa Allen. Et en faire beaucoup plus, selon elle, en développant par exemple le commerce électronique et en adaptant leur contenu au Web.

ZDNet [http://www.zdnet.fr/cgi-bin/a_actu.pl?File_ini=a_actu.zd&ID=9843

Internet: partenariat France Télécom-Microsoft pour écoles et PME
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

France Télécom a signé lundi un nouvel accord de partenariat avec Microsoft, afin de proposer de nouveaux services internet aux PME/PMI, et au monde de l'Education nationale .La collaboration entre France Télécom et Microsoft, qui avait commencé il y a trois ans, va ainsi permettre l'élaboration d'une nouvelle architecture nationale de messagerie, accompagnée d'un service d'annuaire permettant la mise en relation directe de tous les utilisateurs, où qu'ils se trouvent en France. Ce produit Oleane-Microsoft permet aux enseignants, élèves et personnels administratifs d'être en relation directe avec le rectorat, au travers d'un réseau privé et sécurisé, facilitant ainsi les échanges pédagogiques et administratifs. Les enseignants peuvent ainsi établir des relations de travail avec tous leurs homologues et consulter les annuaires académiques par l'internet. En outre, ils peuvent apprendre aux élèves à naviguer sur le web, à envoyer ou recevoir des courriers électroniques ou encore travailler à distance. Notre tâche est de faire que la complexité d'internet ne soit pas reportée sur les professeurs, qui ne sont pas forcément des bidouilleurs, et qui ont besoin d'applications pouvant authentifier les utilisateurs, proposer des services de messagerie ou de documentation sans y passer des heures pour les configurer", a expliqué Jean Michel Planche, Président-fondateur d'Oleane et directeur internet et innovation chez France Télécom. L'Education nationale, avec ses 800.000 enseignants répartis dans 72.000 établissements et ses 12 millions d'élèves en enseignement primaire et secondaire, représente la plus vaste communauté d'utilisateurs d'internet. Les équipes de France-Télécom-Oleane et Microsoft ont déjà commencé à créer les plates-formes internet de six rectorats, représentant 600 à 800 établissements chacun, et de quatre instituts universitaires de formation des maîtres, a indiqué Jean Michel Planche.

AFP/28/06/99 http://www.actualinfo.com/

Microsoft contre les fabricants de téléphones-internet
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Les analystes prévoient aujourd'hui une croissance du marché des téléphones Internet et jusqu'à 100 millions d'unités vendues par an. Microsoft, avec Windows CE, cherche à s'imposer sur ce marché et celui des ordinateurs ultra-légers : il se retrouve ainsi face à Symbian, un consortium de fabricants de téléphones regroupant Ericsson, Nokia, Motorola et Matsushita. Ces derniers redoutent surtout que Microsoft domine ce marché comme il l'a fait avec le marché des PC, ce qui les empêcherait d'enregistrer des bénéfices importants. Symbian devra donc commercialiser ses produits avant Microsoft. Toutefois, certains experts estiment que Windows CE est trop lent pour ce type d'appareils et qu'il n'est donc pas du tout adapté à ce marché.

Les Echos http://www.lesechos.fr/silval/

La Chine, futur eldorado de l'Internet ?
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

La Chine est désormais le marché en Asie connaissant la plus grosse croissance dans le domaine Internet. La plus grande nation du monde pourrait devenir un leader mondial d'ici les cinq prochaines années. Une étude intitulée "The Internet in China" publiée par BDA China et The Strategis Group estime que le nombre d'internautes chinois pourrait passer de 2,1 à plus de 6,7 millions l'année prochaine. La croissance Internet en Chine devrait croître à un taux annuel de près de 60 % pendant les cinq prochaines années. "Avec plus de 33 millions d'utilisateurs en 2003, chaque nouvel utilisateur qui est désormais connecté sur le Net, créé de nouvelles opportunités pour le business on-line" estime Duncan Clark, un partenaire de BDA China. La Chine pourrait ainsi être très bientôt un marché porteur pour le commerce en ligne. Le marché des fournisseurs d'accès à Internet chinois a été limité par le gouvernement. Les providers établis ont cependant accès aux réseaux les plus rapides. Ceux ci dépendent de China Telecom, d'où la main mise du gouvernement sur le contrôle de l'accès du pays aux réseaux extérieurs. Mais ce marché s'ouvre désormais à de nouveaux acteurs, notamment aux cablo-opérateurs. Avec un marché estimé à 4 milliards de dollars en 2003, les opportunités d'investissement semblent prometteuses. Bien que des opérateurs étrangers dominent le marché des infrastructures, les opérateurs domestiques se déploient afin de servir le secteur, qui atteindra 180 millions de dollars en 1999. Et même si le marché reste sous contrôle, son développement ne peut qu'être bénéfique pour les internautes chinois.

