RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

RTFLASH Recherche & Technologie
NUMERO 46
Lettre gratuite hebdomadaire d’informations scientifiques et technologiques
Créée par René Trégouët rapporteur de la Recherche et Président/fondateur du Groupe de Prospective du Sénat
Edition du 23 Avril 1999
Recommander  |  Désinscription  |  Lire en ligne
Egalement dans ce numéro
TIC
5 millions de sites Web !
Feu vert de la Commission fédérale pour le contrôle parental de l'internet
Un nouveau mouchard découvert dans Internet Explorer 5.0
Beyond, l'entreprise virtuelle triomphe sur le Net
Le commerce électronique bouleverse la fixation des prix
Internet à grande vitesse va passer par une bagarre législative aux Etats-Unis
Internet 100 % accessible
AOL réinvente le minitel avec Alcatel
Numericable lance son offre Internet
Un service d'accès à Internet bidirectionnel par satellite
Toujours des obstacles à la liberté du cryptage en France
Intranet : la France à la traîne
Contre les cyber-calomniateurs
Altern annonce sa probable réouverture début mai
Mon navigateur s'enfiche
Les américains aiment les PC à moins de 600 dollars
Un tournant pour la micro-informatique
Les services en informatique plus performants en Europe qu'aux Etats-Unis
Le PC veut faire trop de choses à la fois
Office : Microsoft dévoile la cuvée 2000
Les souris Microsoft perdent la boule
Vers le service informatique d'entreprise virtuel
Hologramme roulant
Un chariot on line pour les pionniers du commerce électronique
Six Finlandais sur dix ont un téléphone mobile
Une nouvelle antenne pour téléphones
Avenir
Les ferrofluides trouvent une nouvelle jeunesse
L'intimité de l'eau dévoilée
Matière
Intel : des processeurs à puissance variable
Nouveaux écrans plats en 2001 ?
Le silicium noir : le renouveau des cellules photovoltaïques ?
Espace
Un astéroïde frôlera la Terre en 2039
Découverte de la galaxie la plus lointaine
Notre système solaire n'est plus seul dans notre galaxie
Vivant
La génétique bouleverse l'approche du cancer
Hausse de la mortalité mondiale
Se cultiver pour combattre l'Alzheimer
Agénérase : un anti-prothéase conçu par cristallographie
Des bactéries géantes au large de la Namibie
Un superantibiotique
Grippe : de nouveaux antiviraux
Une nouvelle arme contre la spina bifida
Le gène de la mère détenu par le père
Un "brouillon" du génome humain disponible dès l'an 2000
Homme
L'être humain "génétiquement modifié" est inévitable, selon Stephen Hawking
Recherche
Promotion des nouvelles technologies dans les PME
Tout sur le financement de l'entreprise innovante
Le premier tableau de bord de l'innovation
Edito
Le cerveau réparé



La presse américaine fait cette semaine un très large écho aux résultats très encourageants obtenus contre la maladie de Parkinson grâce aux greffes de cellules foetales dans le cerveau des malades pour restaurer la production de dopamine. Le Docteur Fischbach, Directeur de l'Institut Américain des maladies neurologiques souligne que ces interventions, qui relevaient encore de la science-fiction il y a seulement 10 ans, sont appelées à se banaliser au cours de la prochaine décennie et participeront au traitement d'un nombre de plus en plus grand de maladies neurologiques. Désormais, la perspective de restaurer durablement des fonctions cérébrales altérées par une maladie ou un accident est ouverte. Une telle possibilité aura bien entendu des conséquences considérables sur la qualité de vie des personnes âgées de plus de 60 ans qui deviendront majoritaires au niveau mondial au cours de la première moitié du siècle prochain. Associées à une meilleure connaissance des causes génétiques et environnementales du vieillissement cérébral, ces greffes de cellules dans le cerveau pourraient permettre à l'homme de conserver jusqu' à l'extrême limite de sa vie la plénitude de ses capacités intellectuelles et de sa créativité. Les conséquences sociales et économiques d'une telle révolution scientifique seraient immenses, et très certainement bénéfiques, non seulement pour les individus, mais pour notre société et, au delà, pour l'ensemble de l'espèce humaine. Le dernier âge de notre vie, cesserait enfin d'être vécu comme un lent et pénible déclin physique et intellectuel et pourrait devenir une extraordinaire période d'enrichissement personnel pour le plus grand bénéfice de la collectivité toute entière.

René Trégouët

Sénateur du Rhône


TIC
Information et Communication
5 millions de sites Web !
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Selon Netcraft, on compte actuellement plus de 5 millions de sites Internet dans le monde. Deux ans plus tôt, ce chiffre n'était encore que d'un million. Entre avril 1997 et avril 1999, le nombre de sites dans le monde a donc connu une croissance de 400%. Concernant les serveurs utilisés, Apache et de Microsoft-IIS dominent. Parmi les principaux événements qui se sont déroulés ces deux dernières années, on note le déclin des serveurs NCSA qui représentent désormais moins de 1% des sites hébergés ainsi que la perte par Netscape de la première place des serveurs utilisés pour les transactions cryptées au profit de Microsoft.

Journal du Net/22/04/99

http://www.journaldunet.com/cc/cc_sites.shtml

Feu vert de la Commission fédérale pour le contrôle parental de l'internet
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

La Federal Trade Commission (FTC), dans le cadre de la mise en oeuvre d'une loi votée fin 1998, et destinée à protéger la vie privée des enfants, vient de promulguer une directive visant à permettre aux parents de mieux contrôler les informations que les responsables de sites Web collectent à l'occasion des visites des jeunes internautes (nom, prénom, adresse, etc.). Ces mesures, qui devraient être appliquées à partir d'avril 2000, prévoient que les parents d'enfants de moins de 12 ans pourront déterminer quelles informations concernant leurs enfants peuvent être conservées et vendues. Ces dispositions s'appliqueront aux sites classés " moins de 12 ans" selon les critères de la FCC. Ces mesures répondent au souhait du Congrès de faire face à un phénomène nouveau et inquiétant, le démarchage direct des enfants par des commerçants.

brève @RT Flash

Un nouveau mouchard découvert dans Internet Explorer 5.0
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Une fonction de Microsoft Internet Explorer 5.0 permet à un site Web de récupérer les bookmarks d'un utilisateur lorsqu'il leur ajoute celui-ci. Cette fonction, qui ne pourrait pas être désactivée, était initialement prévue pour permettre à une société d'ajouter son logo dans la liste des " favoris " du navigateur de Microsoft, en récupérant le fichier favicon.ico. Lors de l'enregistrement d'un utilisateur sur un site Web, son nom peut être associé à cette liste et stocké dans un cookie. Il semblerait que cette fonction d'espionnage n'ait pas son équivalent dans Netscape, le grand concurrent d'I.E 5.

