RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

RTFLASH Recherche & Technologie
NUMERO 12
Lettre gratuite hebdomadaire d’informations scientifiques et technologiques
Créée par René Trégouët rapporteur de la Recherche et Président/fondateur du Groupe de Prospective du Sénat
Edition du 12 Juillet 1998
Recommander  |  Désinscription  |  Lire en ligne
Egalement dans ce numéro
TIC
Un million et demi d'internautes en France (17/07/1998)
Sortie de la Beta de Netscape Communicator 4.5
56 heures pour 56 bits
Le mendocino pointe derrière le celeron...
Le phénomène .MP3
Avenir
Le plus petit transistor du monde ?
Espace
Le détecteur de planètes bientôt en action ?
Vivant
Médecine : possible essai pour traiter le cancer du sein
Une percée française
La fin des vivisections grâce au virtuel
Recherche
Les premiers écrans électroniques souples
TIC
Information et Communication
Un million et demi d'internautes en France (17/07/1998)
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

Selon l'institut TMO, il existe actuellement en France environ 1,5 million d'internautes réguliers. Parmi eux, la moitié sont abonnés à un service en ligne. L'équipement informatique des foyers a par ailleurs augmenté, passant en un an de 20,5 % à 21,8 %.

01 Informatique

http://www.01-informatique.com/canal/internet.htm

Sortie de la Beta de Netscape Communicator 4.5
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

La " Preview Release 1 " de Nescape Communicator 4.5 est disponible pour le téléchargement . On notera l'amélioration du client Mail qui en fait un concurrent sérieux de Outlook Express de Microsoft. Une fonction de navigation inédite permet de rechercher les sites répertoriés par Netscape NetCenter comme étant en relation avec le site visité. Reste à souhaiter que cette dernière fonctionnalité n'alourdisse pas trop la consommation de bande passante d'internet (rappelons-nous à ce sujet que la page d'accueil par défaut de ce butineur était responsable il y a 6 mois de 14 % de l'utilisation mondiale de la bande passante d'Internet).

Brève rédigée par @RT Flash

56 heures pour 56 bits
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

John Gilmore, activiste pro-crypto bien connu, co-fondateur de l'Electronic Frontier Foundation (EFF) et premier employé de Sun Microsystems en 1984, assisté de Paul Kocher, un cryptographe de 25 ans, a mis au point un ordinateur doté de 1728 processeurs, baptisé Deep Crack, qui a décodé en 56 heures un message crypté avec le Data Encryption Standard (DES) à 56 bits, un système de codage recommandé par le gouvernement américain. Répondant à un concours de la société RSA, un des leaders du domaine, l'équipe d'un douzaine de chercheurs financée par l'EFF à hauteur de 250 000 dollars a démontré que le standard de codage américain était vulnérable contrairement à ce qu'a longtemps affirmé l'Administration. Le New York Times (NYT) fait toutefois observer que, anticipant cette faiblesse, de nombreux utilisateurs (banques, armée, etc.) ont d'ores et déjà abandonné le DES pour adopter le triple DES, qui n'a, à ce jour, pas publiquement souffert des mêmes avanies.

S&T Presse

http://www.france-science.org

Le mendocino pointe derrière le celeron...
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

Intel, après avoir sorti un Pentium II " Bridé ", c'est-à-dire, privé de mémoire cache (512Ko normalement) envisage de produire plus tôt que prévu le Mendocino, versions à 300 et 333Mhz du Celeron avec 128Ko de cache. Ces processeurs devraient être disponible sur le marché fin 98/début 99. Le Celeron représente actuellement 5 % des ventes de microprocesseurs par Intel.