Lettre de l'Internet http://www.lalettre.com/news/juin/290699_2.html

Cyber-voisins
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

L'immeuble de cinq étages situé Place Gailleton, à Lyon, n'est pas comme les autres : il est truffé de voisins câblés. Pour mieux vivre leur communauté d'immeuble, ils ont mis leurs appartements en réseau et créé leur Web de palier. Seuls les résidents du troisième font de la résistance. Les autres ouvrent et ferment leurs fenêtres, réelles ou d'écrans, en coeur. Au commencement étaient les civilités d'usage. Bonjour, bonsoir. Avant que la passion du jeu vidéo ne suggère quelques affinités. "J'ai commencé à demander des conseils à Fred et à Marc-Antoine, du quatrième", explique Philippe, du premier. Très vite, l'idée de constituer un réseau dans l'immeuble s'impose comme une évidence. Les voisins achètent les câbles, s'arment de perceuses. La micro-communauté s'organise. Exit les sonneries intempestives et stridentes du téléphone. Le chat et les souris servent de nouvelle ligne directe entre les étages. Les invitations se lancent sur le net meeting, silencieuses et prévenantes. "Avec ce système, on peut, par exemple, avertir que sa femme est en nuisette. Les hôtes prennent leur temps avant de sonner...", s'amuse Philippe. Au premier, c'est le domaine d'Elizabeth, Philippe et leurs enfants. Au deuxième étage on trouve Sybille et François et les enfants. Quels que soient l'heure et l'étage, les petits participent activement à la vie du cyber-immeuble. La progéniture alimente même une rubrique sur le site, Les p'tits artistes, avec poèmes et dessins. Grâce à l'intranet de voisinage, impossible de se tromper de porte. Au quatrième, habitent Cécile et Marc-Antoine, tandis que Dominique et Frédéric et Isabelle et Frank se partagent le cinquième. Notre réseau permet d'enrichir les relations et de développer l'amitié. Mais on se connaissait avant de faire le site", insiste Dominique, l'épouse de Fred. Le réseau turbine à plein régime, à partir du serveur. Il a permis à l'un de ses membres de dégoter un job. Le site remplit son office de bulletin de liaison, tenant informés ceux qui sont expatriés à Paris, la semaine, pour raisons professionnelles. Même le futur locataire du cinquième crève l'écran. On suit sa croissance par le truchement des échographies. Depuis neuf mois, les news de l'immeuble s'offrent au monde sur China-China, le premier Web de voisinage vraiment convivial.

AOL prépare des PC sans Windows
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

L'américain AOL, numéro un mondial des services ligne s'attaque au marché des P¨C et discuterait avec le fabricant de PC d'entrée de gamme américain Microworkz la commercialisation d'un PC à 200 dollars (sans l'écran) portant sa marque AOL et donnant accès à ses services en ligne. Il semble que la négociation avec AOL se soit accélérée après que Microworkz a dévoilé au salon PCExpo de New York un terminal PC capable de surfer sur Internet et coûtant moins de 200 dollars sans l'écran. L'iToaster, c'est son nom, est un PC équipé d'un processeur Pentium (MicroWorkz ne donne pas plus de détail) qui utilise un système d'exploitation pour le moins étrange. Il tourne en effet en s'appuyant sur un système hybride qui combine le meilleur de Linux et BeOs ! Le système de fichiers utilisé serait en effet celui de BeOS tandis que Linux s'occuperait du reste. D'après Rick Latman, le Pdg de Microworkz, interrogé par ZDNet Etats-Unis, le fait de ne pas utiliser Windows permettrait d'économiser 70 dollars par machine. Le reste de la configuration est assez complet. On dispose d'un disque dur de 2,1 Go et d'un modem 56 Ko à la norme V90. Les entrées/sorties standards sont disponibles (imprimante, USB). Côté logiciels, iToaster est livré avec un traitement texte, un tableur et une multitude d'outils de création graphique. On trouve bien sûr tous les outils Internet d'AOL. Attention le prix n'inclut pas l'écran et il n'y a ni lecteur de CD-Rom, ni lecteur de disquette. Les premiers modèles de l'iToaster devraient être livrés à partir de la mi-juillet. Même si AOL se refuse pour l'instant à tout commentaire, un tel accord est extrêmement crédible parce qu'il cadre parfaitement avec la stratégie du fournisseur de services. Fidèle à son slogan "AOL Anywhere", le géant américain cherche à diversifier et à étendre au maximum les canaux de distribution de ses contenus en multipliant les accords passés avec les opérateurs et les fabricants de plates-formes.AOL a ainsi signé un partenariat la semaine dernière avec Hugues Electronics, un des principaux fournisseurs américains d'accès Internet par satellite. Le géant investit 1,5 milliard de dollars dans l'opérateur afin d'offrir un accès Internet à haut débit par satellite sur tout le territoire américain. Par ailleurs, un partenariat avec 3Com portant sur la commercialisation de PalmPilot portant la marque AOL est sérieusement envisagé par les deux sociétés. L'accord permettrait notamment aux utilisateurs de recevoir leur courrier électronique sur Palm Pilot . Enfin, AOL pourrait également signer un accord avec Alcatel pour diffuser ses contenus sur le téléphone-Internet Webphone .En multipliant les accords de ce type, AOL gagne sur tous les tableaux. Il garantit à ses abonnés la portabilité et l'accessibilité de ses services. Il assure la diffusion en masse de ses contenus ce qui lui permet d'augmenter ses revenus publicitaires. Il peut peser sur l'adoption des logiciels Internet qu'il a racheté en mars dernier comme les navigateurs de Netscape et les solutions serveurs de Sun.