brève @RT Flash

Beyond, l'entreprise virtuelle triomphe sur le Net
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Beyond.com, anciennement software.net, est actuellement le plus important revendeur de logiciels on line. Sa spécialisation par rapport à une concurrence qui vend à la fois PC et autres produits hardware en plus des logiciels lui permet de proposer un des catalogues les plus riches qui soit : 44.000 titres logiciels pour PC ou Mac ! Autre particularité : C'est une entreprise totalement virtuelle classée par Mediametrix comme étant le 17ème site web le plus visité. Enfin, son chiffre d'affaires (90% USA et 10% export) est passé de 17 millions de dollars en 97 à 37 millions en 1998 et les ventes du seul premier trimestre 1999 sont estimées à 17 millions de dollars. Le tout pour un effectif de 150 personnes. .Cette réussite s'explique en fait par la conjonction de deux éléments principaux : Un changement de comportement du consommateur pour qui le fait de télécharger un logiciel plutôt que de l'acheter par des moyens traditionnels est devenu un acte simple et naturel et d'autre part une stratégie promotionnelle tous azimuts. Mais derrière toutes ces actions se profile également une réelle capacité à innover dans le monde Internet doublée d'un savoir-faire reconnu. Aujourd'hui, Beyond, devenu un acteur majeur du marché s'est même permis de racheter un concurrent comme BuyDirect.com.Beyond.com préfigure de plus un futur modèle commercial dans lequel un revendeur on line étendra ses activités en conseillant et en développant les sites d'autres cyber-marchands.

eMarket

http://emarketnewsletter.com/ecommerce.htm#beyond >

Le commerce électronique bouleverse la fixation des prix
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Et si, entre autre révolution, Internet créait une économie où plus aucun prix ne serait fixe ? Déjà, les sites de ventes aux enchères entre particuliers connaissent un succès foudroyant, symbolisé par la réussite de eBay qui a su intéresser déjà plus de 2 millions de visiteurs et qui vaut plus de 20 milliards de dollars à la Bourse. Demain, ce ne sont plus seulement les particuliers entre eux qui s'échangeront des articles d'occasion mais les entreprises qui s'adresseront aux particuliers sous cette forme. Déjà, le logiciel de la firme OpenSite Technologies permet aux entreprises de mettre aux enchères des articles sur lesquels elles consentent des promotions. Plutôt que de pratiquer un rabais d'entrée, elles lancent des enchères à partir d'un prix plafond, qui ne cesse de baisser jusqu'à ce qu'un internaute "achète". Le site de BidStream rassemble plusieurs centaines de grandes entreprises américaines, dont certaines très connues -comme Sharper Image- qui assurent que ce nouveau service est rentable en quelques mois. Là, l'internaute peut chercher par catégories d'articles ceux qui font l'objet de ventes aux enchères. Pour la firme d'analyses et d'études Forrester Research, c'est ce marché, plus que celui d'enchères entre particuliers, qui générera à l'avenir le plus gros volume de transactions. Forrester prévoit en effet que le marché des ventes aux enchères représentera 19 milliards de dollars dans quatre ans (1,4 milliard en 1998), mais surtout que les enchères d'entreprises à particuliers contribueront pour les deux-tiers à ce total... D'ailleurs, un troisième marché devrait aussi se développer en parallèle : celui des enchères entre entreprises. Ce qui achèverait de remettre en question toutes les règles habituelles du commerce actuel.

Les Echos

http://www.lesechos.fr/silval/

Internet à grande vitesse va passer par une bagarre législative aux Etats-Unis
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

America On Line et les autres grands fournisseurs d'accès Internet américains ne renoncent pas. Après avoir échoué dans leur tentative de convaincre la Federal Communications Commission (l'organisme de régulation des télécommunications aux Etats-Unis) d'obliger les compagnies de câble à laisser à leur rivaux l'accès des 70 millions d'Américains abonnés à la télévision par câble, c'est maintenant aux sénateurs de Washington de se prononcer. Ceux-ci sont invités à promulguer la même loi qui celle qui a, en 1996, obligé les compagnies de téléphone régionales à laisser les opérateurs longue distance emprunter leurs réseaux. Cette bataille s'inscrit dans l'évolution rapide d'Internet vers la grande vitesse aux Etats-Unis. Si AOL et les autres obtenaient gain de cause, ils disposeraient alors d'un savoir-faire qui leur serait précieux sur l'ensemble de la planète.

Les Echos

http://www.lesechos.fr/silval/

Internet 100 % accessible
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Le gouvernement américain dévoilera le mois prochain les standards qu'il préconise pour la publication des sites publics, afin que ces derniers soient accessibles à tous, y compris aux 21,5 millions d'Américains affectés par des problèmes d'audition ou de vue. Des règles simples qui devraient être appliquées d'ici à la fin de l'année sur tous les sites gouvernementaux, avec l'espoir qu'elles seront rapidement adoptées par les sites commerciaux. Simplifier les effets graphiques, proposer des versions textuelles des séquences audio... voici quelques-uns des standards définis par la US Access Board, une agence fédérale déjà à l'origine d'un texte de loi en 1988 sur l'accessibilité aux handicapés, l'ADA (Americans with Disabilities Act). Le département de la Justice s'est déjà vu confier la mission de contrôler pendant un an la scrupuleuse application de ces règles sur les sites publics. Les sites ayant des échanges commerciaux avec le gouvernement ou les agences fédérales seront eux aussi fortement incités à les appliquer dans de brefs délai

AOL réinvente le minitel avec Alcatel
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

AOL, premier fournisseur d'accès aux Etats-Unis avec 17 millions d'utilisateurs, 2,6 milliards d'URL servies et 56 millions d'email envoyés chaque jour, a dévoilé ses nouveaux moyens d'accès à Internet sans PC. Ces gadgets ont été conçus pour permettre aux utilisateurs d'AOL d'accéder très rapidement à leur email ou à certaines pages web sans attendre le démarrage de leur ordinateur et sur des terminaux moins encombrants qu'on ordinateur. Et parmi tous ces petits joujoux pour internautes pressés, on trouve un "Screenphone", téléphone à écran qui pourrait être produit par Alcatel. Souvenir, souvenir: on le croyait à peine enterré, voici que le minitel refait surface. Doté d'un petit clavier, ces boîtiers de la gamme "AOL Anywhere" pourraient être distribués à une grande échelle aux Etats-Unis pour permettre des accès rapides au Web. Alcatel a confirmé qu'un produit de ce type pourrait être annoncé très prochainement. Ce système, même s'il n'a pas prétention a être utilisé pour des surfs sur des sites lourds pourrait donner un avantage décisif à Sun sur Microsoft puisque le boîtier utiliserait le langage Java et non plus Windows... Une bonne nouvelle pour Sun qui s'est allié récemment avec AOL.