Brève rédigée par @RT Flash

Le phénomène .MP3
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

Derrière ce sigle se cache un procédé de compression du son très efficace qui permet de réduire par 12 un son de qualité CD sans altération audible de la qualité. Depuis quelques mois, ce format se répand comme une traînée de poudre sur Internet car il permet de diffuser de oeuvres musicales relativement facilement (à tel point que le mot " MP3 " est le 3e mot le plus demandé sur le moteur de recherche Altavista. Mais cela ne va pas s ans irriter les maisons d'éditions musicale qui voient dans ce phénomène MP3 un moyen de diffuser des oeuvres protégées. Dans le même temps, ils constatent que les ventes de CD de musique ont tendance à plafonner. Mais leurs actions pour faire face ne sont pas coordonnées. De plus, un nouveau système de " baladeur " à mémoire Flash a vu le jour aux USA : le MPMan. Celui-ci peut être chargé à partir d'un ordinateur d'environ 1h de musique. L'industrie du disque saura-t-elle faire face et utiliser à son avantage cette nouvelle technologie ?

Source : http://www.techweb.com/wire/story/TWB19980716S0010

Brève rédigée par @RT Flash

^ Haut
Avenir
Nanotechnologies et Robotique
Le plus petit transistor du monde ?
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

Des scientifiques de l'Université du Maryland affirment avoir fabriqué le plus petit transistor du monde et cherchent désormais à le produire en série. Leur technologie a été financée depuis 10 ans par le Ministère de la Défense, le Naval Research Laboratory, l'Army Research Office et la National Security Agency, pour un total de 3 millions de dollars. Chia-Hung Yang, directeur de ce projet à l'Université du Maryland, explique que des centaines de transistors ont déjà été fabriqués, mais avec une méthode lente. Son équipe cherche donc actuellement un procédé de production de masse à bas coût. Cette avancée technologique est néanmoins controversée et trouve de nombreux détracteurs, remarque le Washington Post (WP). Jim Rosenberg, professeur à Harvey Mudd College (Claremont, Ca.), prétend notamment que le transistor consomme trop d'énergie pour fonctionner, et que les dimensions affichées de 25 nanomètres (contre 250 nanomètres avec les technologies usuelles) ne reflètent pas la taille réelle. Steve Hillenius, un des principaux chercheurs aux Bell Labs, est du même avis et assure que cette invention ne peut pour l'instant avoir aucune application pratique. Le WP ajoute que Yang dénigre ces commentaires sceptiques et vise prochainement un nouveau record de 10 nanomètres.

S&T Presse 10/07/1998

http://www.france-science.org

^ Haut
Espace
Espace et Cosmologie
Le détecteur de planètes bientôt en action ?
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

Les premiers résultats du nouvel instrument destine a la recherche de planètes d'une masse comparable a celle de la Terre ont été présentés, le 6 juin dernier, lors des rencontres de l'American Astronomical Society a San Diego. Le "spectromètre par transformée de Fourier multi-canal" a été développé par Arsen R. Hajian et Tyler E. Nordgren, astronomes a l'observatoire de la Marine américaine. La détection des planètes, rappelle SpaceCast, exploite les faibles modifications, du fait de l'interaction gravitationnelle, de l'orbite de l'étoile a laquelle est associée la planète. La nouveauté du système présente par les deux scientifiques vient du couplage d'un Spectromètre par Transforme de Fourier (STF) avec un spectrographe traditionnel: selon SpaceCast, ce système hybride posséderait la précision du STF et la sensibilité du spectrographe, nécessaire pour étudier les étoiles faiblement lumineuses. Même si les observations effectuées jusqu'à présent à partir d'un télescope de 12 m n'ont pas permis de détecter des planètes de la masse de la Terre, les deux astronomes pensent qu'un télescope de 3m serait suffisant. Enfin, explique SpaceCast, la plus grosse difficulté pour les scientifiques sera de distinguer les mouvements des gaz de l'étoile de la présence d'une planète, qui pourraient avoir des "signatures" identiques pour l'instrument.

(Etats-Unis Epace/09/07:98)

http://www.france-science.org/lire/usa-espace.html

^ Haut
Vivant
Santé, Médecine et Sciences du Vivant
Médecine : possible essai pour traiter le cancer du sein
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

Suite à l'arrêt d'un essai américain qui testait un antioestrogène, le tamoxifène, dans la prévention du cancer du sein et qui a affiché des résultats encourageants, la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (FNCLCC) n'exclut pas aujourd'hui de conduire en France ce type d'étude. "Peut-être à l'automne", annonce-t-elle. Un conditionnel teinté toutefois de vigilance vis à vis de ce médicament pour lequel des effets secondaires et des complications sont connus, le tamoxifène étant déjà utilisé pour éviter une rechute ou une extension de ce cancer. Les médecins veulent savoir si, avec ce traitement, l'apparition de cancers (du sein, pulmonaires, de l'endomètre...) est réduite sur une longue durée, et enfin, cette étude leur permettrait de déterminer quelles sont les femmes qui présentent un risque élevé de développer un cancer afin de leur administrer cet antioestrogène.