AFP http://www.yahoo.fr/actualite/19990625/multimedia/2372.html

Un robot qui mime avec précision un être humain
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Un laboratoire de recherche japonais a dévoilé vendredi un robot "humanoïde" capable de mimer avec précision et en temps réel les mouvements du corps d'un homme se trouvant à côté de lui. Le robot, haut de 1,80 m et pesant 80 kg, peut ainsi ciller des paupières, danser sur la pointe des pieds ou jouer du tambour en même temps qu'un "compagnon" humain, a indiqué Hiroshi Matsushima, l'un de ses créateurs. Ce robot tout en métal, plastique et fils électriques, possède pour cela trente joints d'articulation, et sa "tête" est équipée d'une caméra, de capteurs et de programmateurs. Le prototype a été mis au point par des chercheurs d'un laboratoire de recherche proche de Kyoto, spécialisée dans la recherche cérébrale. Ses promoteurs le présentent comme le premier robot capable de mimer avec une réelle précision une personne agissant à côté de lui. Pour l'instant, il ne peut cependant changer d'attitude sans être éteint entre temps. Les chercheurs de Kyoto ont développé ce robot pour mieux découvrir le processus de déclenchement de gestes entre le cerveau humain et les différentes parties du corps, ont-ils indiqué.

AFP : http://www.actualinfo.com/

Le Rio de 2eme génération arrive
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

On en sait un peu plus sur le prochain modèle de baladeur Rio qu'entend lancer Diamond Multimedia. Après avoir gonflé la capacité du Rio PMP 3000 avec 64 Mo de mémoire flash , le fabricant prévoit d'élargir sa gamme avec le Rio 500. L'appareil sera compatible avec les Mac et PC grâce à la présence du port série USB, qui devrait accélérer les transferts de fichiers MP3 depuis un disque dur. Il pourra lire les format MP3, MPEG 2.5 et celui de la société Audible (standard G.723). Doté d'un écran à cristaux liquides rétro-éclairé, il pourra selon Diamond Multimedia stocker jusqu'à deux heures de musique avec une qualité sonore appréciable et jusqu'à 32 heures de voix en qualité dégradée (du type téléphone). Des cartes mémoire Smart Media de 16 et 32 Mo pourront être ajoutées pour augmenter la durée de musique disponible. Le Rio 500 devrait figurer dans les magasins américains en août au prix de 270 dollars (1600 francs).

Yahoo http://www.yahoo.fr/actualite/19990625/multimedia/2379.html

Virgin et Sony se lancent dans la musique digitale
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Alors que télécharger des morceaux MP3 sur le Net est devenu un des passe-temps favoris des internautes, les grands noms de l'édition et de la distribution de musique réfléchissent aux divers moyens de diffuser la musique sous forme numérique. Un Virgin megastore qui ouvrira dans la banlieue de Colombus aux USA le 30 juin proposera à ses clients des automates distributeurs de musique. Vous sélectionnez sur une liste à l'écran différents morceaux de divers artistes et la machine vous grave votre cd. Un nombre limité de morceaux seront pour l'instant disponibles. Le vice-président du marketing de Virgin pense que les consommateurs pourront surtout se créer des cds qui sont en rupture de stock ou peu connus et donc non disponibles dans le magasin. Et cela à un coût comparable aux cds en rayon. Virgin sera le premier revendeur de musique à offrir téléchargement bien que ceux ci aient été testés à Disneyland. Sony de son côté innove également. Une société californienne Digital On-Demand vient de passer un accord avec Sony Music Entertainment afin de distribuer plus de 4000 albums de ses catalogues via un réseau sécurisé appelé Red Dot Network. Les dirigeants de DOD affirment être en discussions avancées avec la plupart des autres labels de disques et pensent pouvoir les convaincre de suivre l'exemple de Sony. Mais ce type de magasin devra faire face avec les nouveaux formats de compression digitale qui permettront à tout un chacun de télécharger avec une qualité de son parfaite les morceaux de son choix afin de les compiler tranquillement à la maison.