Journal du Net/19/04/99

http://www.journaldunet.com/99avril/990419aol.shtml

Numericable lance son offre Internet
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Un nouveau câblo-opérateur proposera pour cet été une offre de connexion internet à accès illimité. Après de nombreuses négociations avec France Télécom, NC Numericable, anciennement C.G.V., offrira un accès au Web illimité ainsi qu'aux services AOL, avec un débit de 10 Mbits/s en voie descendante et 768 Kbits/s en voie ascendante. Le tarif de l'abonnement n'est pas encore arrêté, mais devrait être compris entre 250 et 300 francs. Les premières villes concernées par cette offre seront celles de la région Nord et des Hauts-de-Seine, Versailles, Lyon et Nice.

Internet professionnel

http://www.internet-professionnel.net/ip/actuquelm/breve/9904009.13499.htm

Un service d'accès à Internet bidirectionnel par satellite
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Le satellite peut être un moyen de court-circuiter les réseaux terrestres souvent fort encombrés des fournisseurs d'accès à Internet (ISP). La start-up américaine Tachyon va proposer un service birectionnel par satellite dès la fin de l'été en Europe. Les utilisateurs se partageront une bande passante de 45 Mbit/s par zone régionale de couverture (Europe, États-Unis...) dans le sens descendant (du satellite vers le sol), tandis que chaque requête (sens montant) disposera d'une bande passante de 256 Kbit/s. Dans les services d'accès par satellite déjà existants, les requêtes sont généralement acheminées par le réseau terrestre (le réseau téléphonique commuté ou le RNIS).

OI Informatique

http://www.01-informatique.com/actus/1/832.html?Indice=1

Toujours des obstacles à la liberté du cryptage en France
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Quelques semaines après que le gouvernement ait publié le décret libéralisant l'usage du chiffrement, une association d'usagers se plaint de sa mise en pratique. L'Association française des utilisateurs d'Unix et des systèmes ouverts (www.afuu.fr), dans un communiqué, critique les dispositions de deux décrets et un arrêté publiés le 19 mars 1999 (www.internet.gouv.fr), libéralisant totalement l'usage du chiffrement pour des systèmes fonctionnant avec une longueur de clés inférieure à 128 bits. L'AFUU regrette que ces textes " continuent à soumettre la fourniture de ces outils à une procédure de déclaration préalable, avec l'obligation de fournir un dossier technique complexe ". Obligations restant " sans équivalent chez nos principaux partenaires économiques et politiques ". " Il ne faudrait pas que de nombreux outils de cryptologie, correspondant à des standards sur les marchés internationaux, continuent à ne pas être autorisés sur le marché français ou à n'être disponibles en France que plusieurs mois après leur commercialisation au niveau mondial ", conclut l'AFUU, dont les membres sont essentiellement des représentants d'entreprises impliquées dans la sécurité informatique.

Intranet : la France à la traîne
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

La société de service SVP a fait une enquête, non publiée, pour mesurer le degré d'équipement en Intranet des PME françaises. L'enquête a porté sur 2 000 entreprises de 50 à 500 personnes. Et les résultats sont stupéfiants : seulement 6,2 % des entreprises disposent d'un Intranet effectif. Et encore faut-il relativiser l'importance de ces 6,2 % puisque parmi les entreprises équipées, seulement 20 % des personnes, en moyenne, l `utilisent...

http://www.svp.com

Contre les cyber-calomniateurs
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Les calomniateurs anonymes sur Internet n'ont qu'à bien se tenir, du moins dans l'État de Washington. Son Sénat vient d'adopter un amendement à un projet de loi qui permettra aux entreprises et aux particuliers d'envoyer des mises en demeure à ceux qui utilisent Internet pour les diffamer. Une grande première aux États-Unis. Cet amendement, appuyé par le républicain Bill Finkbeiner et la démocrate Lisa Brown, vise à protéger les résidents et les entreprises qui sont victimes de diffamation anonyme sur Internet. "(...) la liberté et la grande portée de l'Internet devraient être utilisées comme outil constructif pour la communication, l'éducation et le commerce, et non pour diffamer et entacher les réputations de personnes et d'entreprise sans impunité. Ce projet de loi longe avec succès la fine ligne entre offrir un dédommagement à ceux qui ont été diffamés et éviter la création d'une nouvelle définition de la diffamation qui s'appliquerait uniquement à Internet", a déclaré Finkbeiner. De nombreuses entreprises de l'État de Washington ont été victimes de fausses calomnies postées de façon anonyme sur des sites Web .

Branchez-Vous/19/04/99

http://www.branchez-vous.com/actu/99-04/03-194707.html

Altern annonce sa probable réouverture début mai
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Valentin Lacambre, responsable d'Altern a confirmé la "probable réouverture" d'Altern pour le début du mois de mai. Un compromis a été trouvé entre Estelle Hallyday et Altern B (société éditrice d'Altern): "Nous avons trouvé un terrain d'entente qui permet de respecter le jugement et de ne pas mettre en danger ma société", précise Valentin Lacambre au Journal du Net. Altern B payera en tout 76000 francs dont 40000 francs à l'association L'enfant bleu (association qui s'occupe de l'enfance maltraitée parrainée par Estelle Hallyday), 30000 francs pour les avocats du top-model et 6000 francs pour son avoué. Le paiement de cette somme ne mettrait pas en danger la structure d'Altern, contrairement aux 405000 francs accordés par le tribunal. Les 47 634 comptes pourraient donc être très prochainement réouverts, une simple modification du serveur Apache d'Altern étant nécessaire. Avant de réouvrir Altern, Valentin Lacambre attend que le jugement mettant en cause un autre site d'Altern, celui de la CNT, soit rendu. Celui-ci interviendra début mai et devrait aboutir à un jugement favorable puisque l'audience s'est "bien passée" selon l'hébergeur. Si le tribunal ne condamne pas lourdement Altern, le site ouvrira à nouveau ses portes.