(Hexagone:08:07:98)

http://www.arise-fr.org/transphere/

Une percée française
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

Des débuts lents mais prometteurs. Certes, les entreprises de l'Hexagone n'affichent pas, en matière de biotechnologies, les mêmes envolées que leurs homologues outre-Atlantique. Toutefois, une société française, nouvellement créée, semble défier les lois du genre et s'ouvre des perspectives encourageantes. Lancée par trois anciens chercheurs de Rhône- Poulenc-Rorer, ExonHit Therapeutics, souligne Les échos, est spécialisée dans la recherche génomique. "Mais nous ne sommes pas une société de génomique qui s'ajoute aux précédentes. Notre technologie est unique", confie Bruno Tocqué, le PDG. Il s'agit de la mise au point d'une technique qui permet aux laboratoires pharmaceutiques d'analyser les gènes dans leurs fonctions et dans leurs altérations associées à des maladies. Ainsi, les trois chercheurs pense avoir la possibilité "d'accélérer le criblage de molécules et améliorer le profil toxicologique des substances actives avant leur entrée en développement", explique le quotidien. Cette technique devrait permettre par ailleurs de donner à chaque patient, par le biais de la pharmacogénomique, des médicaments adaptés à leur pathologie propre.

(Hexagone/08:07:98)

http://www.arise-fr.org/transphere/

La fin des vivisections grâce au virtuel
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

Finies les abominables séances de dissection dans les cours de biologie. En effet, des chercheurs de l'université de Stanford ont mis au point une grenouille virtuelle que les étudiants peuvent observer sous tous les angles via Internet. Des commandes peuvent rendre la peau transparente, laissant apparaître le squelette et les organes internes du batracien. D'autres ordres permettent de "découper" les muscles pour explorer leur structure... Le but ultime de l'équipe interdisciplinaire de chercheurs est de mettre en place une bibliothèque de "créatures virtuelles", dont des humains, à des fins pédagogiques.

(ZD-Net:08:07:98)

http://www.zdnet.fr

^ Haut
Recherche
Recherche & Innovation, Technologies, Transports
Les premiers écrans électroniques souples
Lundi, 13/07/1998 - 00:00

Imaginez un " livre électronique " dont les pages auraient les caractéristiques du papier mais dont on pourrait changer instantanément le contenu via l'internet. Un tel livre ne sera bientôt plus du domaine de la science-fiction ; il pourrait même être disponible en librairie au tout début du prochain siècle, avance le San Jose Mercury News (SJMN). Une firme du Massachusetts (E Ink) vient en effet d'annoncer la commercialisation avant l'an 2000 d'écrans électroniques souples. La technologie employée - des billes blanches coincées entre deux parois, baignant dans un liquide noir, dont les mouvements sont contrôlés par un champ électrique (l'écran apparaît blanc ou noir suivant que le champ électrique attire les billes à la surface ou les repousse au fond) - ne permet pour l'instant d'obtenir qu'une résolution dix fois moindre que celle des ordinateurs de poche actuels mais possède de réels avantages (légèreté, flexibilité,..) qui laissent présager de curieuses applications dont l'étonnant papier peint électronique.

S&T Presse 21/07/1998

http://www.france-science.org

^ Haut
VOTRE INSCRIPTION
Vous recevez cette lettre car vous êtes inscrits à la newsletter RTFLash. Les articles que vous recevez correspondent aux centres d'intérêts spécifiés dans votre compte.
Désinscription Cliquez sur ce lien pour vous désinscrire.
Mon compte pour créer ou accéder à votre compte et modifier vos centres d'intérêts.
PLUS D'INFOS
Suivez-nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook
 http://www.rtflash.fr
back-to-top