Lettre de l'internet http://www.lalettre.com/news/juin/250699_2.html

Une caméra à DVD réenregistrable
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Hitachi va sortir au printemps 2000 une nouvelle caméra vidéo. Après la MPEG-CAM (modèle MP-EG1E) qui faisait tout sauf le café (voir Transfert 1.03), voici venu la DVD-CAM. Elle va permettre d'enregistrer les vidéos au format MPEG-2 sur un disque DVD ré-enregistrable de 8 centimètres (au lieu des 12 du disque DVD classique) mais compatible avec tous les lecteurs standard. Elle sera dotée d'un écran LCD de trois pouces et coûtera environ 10000 F. Gros avantage de cette petite caméra, il suffira d'insérer le disque DVD dans le lecteur de votre ordinateur pour récupérer instantanément vos films, sans passer par une carte d'acquisition qui immobilisait votre PC pendant la durée de l'enregistrement. Elle sera présentée pour la première fois au Salon de Berlin le 30 août.

Transfert http://www.transfert.net/mag/reportag/pages/m1frepor.htm

^ Haut
Avenir
Nanotechnologies et Robotique
Une veste pare-balle en soie
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

La Thaïlande, aux prises avec une crise économique et une vague de criminalité liée à la drogue, cherchait à mieux protéger ses policiers sans se ruiner. Grâce aux chercheurs de l'Institut de technologie de Rajamangala, la solution est peut-être en vue. Ceux-ci, en effet, ont démontré qu'une veste anti-balles en soie naturelle protège aussi bien contre les armes à feu que son coûteux équivalent en kevlar, une fibre synthétique apparentée au nylon. L'usage de la soie pour se protéger des blessures n'est pas nouveau. Les guerriers de l'Asie médiévale avaient recours à de telles armures pour se défendre contre les flèches et les épées. Et les essais récents ont révélé que 16 épaisseurs de soie suffisaient pour arrêter net une balle de 9 mm. Les vestes de soie sont aussi efficaces contre d'autres armes de calibre courant, comme les pistolets de calibre 22 ou 38 spécial. L'armée américaine a fait des expériences dans le domaine de la soie, notamment celle produite par une araignée, la veuve noire. Mais cette matière plus résistante que le kevlar est rare et exotique. La soie du bon vieux ver à soie est un peu moins solide, mais meilleur marché. Et la Thaïlande en produit en abondance. Une veste anti-balle de soie pourrait être produite pour à peu près 150 dollars - la moitié du prix d'une veste en kevlar.

Cybersciences http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N1320.asp

^ Haut
Matière
Matière et Energie
Samsung annonce la mise au point d'une puce d'un gigabit
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Le géant sud-coréen de l'électronique Samsung a annoncé lundi avoir mis au point la première puce d'un gigabit destinée à la prochaine génération d'ordinateurs. Samsung a mis au point une mémoire SDRAM "double data rate" (DDR) en ayant recours à une technologie permettant de réduire à 0,13 micron la taille de la puce. "Le développement de ce circuit d'un gigabit est significatif dans la mesure où nous sommes parvenus dans la production de semi-conducteurs d'une taille de 0,13 micron", a indiqué le groupe dans un communiqué. "Nous sommes maintenant compétitifs sur le marché des semiconducteurs traditionnels, et nous le serons également sur celui des mémoires à 256 megabits", a indiqué son vice-président Hwang Chang-Gyu. La technologie 0,13 micron sera utilisée dans la production des DRAM de 128 et 256 megabits, améliorant ainsi la compétitivité de Samsung pendant les périodes de chute des prix des semiconducteurs. La mémoire DDR SDRAM de Samsung a la puissance de 4 mémoires DRAM de 256 megabits et permet de stocker l'équivalent de 8.000 pages de journal. Elle sera destinée notamment aux applications de télévision haute-définition, de communication par satellite et aux transactions par commerce électronique. La production en série de cette nouvelle mémoire devrait commencer d'ici un an, selon les analystes.