Journal du Net

http://www.journaldunet.com/99avril/990421altern.shtml

Mon navigateur s'enfiche
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Pour tirer le meilleur parti de son navigateur Web, il est quasi indispensable d'y ajouter des logiciels supplémentaires, baptisés plug-ins, qui en étendent les fonctionnalités. Pour la plupart gratuits ou disponibles pour une somme modique, leur champ d'application est extrêmement vaste et on les compte par centaines. Une des particularités des "plug-ins" est qu'ils s'enfichent dans le navigateur à la façon de modules additionnels. Une fois installés, l'utilisateur ne doit plus s'en préoccuper, puisqu'ils sont gérés par le navigateur lui-même. Avant de se lancer dans l'installation du moindre plug-in, une bonne idée est de se connecter à l'adresse "http://www.browsertune.com/bt98/index.html" pour réaliser un test approfondi du navigateur. Ce site Web permet de tester en ligne près de trois cents paramètres de configuration. Un rapport de résultat met le doigt sur les fonctionnalités qui font encore défaut au navigateur et indique quels plug-ins pourraient éventuellement combler ces lacunes. S'il existe trois plug-ins que tout internaute se doit d'installer -Flash Viewer de Macromedia, qui permet l'accès à des animations audiovisuelles qui se téléchargent très rapidement, Real Player (http://www.realplayer.com), un module permettant de jouer des séquences sonores ou vidéo sur le Web, et l'incontournable Adobe Acrobat Reader (http://www.adobe.com)-On citera tout d'abord les deux plug-ins assez populaires que sont QuickTime ("http://www.apple.com"), qui offre la possibilité de voir des animations au format MPEG, et Cosmo Player (http://www.cosmosoftware.com), qui permet d'accéder à des sites en 3D. D'autres modules proposent des fonctions plus inattendues. Comme "AdsOff! For Windows" (http://www.adsoff.com), qui empêche l'apparition des bandeaux publicitaires sur les pages Web. Quant à "NetSonic" (http://www.web3000.com), ce gestionnaire de cache affiche instantanément la page Web d'un site que l'on a préalablement visité et qui a été conservée sur le disque dur de l'ordinateur, en donnant une impression de connexion instantanée. Pendant ce temps, NetSonic vérifie sur le Web que la page n'a pas été modifiée depuis la dernière visite. Dans le domaine des aides à la recherche d'information, on mentionnera également "Copernic 99" (http://www.copernic.com), un plug-in qui permet d'utiliser plusieurs moteurs de recherche simultanément. De plus, ce logiciel combine des requêtes sur le Web et dans les forums de discussion. Dans la plupart des cas, télécharger et installer les plug-ins constitue une simple opération de routine, même pour le néophyte. Des procédures très simplifiées ont donc été imaginées pour rendre l'opération rapide et sans douleur. Dans l'immense majorité des situations, il suffit d'accepter les options d'installation proposées par défaut. On sera simplement attentif à ne pas multiplier inutilement l'installation de plug-ins: nombre d'entre eux se lancent automatiquement avec le navigateur. Gare aux pertes de performances d'un ordinateur dont la mémoire serait saturée par trop d'applications inutiles.

Le Soir

http://www.lesoir.com/

Les américains aiment les PC à moins de 600 dollars
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Financial Times

http://www.ft.com/ftsurveys/q52aa.htm

Les PC à moins de 600 dollars représentent le segment de marché en plus forte progression aux USA avec presque 20% du marché total. Le segment le plus large reste toutefois dominé, mais pour combien de temps, par les machines coûtant de 600 à 1000 dollars, qui représentent 42% du marché. Le prix moyen d'un micro-ordinateur américain est tombé à 947 dollars en février 1999, soit 17% de diminution sur un an. Actuellement on peut trouver sur le marché américain, pour 599 dollars, un PC muni d'un processeur Intel à 400 Mhz , d'un lecteur de DVD 2eme génération, d'un disque dur de 4,3 Go et d'un modem à 56 Kbits, mais avec l'écran en option.

brève @RT Flash

Un tournant pour la micro-informatique
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Le monopole technologique d'Intel est ébréché. Deux nouveaux venus, AMD et Cyrix (groupe National Semiconductor), ont réussi leur percée sur le marché des microprocesseurs. Leur succès des limites car AMD et Cyrix ont gagné des parts de marché au détriment de leur santé financière. Le numéro un mondial s'engager dans une guerre des prix ravageuse pour défendre ses positions. Cette redistribution illustre une évolution du marché informatique. Les puces à bas prix lancées par AMD et Cyrix ont donné naissance aux ordinateurs à moins de 1.000 dollars. Pour les constructeurs d'ordinateurs personnels, il s'agit de s'adapter à cette nouvelle donne. Compaq, que la Bourse vient de sanctionner pour avoir revu ses perspectives à la baisse, en a fait les frais. Et cherche son salut du côté d'Internet.

Les services en informatique plus performants en Europe qu'aux Etats-Unis
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Les sociétés de services en informatique européennes sont plus dynamiques que les américaines, selon Regent Associates. Les analystes britanniques, spécialistes des fusions/acquisitions, estiment la croissance du CA dans les services en informatique en Europe à 38% mais constatent un tassement à +17% aux Etats-Unis. En outre, pour faire face à l'an 2000, les effectifs des SSII américaines n'ont progressé que de 8% tandis que les européennes ont augmenté de 34 % leurs équipes.

Le PC veut faire trop de choses à la fois
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Donald Norman, Professeur Emérite de l'Université de Californie, assure dans le Financial Times, que le PC a bel et bien son avenir derrière lui. Selon lui, il fait trop de choses à la fois pour les faire chacune de façon convenable et il reste dans l'ensemble trop complexe. De plus, le modèle économique du PC est dépassé : les constructeurs doivent maintenir des marges minimum pour pouvoir continuer à l'améliorer dans son ensemble, alors que les fabricants de terminaux simplifiés pourront sacrifier leurs marges en échange de volumes beaucoup plus importants.