AFP/28/06/99

_ http://www.yahoo.fr/actualite/19990628/multimedia/930558000-yaho059.280699.10200...

Vers la fin des puces
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Wired http://www.wired.com/news/news/technology

La fin des puces électroniques est-elle proche? Les scientifiques se penchent sur de nouvelles manières de fabriquer des ordinateurs plus rapides et plus puissants qu'aujourd'hui. En effet, selon une étude publiée dans Nature, les composants électroniques qui constituent nos ordinateurs auraient d'ores et déjà quasiment atteint la plus petite taille possible... Ce serait donc la fin de la " loi de Moore" selon laquelle la puissance des puces double tous les 18 mois. Curieusement, cette loi a parfaitement été respectée depuis 1960, ce qui est remarquable vu les changements technologiques considérables intervenus. Mais aujourd'hui, aux Etats-Unis, David Muller et ses collègues du Bell Laboratories and Lucent Technologies affirment qu'au rythme de cette miniaturisation, en 2012 l'épaisseur d'une puce sera de moins d'un nanomètre, soit seulement celle de cinq atomes de silicium. Or la limite pour faire fonctionner une puce convenablement est de quatre atomes...

brève @RT Flash

Le retour des Microturbines
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

on reparle, en s'épongeant le front, des microturbines à l'occasion de la vague de chaleur qui frappe la Nouvelle-Angleterre. Le Wall Street Journal voit en effet là une excellente occasion d'évoquer une technologie émergente qui éviterait la flambée des factures d'électricité... Les industriels fabriquant ces générateurs d'électricité, soutenus par des investisseurs fameux tels que Bill Gates, Paul Allen ou Benjamin Rosen l'un des fondateurs de Compaq, gagneraient même des parts du marché des énergies d'appoint. D'un point de vue plus technique, les premières micro-turbines ont fonctionné avec du gaz naturel et produisait de l'électricité selon échelle de puissance allant de 25 à 500 kilowatts. Des améliorations ont été effectuées pour réduire en particulier le bruit et les émissions de produits nocifs pour l'environnement. Leurs applications initiales concernaient l'industrie pétrolière (Capstone en a installé sur un champ pétrolier au Canada pour brûler le gaz de torche), des usines de retraitement des eaux dans le Nevada et la restauration (McDonald).

Sciences et avenir http://www.sciences-et-avenir.com/cgi/flash/full_text?cle=980009375.92

^ Haut
Terre
Sciences de la Terre, Environnement et Climat
Un nouveau gazole pour réduire la pollution urbaine
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Total a testé avec succès dans plusieurs villes françaises un nouveau gazole, Total Xéol, destiné aux bus ou bennes à ordures, qui permet une "réduction significative" des émissions polluantes, a indiqué lundi le groupe pétrolier. Testé actuellement à Lyon, Caen, Rungis (Val-de-Marne), Montesson (Yvelines) et à Reims, ce carburant destiné aux "flottes urbaines", associé à un pot d'échappement équipé d'un filtre à particules CRT (Continuously Regenerating Trap), élimine les fumées d'échappement et l'odeur caractéristique du diesel. Total Xéol ne s'accompagne d'aucune perte de puissance ni de surconsommation. Des essais réalisés par l'organisme indépendant UTAC sur une benne à ordures ménagères ont montré des réductions de plus de 30% des émissions d'oxyde d'azote, de plus de 97% des hydrocarbures imbrûlés et du monoxyde de carbone, et de plus de 94% des particules, ajoute Total. En France, la loi sur l'air précise qu'au 1er janvier 2000, les villes de plus de 100.000 habitants devront mettre en place des plans d'amélioration de la qualité de l'air. Les bus et les bennes à ordures à moteur diesel, très pollueurs, sont les premiers concernés.

AFP/28/06/99 http://www.actualinfo.com/

^ Haut
Vivant
Santé, Médecine et Sciences du Vivant
Greffe sans cicatrice
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Des greffes de peau qui ne laisseraient pas de cicatrice... Le rêve de tout chirurgien réparateur serait sur le point de se réaliser grâce aux recherches du Dr Katz à l'hôpital Karolinska de Solna (Suède). Le problème aujourd'hui n'est en effet, pas de cultiver des tissus mais de faire en sorte que les cellules survivent chez le patient. Pour se faire, il est indispensable que le transplant soit correctement vascularisé. Ce que permet la nouvelle technique en cultivant de l'hypoderme avec de l'épiderme. Et grâce a une réaction enzymatique (au cours de laquelle les protéases éliminent les cellules), on obtient une matrice de produits sous-cutanés " sans cellule ". Ce réseau est ensuite placé sur la brûlure et fonctionne comme une grille pour le tissu sous-cutané. Les cellules du corps du patient se comportent en effet comme si la matrice était du tissu sous-cutané contenant trop peu de cellules, et du coup, synthétisent du tissu conjonctif ainsi que des vaisseaux capillaires. Au bout de deux semaines, on constate que les cellules transplantées se multiplient et que l'hypoderme est reconstitué.