Les Echos/16/04/99

http://www.lesechos.fr/silval/

Office : Microsoft dévoile la cuvée 2000
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

A deux mois du lancement mondial d'Office 2000, Microsoft a dévoilé les principales nouveautés de sa suite phare à Nice lors d'une conférence réservée aux entreprises et baptisée "Microsoft Office 2000 Deployment". La prochaine mouture de cette suite dont les versions 95 puis 97 se sont rapidement imposées dans les entreprises du monde entier offrira pour la première fois des fonctions de réparation automatique. Selon Microsoft, elles permettent de récupérer des fichiers et des documents dans leur état d'origine après une suppression accidentelle, une erreur système voire un crash disque. Concernant la sécurité, Microsoft a également confirmé que les logiciels d'antivirus des principaux éditeurs seraient directement exécutés à l'ouverture des fichiers pour éviter la diffusion de virus comme Melissa. Autre nouveauté, Microsoft a aussi ajouté un "pack" multilingue qui permet d'afficher l'interface des logiciels dans plusieurs langues et qui intègre un traducteur automatique utilisable pour les documents créés avec la suite. Le Pack contient aussi une batterie d'outils de vérifications assez impressionnante qui supporte quelques 37 langues sur un seul CD. Un autre point où les améliorations sont également très importantes concernent la cohésion des différents logiciels. Word, Excel, Access, Explorer 5, PowerPoint, Outlook, FrontPage et Publisher travaillent désormais avec un noyau d'interfaces communes qui permettent d'échanger et de partager des données à travers une multitude de fonctions croisées. Le format HTML occupe ici une place centrale puisque tous les documents de la suite peuvent être sauvés et même manipulés par défaut dans ce format. Pour Kurt DelBene, chef de produit du logiciel Outlook, "l'objectif est de faciliter au maximum le développement de contenu Web". Selon lui, la suite Office devrait permettre à de nombreuses entreprises de se passer de codeurs HTML tant il sera simple de créer des pages Web avec les outils bureautiques traditionnels.

VUNet/19/04/99

http://www.vnunet.fr/NN/index.htm?

Les souris Microsoft perdent la boule
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Fini les souris encrassées ! Bill Gates a dévoilé au salon Comdex de Chicago une nouvelle génération de périphérique de pointage à capteur optique qui se passera du duo boule/tapis. Particulièrement douée pour surfer sur le Web, l'IntelliMouse Explorer débarquera en force en septembre prochain. La technologie IntelliEye dont est équipée la souris IntelliMouse Explorer repose en effet sur un capteur optique sollicité par un DSP (Digital Signal processor ou processeur spécialisé). Ce dernier est capable d'interpréter les mouvements de la souris sur à peu près n'importe quel type de surface plane. Il utilise le capteur optique pour créer des relevés numériques du support et de son relief à raison de 1500 images par seconde et compare les clichés successifs ce qui lui permet d'interpréter le mouvement de l'utilisateur avec précision. D'après Microsoft, cette technique de corrélation d'image nécessite l'exécution de 18 millions d'instructions par seconde (Mips). Autre nouveauté, moins radicale, la nouvelle souris est dotée de deux boutons supplémentaires. Situés sur le bord latéral gauche, dans la partie "intérieure" de la souris, ils peuvent s'utiliser avec le pouce et permettent par défaut de revenir à la page Internet précédente ou de passer à la suivante. On peut aussi les paramétrer pour imprimer, faire des copier/coller ou encore sauver un fichier. Disponible en septembre 1999, l'IntelliMouse Explorer tournera sous Windows (95, 98, NT 4 et NT Server) et pourra s'installer sur un port PS/2 ou USB. Elle coûtera environ 75 dollars soit 450 francs. Une version de base -la version actuelle de l'IntelliMouse équipée de la technologie IntelliEye- coûtera 55 dollars, soit environ 330 francs.

SVM/20/04/99

http://www.vnunet.fr/SVM/index.htm

Vers le service informatique d'entreprise virtuel
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Et si un jour les entreprises en arrivaient à se passer de services informatiques internes pour ne plus se reposer que sur des compétences extérieures qui seraient délivrées via des sites web ? Certes, la sous-traitance informatique est une technique déjà beaucoup utilisée par les grandes entreprises. Et les petites, souvent dépourvues de départements informatiques, peuvent se passer d'embaucher des techniciens, mais pas de services informatiques qui sont le plus souvent fournis par des consultants ou des partenaires occasionnels. Et au prix fort. C'est sur ce créneau que s'est lancée il y a quelques semaines la société Network Associates, installée dans la Silicon Valley, à Santa Clara, spécialisée à l'origine dans les logiciels de sécurité. Sous le nom de macafee.com, elle a ouvert un site qui se veut être une véritable boîte à outils et centre d'expertise informatique pour toutes les PME qui ont besoin de gérer au quotidien une informatisation de plus en plus tournée vers les réseaux. De fait, elle permet non seulement d'acheter et télécharger une foule de logiciels, mais surtout d'accéder à un service de diagnostic online ou de mises à jour automatiques de configuration. Même dans le domaine du service, elle offre une solution via l'accès à des cas d'entreprises résolus par des consultants ou la consultation de manuels techniques, sans oublier des séances de formation vidéo. Le site a rencontré un succès sans précédent ces derniers temps, en proposant des solutions logicielles nouvelles pour combattre le virus Melissa. Et il a apporté ainsi la preuve d'une capacité de réaction bien plus forte que la plupart des sociétés de services informatiques traditionnelles.

Les Echos/20/04/99

http://www.lesechos.fr/silval/

Hologramme roulant
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

L'industrie automobile serait-elle en train de jeter les bases du grand spectacle en relief de demain? La firme Ford a fait fabriquer un gigantesque hologramme de 4 m2 d'un futur modèle de voiture à l'échelle 1/2, afin de le confronter aux ingénieurs. Ces derniers pouvaient ainsi tourner autour, regarder dessous ou même en observer l'intérieur : le virtuel au vrai sens du terme! C'est la société Zebra imaging, créée par trois anciens du Media Lab du MIT, qui est à l'origine de ce petit tour de force. Pour la première fois, un hologramme est reconstitué par informatique à partir d'images de synthèse. L'écran holographique est constitué de dix panneaux carrés de 60 cm de côté, contenant chacun 90 000 mini-surfaces de 2 mm2 appelées hogels. Chacun de ces hogels contient une image complète du véhicule correspondant à un angle de vue particulier. Dans ces dix panneaux, ce sont donc l'équivalent de 900 000 prises de vues qui sont assemblées.

Industries et Techniques, n°801

http://www.cite-sciences.fr/actu/index.html




Un chariot on line pour les pionniers du commerce électronique
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Pour les grandes surfaces qui se lancent dans le commerce électronique, la recherche en rayons des produits commandés pose des problèmes de logistique. Dans son centre des technologies du futur, à Reading, le fabricant britannique de systèmes informatiques ICL a mis au point un chariot électronique qui devrait faciliter la tâche des employés chargés de la collecte des produits. Le coeur du système est un bloc-notes électronique sans clavier, de la taille d'un livre, qui se fixe directement sur la poignée du chariot. Plus besoin de retranscrire les commandes sur le papier. L'appareil reçoit directement à partir d'Internet la liste des courses à effectuer, triées par allées et par rayons. Equipé d'un lecteur de code-barres, il coche les produits sur la liste au fur et à mesure de la collecte. Pour les commerçants, ce système permet d'accélérer la phase d'approvisionnement. Pour les clients, il est le gage qu'aucune erreur ne sera commise dans la saisie de leurs commandes. Il peut même leur apporter un service supplémentaire en transmettant aux employés chargés de la collecte des messages du type : " Choisir des fruits pas trop mûrs. "

L'Expansion

http://www.lexpansion.com/

Six Finlandais sur dix ont un téléphone mobile
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

A la mi-avril, six Finlandais sur dix étaient équipés d'un téléphone mobile, le taux d'équipement le plus élevé au monde, selon des statistiques publiées vendredi à Helsinki par le ministère finlandais de la Communication. La barre des 50% avait été franchie en août dernier tandis qu'en décembre, le nombre des abonnés à un réseau de téléphonie mobile avait, pour la première fois, dépassé celui des abonnés au réseau fixe, a-t-on rappelé de même source. Les quelque 5 millions de Finlandais se partagent 3,1 millions de portables, dont 2,8 millions fonctionnent sur des réseaux numériques GSM.La deuxième place au palmarès mondiale de la téléphonie mobile revient à la Suède avec un taux d'équipement de 53%.La Finlande est, par ailleurs, le premier pays au monde à avoir délivré des autorisations pour la construction de réseaux de téléphonie mobile de "troisième génération", c'est à dire permettant un accès mobile rapide au multimédia, dont l'internet et les images vidéo.

AFP/16/04/99

http://www.actualinfo.com/

Une nouvelle antenne pour téléphones
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Des chercheurs de l'Université du Surrey, en Angleterre, viennent de mettre au point un antenne " intelligente " pour les téléphones cellulaires. Cette antenne est formée de quatre antennes enroulées entre elles en forme d'hélice et de composants électroniques qui combinent les signaux qu'elles reçoivent. Elle permet d'émettre un signal d'une qualité donnée avec dix fois moins d'énergie que son équivalent conventionnel. Plus sensible, la nouvelle antenne permet aussi de mieux capter les communications à l'intérieur d'édifices, un milieu où les signaux téléphoniques sont souvent trop faibles. L'antenne, enfin, peut recevoir les signaux émis par les satellites en plus des signaux des émetteurs terrestres. Les travaux de recherche ont été financés par 20 entreprises de télécommunications britanniques. L'antenne nouveau genre pourrait être utilisée dès 2002, dans la nouvelle génération de téléphones mobiles.

(Cybersciences)

http://www.yahoo.fr/actualite/19990419/sciences/cs990419_n1201.html

^ Haut
Avenir
Nanotechnologies et Robotique
Les ferrofluides trouvent une nouvelle jeunesse
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Financial Times

http://www.ft.com/ftsurveys/it_apr_news.htm

Les ferrofluides sont des aimants liquides obtenus grâce à une suspension de particules magnétiques microscopiques (généralement des oxydes de fer) à l'intérieur d'un liquide support qui contient un produit chimique provoquant la dispersion des particules. Le ferrofluide peut alors être contrôlé par l'action d'un champ magnétique. Cette technologie qui remonte aux années 30 trouve à présent de multiples applications, notamment dans le secteur des semi-conducteurs(étanchéité des chambres de fabrication).Actuellement, ces matériaux sont utilisés dans le domaine de l'environnement ( où ils permettent la séparation des contaminants au cours du traitement des eaux polluées),et dans l'industrie du pétrole (joint pour raccorder des oléoducs) Dans notre vie quotidienne les ferrofluides sont appelés à trouver de nombreuses applications qui vont des systèmes de freinage aux aimants de nos haut-parleurs dans nos chaînes hi-fi.

brève @RT Flash

L'intimité de l'eau dévoilée
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Une nouvelle fois, une théorie avancée au début du siècle par le grand chimiste américain Linus Pauling(1901-1994), qui obtint le prix Nobel de Chimie en 1954 et le prix Nobel de la Paix en 1962, se révèle juste. Celui ci avait supposé dans les années 1930 que les liaisons hydrogène entre un atome d'hydrogène et un atome d'oxygène de deux molécules d'eau, n'étaient pas de nature purement électrostatique, c'està-dire répondant à la loi de Coulomb (attraction entre deux charges électriques de signes opposés). Il affirmait que les électrons participant aux liaisons covalentes au sein des molécules d'eau se délocalisent partiellement et renforcent les liaisons hydrogène en leur conférant également un caractère covalent. Une preuve expérimentale de ce phénomène vient enfin d'être apportée par une équipe américo-franco-canadienne à l'ESRF (European Synchroton Radiation Facility) à Grenoble. Les chercheurs ont projeté un rayonnement X sur un échantillon de glace à la structure cristalline connue. En interagissant avec les électrons de l'échantillon par effet Compton, les photons perdent de l'énergie et changent de direction. L'enregistrement de ces modifications permet de déduire des informations sur l'état des électrons. Les résultats montrent que certains d'entre eux participent bien aux liaisons hydrogène. Ce résultat devrait permettre une meilleure compréhension des propriétés de l'eau, telle son expansion au cours d'un refroidissement en dessous d'une certaine température.

La Recherche

http://www.larecherche.fr/ARCH/99/03/echo.html

^ Haut
Matière
Matière et Energie
Intel : des processeurs à puissance variable
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Intel croit dur comme fer au portatif. C'est ce qu'est venu affirmer haut et fort son président Craig Barrett, à l'occasion du Forum Innovation organisé par Compaq à Houston mercredi dernier. Pour appuyer ses dires, Barrett a fait la démonstration d'une technologie déjà évoquée à la conférence WinHec la semaine dernière (voir édition du 9 avril 1999) et qui équipera les futurs processeurs "mobiles" d'Intel d'ici la fin de l'année. Baptisée Geyserville, elle permettra de fabriquer des portatifs offrant la même puissance que les ordinateurs de bureau. "Geyserville permet d'utiliser le processeur dernier cri dans un mode de consommation économique lorsqu'on est sur les batteries du portatif et autorise de monter à la puissance maximale dès qu'on se branche sur le secteur", a-t-il expliqué. La technologie modifie pour cela automatiquement le voltage et la fréquence du processeur en fonction de deux modes d'utilisation baptisés Maximum Performance Mode et Battery Optimized Mode. "Concrètement, cela signifie que les portatifs pourront tourner à 500 MHz sur batterie et qu'ils pourront accélérer à 600 MHz dès qu'ils seront branchés au secteur. Dans ce dernier cas, ils offriront exactement les mêmes performances qu'un ordinateur de bureau. Cela donnera à l'utilisera le meilleur des deux monde", a précisé Barrett. "Plus les portatifs deviennent puissants et plus ils constituent une alternative sérieuse aux ordinateurs de bureau", a commenté Wintler. Selon lui, les ordinateurs de bureau ne seront bientôt plus utilisés que par les employés sédentaires qui sont sûrs de ne jamais se déplacer dans le cadre de leur travail.