Sciences et avenir http://www.sciences-et-avenir.com/cgi/flash/full_text?cle=980009375.97

La transmission de la drépanocytose évitée par diagnostic préimplantatoire
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Des biologistes américains dirigée par le docteur Kangpu Xu (Université Cornell, New York) a réussi, pour la première fois, à prévenir la transmission d'une affection sanguine d'origine héréditaire - la drépanocytose ou anémie falciforme - grâce à la technique du diagnostic préimplantatoire. Cette maladie, très répandue dans certaines populations, se caractérise par un défaut particulier de la structure de l'hémoglobine qui peut être à l'origine de différents troubles, au premier rang desquels de sévères crises anémiques. Un couple dont les deux membres étaient porteurs de l'anomalie génétique responsable de cette maladie a pu malgré tout donner naissance à deux enfants indemnes. L'équipe américaine, a, dans un premier temps, eu recours à la technique de la fécondation in vitro. Après un prélèvement d'ovocytes effectué chez une femme de trente-quatre ans, les biologistes ont pu obtenir sept embryons, dont quatre non porteurs de l'anomalie. Ils ont ensuite transféré trois des quatre embryons indemnes dans l'utérus de la future mère qui a ainsi, après une grossesse de trente-neuf semaines, pu donner naissance à deux enfants. Pour l'équipe américaine, cette première " démontre que la technique du diagnostic préimplantatoire peut être un instrument efficace pour les couples porteurs de l'anomalie qui désirent un enfant sain mais souhaitent éviter la perspective d'un avortement au cas où le foetus serait affecté ". Ils soulignent toutefois que cette procédure est très coûteuse et qu'il y a peu de chances pour qu'elle puisse en pratique entrer en compétition avec le diagnostic prénatal, qui peut être mis en oeuvre dès le premier trimestre de la grossesse.

Le Monde http://www.lemonde.fr/article/0,2320,seq-2077-12820-QUO,00.html

Des gènes en éponge
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

De plus en plus, l'ADN apparaît comme le médicament de l'avenir, "supertraitement" capable de rétablir la production de protéines manquantes ou de reconstruire des tissus endommagés. Seulement voilà. L'obstacle majeur à une utilisation étendue reste encore et toujours le vecteur du matériel génétique, son mode d'administration. Une difficulté que vient toutefois de contourner une équipe américaine en mettant au point des matrices en copolymères, sortes d'éponges biodégradables pouvant libérer l'ADN de façon continue. Jusqu'à maintenant, toutes les stratégies de reconstruction des tissus se sont plus ou moins soldées par des échecs. La transplantation de cellules placées sur des matrices en polymères biodégradables se heurte à la difficulté de culture in vitro et au faible taux de survie après l'intervention. Alors comment parvenir à reconstruire une structure tissulaire complète sans recourir à la chirurgie réparatrice ?La réponse vient des Etats-Unis, où quatre chercheurs de l'université du Michigan (Ann Arbor) ont eu l'idée de combiner plusieurs de ces méthodes. Ils ont en effet élaborer des matrices poreuses en PLG (polylactide-co-glycolide) susceptibles de délivrer de l'ADN plasmidique durant un mois. "Ces structures tridimensionnelles avec des pores interconnectés sont utilisées depuis plusieurs années, confie Joëlle Amédée de l'Unité "Biomatériaux et réparation tissulaire" de l'Inserm (Bordeaux). Ne présentant aucune cytotoxicité, elles servent notamment à combler et réparer les plaies. "Les premiers travaux effectués in vitro sur des cellules 293T ont montré une haute efficacité de transfection, sans dégradation du matériel génétique incorporé. Forts de cette réussite, les chercheurs ont renouvelé l'expérience in vivo, en implantant sous la peau de rats des matrices chargées d'un premier gène de contrôle, le b -galactosidase, puis du gène codant pour le PDGF. En étudiant le "relargage de l'ADN" sur des coupes histologiques de l'implant prélevé après deux et quatre semaines de traitement, ils ont noté une augmentation de la vascularisation, du tissu de granulation ainsi que du nombre de vaisseaux sanguins. Reste maintenant à poursuivre les recherches afin de comprendre pourquoi ce mode d'administration fonctionne mieux et dans quelle mesure il pourrait être adapté aux nombreuses thérapies géniques.