VUnet/16/04/99

http://www.vnunet.fr/VNU_net/index.htm

http://www.intel.com.

Nouveaux écrans plats en 2001 ?
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Le développement d'écrans plats à diodes électroluminescentes (DEL) devrait être précipité par le récent accord de partenariat entre Sanyo Electric et Eastman Kodak. Si les connaissances fondamentales en matière de DEL semblent pratiquement acquises , il reste encore du travail à accomplir sur le plan technologique pour détrôner les écrans à cristaux liquides (LCD, pour Liquid Crystal Display). Mais les deux firmes annoncent la commercialisation d'écrans couleur électroluminescents dès 2001. De fait, les DEL organiques sont en bonne position pour les remplacer: elles produisent une qualité d'image comparable à celle de nos bons vieux tubes cathodiques (forte brillance et image identique sous tous les angles de vue), consomment peu d'énergie et leur résolution est excellente. La firme japonaise Pioneer commercialise d'ailleurs déjà un écran électroluminescent organique monochrome de 256 x 54 pixels. Brevetées par Kodak en 1987, ces diodes électroluminescentes utilisent des couches successives de matériaux organiques (molécules ou polymères semi-conducteurs, ) qui émettent de la lumière lorsqu'un courant électrique les traverse. Contrairement aux cristaux liquides, elles produisent donc leur propre lumière. Sanyo et Kodak comptent associer à cette technologie une matrice active en silicium amorphe, technique déjà utilisée dans les meilleurs écrans à cristaux liquides. Composée de transistors (matrice TFT pour Thin Film Transistor), elle "mémorise" l'état de l'image. Sans être indispensable, elle améliore grandement la dynamique des cristaux liquides et la brillance des DEL. En France, deux laboratoires travaillent sur les écrans électroluminescents à matrice active: Thomson-CSF et le Laboratoire d'électronique et des techniques d'instrumentation (LETI) du CEA.

La Recherche

http://www.larecherche.fr/ARCH/99/04/tec.html

Le silicium noir : le renouveau des cellules photovoltaïques ?
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Le silicium est sans conteste le matériau vedette des dernières décennies tant il a participé au développement de nombreuses technologies, entrant dans la fabrication de multiples composants et dispositifs électroniques. C'est par exemple le silicium qui est à la base des puces qui composent nos ordinateurs. C'est aussi le matériau le plus utilisé pour la fabrication des cellules photovoltaïques. Ces dispositifs produisent un courant électrique lorsqu'on les éclaire, c'est-à-dire qu'ils absorbent des photons émis par le soleil et les transforment en énergie électrique. En général, on utilise des plaquettes de silicium cristallin principalement parce qu'elles sont d'un coût abordable. Toutefois, le silicium cristallin réfléchit environ 50% de la lumière (cela varie en fonction de la longueur d'onde ) et par conséquent demeure modérément efficace dans sa production d'énergie électrique, les cellules commercialisées atteignant un rendement d'environ 15%. C'est fortuitement que des chercheurs de l'université de Harvard (T.H. Her , E. Mazur et C. Wu) ont découvert une façon de rendre le silicium plus absorbant. Lorsqu'on éclaire une plaquette de silicium avec un faisceau laser très puissant (1000 milliards de watts) pour un temps extrêmement court (1000 fois moins qu'un milliardième de seconde) et que simultanément cette plaquette est en contact avec certains gaz halogènes , la surface est complètement transformée : le silicium, au départ d'aspect brillant et grisâtre, est devenu noir. Après le traitement, on obtient donc un silicium beaucoup plus absorbant parce que les cônes qui ont apparu à sa surface ont pour effet de piéger la lumière. D'ailleurs, c'est parce qu'il absorbe presque toute l'énergie lumineuse dans le domaine du visible que ce silicium est noir. Aussi, pour certaines longueurs d'onde, on peut augmenter de 60% l'efficacité à produire un courant électrique, d'où l'intérêt d'utiliser le silicium noir pour fabriquer des cellules photovoltaïques. Actuellement, l'équipe de Harvard complète l'étude des propriétés électriques du silicium noir. S'il s'avère que ce dernier possède effectivement des qualités hors du commun, il restera à adapter sa production à l'échelle industrielle. L'énergie solaire pourrait alors devenir un concurrent sérieux des autres sources d'énergie, dans le respect de l'environnement.

Sciences en ligne

http://www.sciences-en-ligne.com/Frames_Actualites.asp

^ Haut
Espace
Espace et Cosmologie
Un astéroïde frôlera la Terre en 2039
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Des astronomes italiens de l'Université de Pise ont découvert le 13 janvier dernier un astéroïde de 1,5 km de diamètre qui circule dangereusement près de la Terre. L'objet, nommé 1999 AN10, fait le tour du Soleil en 643 jours et croise l'orbite terrestre deux fois par année. L'astéroïde passera très près de la Terre en 2027, et plus près encore en août 2039. Il existe un risque de collision très faible, mais réel, avec notre planète ce mois-là. L'impact d'un astéroïde de cette taille sur notre planète causerait des centaines de millions de morts et la poussière soulevée provoquerait un refroidissement du climat qui durerait des années. L'annonce de cette découverte a provoqué une mini controverse scientifique car la NASA impose des règles très strictes pour la publication de telles prédictions de collision. De nombreux chercheurs les jugent trop sévères et y voient une sorte de conspiration du secret. Les astronomes italiens qui ont découvert 1999 AN10 appartiennent sans doute à ce groupe, parce qu'ils ont publié leurs résultats sur leur site web personnel sans les faire vérifier par leurs collègues.