Infosciences http://www.infoscience.fr/articles/articles_aff.phtml?Ref=251

Le rythme biologique ne change pas au cours de la vie
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Le rythme biologique ne change pas chez l'homme en fonction de l'âge, contrairement à ce que l'on pensait jusqu'à présent, indique une nouvelle étude américaine. L'homme fonctionne suivant "un rythme moyen de 24 heures et 18 minutes, qu'il soit jeune ou vieux", note le principal auteur de l'article, le Pr Charles Czeisler, de la faculté de médecine de Harvard à Boston (Massachusetts). Comme chez les animaux et les plantes, le cycle circadien ne varie donc pas chez l'homme au cours de la vie alors que l'on pensait jusqu'à présent qu'il était de 25 heures dans la jeunesse et qu'il raccourcissait avec l'âge. Apparemment, selon un responsable de l'Institut national sur la vieillissement, le Pr Andrew Monjan, seuls des facteurs extérieurs peuvent conduire à un changement de ce rythme comme "une activité physique, l'exposition à la lumière dans une pièce, les voyages, la maladie ou des problèmes génétiques". Chez les personnes âgées, le système permettant de suivre un rythme de 24 heures, situé dans l'hypothalamus, "ne serait pas différent de celui des jeunes", a-t-il dit. "Mais quelque chose, peut-être l'exposition à la lumière, interrompt le sommeil et décale le cycle veille-sommeil" dans la vieillesse, a-t-il souligné, estimant que chez les vieux "la phase profonde de sommeil pourrait se produire plus tôt" dans la nuit. Pour la plupart des personnes, ont montré des études précédentes, la tendance au sommeil atteint sa phase critique vers 21H00 ou 22H00. La température du corps commence alors à baisser, pour remonter ensuite à partir de 04H00 du matin, moment à partir duquel la tendance à s'éveiller augmente.

AFP http://www.actualinfo.com/

Pas de géant pour une puce d'eau
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

L'eau est un produit alimentaire de plus en plus contrôlé et surveillé. Une réglementation française et européenne définit environ 64 paramètres de qualité à respecter. C'est dans l'optique d'effectuer des contrôles précis et rapides que la Lyonnaise des Eaux (Paris, France) et bioMerieux (Marcy-l'Etoile, France) se sont associés, pour une période d'au moins cinq ans, afin de mettre au point une nouvelle technique d'analyse : la puce à ADN. Elle permettra d'identifier tout micro-organisme recherché dans un échantillon d'eau grâce à son empreinte génétique propre et unique. Cette puce à ADN ou " biopuce ", née d'une technologie développée par Affymetrix, Inc., se présente sous la forme d'une petite surface de verre d'environ 1 cm de coté. Dessus, selon un procédé issu de la microélectronique qui s'apparente à la gravure, sont greffés quelques 400 000 brins d'ADN (ou oligonucléotidiques) choisis, placés dans des zones définies et précisément connues du support. Par un système de pochoir, ces zones sont exposées ou non à la lumière permettant ainsi aux greffes de s'opérer par réactivité chimique. Lorsque les sondes oligonucléotidiques présentes sur la puce sont en contact avec leur homologues de la bactérie cible, les deux brins s'hybrident suivant la parité entre les bases A, T, C, G (A avec T ; C avec G) qui composent l'alphabet génétique. "La puce est un système de détection, explique Claude Mabilat, responsable scientifique du projet pour bioMérieux. En amont de cette phase de détection finale, il faut extraire, amplifier et marquer les cibles diagnostiques." C'est ensuite un examen de la surface de la puce par un rayon laser qui permet de repérer les signaux émis par les marqueurs fluorescents. Enfin, un traitement par informatique identifie les micro-organismes. Cette biopuce serait donc capable de signaler, en parallèle, la présence de plusieurs micro-organismes différents.

Infoscience http://www.yahoo.fr/actualite/19990625/sciences/250699.html

^ Haut
Homme
Anthropologie et Sciences de l'Homme
Economie du savoir : huit nouvelles règles
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Après les huit principes du mouvement technoréaliste, les douze lois de l'"économie nouvelle" de Kevin Kelly , les dix règles de la "nouvelle économie" du magazine Business2.0, et plus récemment les sept vertus capitales des réseaux électroniques de nos collègues de Libération, voici les huit nouvelles règles régissant la création de la richesse dans les économies du savoir, règles dont devront s'inspirer, selon leur auteur, les particuliers, les entreprises et les nations. "Building Wealth: New Rules for Individuals, Companies, and Nations in a Knowledge-Based Economy", de Lester C. Thurow, professeur de gestion et d'économie au Massachusetts Institute of Technology (MIT), est publié ce mois-ci chez l'éditeur Harper Business et est aussi disponible, en version abrégée, en cassette audio. Parfait pour s'instruire lorsqu'on est coincé dans les bouchons de circulation de la Silicon Valley ou des autres technopoles en devenir. Le mensuel The Atlantic en publie aussi de larges extraits dans son numéro de juin. Le monde est en proie à une autre révolution industrielle dont le moteur principal sera le savoir. Si, par le passé, on mesurait la richesse à l'aune des ressources naturelles, des usines, de l'accès aux marchés, Thurow soutient que la richesse s'évaluera désormais en degré de maîtrise du savoir. Pour se préparer, les entreprises et les nations doivent construire ce qu'il appelle des "pyramides de savoir" qui reposeront sur des bases telles une solide structure sociale, des talents d'entrepreneurs, et un système d'éducation qui encourage la curiosité et la créativité. Allons-y pour les règles de l'économie du savoir selon Thurow : personne ne s'enrichit en économisant; les entreprises qui réussissent doivent parfois s'auto-mutiler pour assurer leur salut; les déséquilibres sociaux et développementaux constituent des occasions de croissance et de rentabilisation dont il faut tirer profit; le capitalisme fonctionne mieux en période inflationniste; il n'y a aucun substitut institutionnel aux particuliers qui agissent comme agents de changement; aucune société qui valorise d'abord et avant tout l'ordre ne saura être créatrice, mais sans un certain degré d'ordre la créativité disparaît; pour réussir, une économie basée sur le savoir doit investir massivement en éducation, en infrastructures et en recherche et développement; le plus grand défi pour un individu dans une économie dusavoir est de se tailler une carrière dans un système où il n'y a pas de carrières. Hermétique? On a vu pire. Si Thurow reprend à son compte les principes et recettes proposésdans les autres listes du genre (voir plus haut), l'intérêt du livre réside dans sa description de certaines tendances comme le rétrécissement de l'État-nationet la montée en puissance des sociétés transnationales, l'élimination à terme des entreprises nationales de taille intermédiaire, les options créneau ou mondialisation. Et aussi les fossés de plus en plus profonds entre capital et travail, particuliers et entreprises, spécialisation et généralisme.

Cyberie http://cyberie.webdo.ch/#5

http://www.theatlantic.com/atlantic/issues/current/9906thurow.htm

Le droit des technologies de l'information
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Voici un site qui présente tous les aspects du droit sur Internet. Vous y trouverez l'actualité juridique liée à Internet, la jurisprudence récente rendue en France et au Canada au sujet d'Internet, et également le résultat de travaux universitaires sur le commerce électronique et la protection des données personnelles sur le réseau informatique mondial.

APCE http://www.apce.com

http://www.juriscom.net/

^ Haut
Recherche
Recherche & Innovation, Technologies, Transports
La bataille de l'information par satellite aux automobilistes a commencé
Samedi, 03/07/1999 - 00:00

Le groupe électronique Hitachi réfléchit à un système de transmission par satellite capable d'alimenter les automobilistes en informations numériques à haut débit. Il se dit prêt pour cela à investir 100 milliards de yens, soit 800 millions d'euros, au cours des dix années à venir. Ce système ferait appel à trois satellites et pourrait être opérationnel au Japon au début 2002. "La transmission de données par satellite a un énorme potentiel, a indiqué un porte-parole de la firme. Nous prévoyons une demande en hausse dans ce secteur". Hitachi serait par ailleurs en négociations avec d'autres entreprises sur la faisabilité ce projet. Les contacts impliqueraient notamment les constructeurs automobiles Toyota et Honda ainsi que le groupe électronique Matsushita. Un consortium chargé du pilotage pourrait voir le jour en juillet.

L'Expansion/29/06/99

_ http://www.lexpansion.com/site/courant/html/actualites/multimedia/index.html

^ Haut
VOTRE INSCRIPTION
Vous recevez cette lettre car vous êtes inscrits à la newsletter RTFLash. Les articles que vous recevez correspondent aux centres d'intérêts spécifiés dans votre compte.
Désinscription Cliquez sur ce lien pour vous désinscrire.
Mon compte pour créer ou accéder à votre compte et modifier vos centres d'intérêts.
PLUS D'INFOS
Suivez-nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook
 http://www.rtflash.fr
back-to-top