Cybersciences

http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N1194.asp

Découverte de la galaxie la plus lointaine
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Nature/15/04/99

http://www.nature.com/

Des chercheurs américains ont découvert la plus vieille galaxie connue de l 'Univers. Sharon, une galaxie située à 13 milliards d'années-lumière de la Terre, a été découverte par une équipe américaine utilisant le télescope spatial Hubble. La présence de la galaxie, qui s'étend aux confins de l'univers, a pu être décelée grâce à son faible rayonnement ultraviolet, invisible par les télescopes classiques. Il s'agit de la plus vieille galaxie connue. Paradoxalement, elle apparaît dans toute sa jeunesse aux astronomes, la lumière des objets lointains pouvant mettre des milliards d'années à parvenir jusqu'à nous. Sharon, baptisée du nom de la soeur d'un des découvreurs, apparaît ainsi telle qu'elle existait un milliard d'années après le Big Bang.

brève @RT Flash

Notre système solaire n'est plus seul dans notre galaxie
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Des astronomes américains ont annoncé jeudi à San Francisco (Californie) avoir découvert pour la toute première fois dans notre galaxie un système solaire similaire à celui dont fait partie la Terre, éloigné de seulement 44 années-lumière et composé d'au moins trois planètes géantes. Depuis 1995, les astronomes ont détecté dans le ciel une vingtaine de planètes en orbite autour d'étoiles identiques à notre Soleil. Mais à ce jour, ils n'étaient jamais parvenus à dénicher le moindre système regroupant plusieurs planètes. Cette découverte rend notre système solaire moins isolé au milieu des quelque 200 milliards d'étoiles de notre galaxie. "Elle suggère que la Voie Lactée fourmille de systèmes solaires", a estimé l'une des astronomes, Debra Fischer, de l'université de San Francisco (SFSU). Le premier "cousin" connu de notre ligue de neuf planètes s'est formé autour d'Upsilon Andromedae, une étoile âgée de 3 milliards d'années. Le premier de ses compagnons planétaires avait été détecté dès 1996 par deux des plus assidus chasseurs de planètes au monde, Geoffrey Marcy et Paul Butler, eux aussi de la SFSU. Les deux astronomes et leur équipe y soupçonnaient depuis pas mal de temps déjà la présence d'une autre planète. Mais ce n'est qu'après trois années supplémentaires d'observations depuis le télescope Lick de San Jose (Californie) qu'ils ont enfin détecté, en début d'année, la présence d'un second compagnon. La première planète, celle détectée en 1996, dispose d'une masse équivalente aux trois quarts de celle de Jupiter et fait le tour de son soleil en 4,6 jours à une distance d'environ 9 millions de kilomètres, contre 149,5 millions de km entre la Terre et le Soleil. La seconde est deux fois plus lourde que Jupiter et tourne en 242 jours autour d'Upsilon à une distance comparable à celle de Vénus par rapport au Soleil, soit environ 108 millions de km. Quant à la dernière, d'une masse quatre fois supérieure à Jupiter, elle accomplit une orbite complète en près de 4 ans à 373 millions de km de distance.

AFP/16/04/99

http://www.actualinfo.com/

^ Haut
Vivant
Santé, Médecine et Sciences du Vivant
La génétique bouleverse l'approche du cancer
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

New-York Times/13/04/99

http://www.nytimes.com/library/national/science/041399sci-scientist-atwork.html

Des chercheurs américains, en utilisant la pathologie moléculaire, viennent de démontrer que chaque cancer était unique et était associé à une empreinte génétique et moléculaire spécifique qui permettait de prévoir le degré d'agressivité et de gravité d'une tumeur pour un patient donné. Le Dr. Carlos Cordon-Cardo, Directeur de l'unité de pathologie moléculaire au Centre du Cancer de Sloan-Kettering (New-York) pense que l'utilisation de la pathologie moléculaire va permettre une modulation beaucoup plus fine des traitements débouchant sur une efficacité thérapeutique maximum. " la pathologie moléculaire va révolutionner notre approche du diagnostic des cancers et de leurs traitements, " souligne le Dr. Richard Klausner, Directeur de l'Institut National du Cancer. " Cela fait 100 ans que nous observons sous toutes les coutures les cellules cancéreuses et nous savons maintenant que ce n'est pas l'aspect de ces cellules, mais leurs instructions moléculaires qui déterminent de la façon dont une tumeur va évoluer."

brève @RT flash

Hausse de la mortalité mondiale
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Le taux de croissance de la population mondiale ralentit, selon le Worldwatch Institute de Washington. En l'an 2050, il n'y aura pas 9,4 milliards d'êtres humains, comme on le croyait, mais plutôt 8,9 milliards. Une bonne nouvelle? Oui et non. Une partie du ralentissement s'explique par une baisse de la natalité. Malheureusement, il s'explique aussi par une hausse de la mortalité. Épidémies et famines risquent d'ailleurs de faire un retour en force au siècle prochain. De nos jours, ce n'est plus la peste qui tue : c'est le Sida. Au Zimbabwe, au Botswana, en Namibie, en Zambie et au Swaziland, de 20 à 25% des adultes sont porteurs du virus. À elle seule, l' Inde compte quatre millions de personnes séropositives. Une catastrophe humanitaire de grande ampleur, qui commence à peine. La terre arable commence aussi à manquer. Le Pakistan, par exemple, dispose de 0,08 hectares de terre par habitant. Avec l'accroissement de sa population, il n'en aura plus que 0,03 en 2050 : c'est l'équivalent d'un court de tennis. Des pays comme le Japon, la Corée et Taiwan ont déjà atteint le seuil des 0,03 hectares et dépendent de l'importation pour 70% de leurs besoins alimentaires. Mais quelles importations? À travers le monde, 40% des terres arables dépendent de l'irrigation. L'eau vient souvent de la nappe phréatique, qui s'épuise vite. En Inde, par exemple, son niveau baisse de 1 à 3 mètres par année. Lorsqu'elle sera à sec, le pays perdra le quart de sa production de céréales. Et le pays sera, plus que jamais, sujet aux famines.

Cybersciences

http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N1191.asp

Se cultiver pour combattre l'Alzheimer
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Rien de nouveau avec cette recherche-là, mais ça fait du bien d'avoir une confirmation de plus: un environnement intellectuellement stimulant contribue à prévenir une maladie comme l'Alzheimer. Une "exposition hâtive à l'apprentissage", comme disent les experts, pourrait même augmenter la capacité de notre organisme à réparer les cellules du cerveau endommagées. Les chercheurs de l'Université Thomas Jefferson de Philadelphie et de l'Université Auckland (Nouvelle-Zélande) tirent ces conclusions de leurs expériences sur des rats. Ceux auxquels on a donné des balles, des échelles tournantes et des tunnels pour jouer ont perdu 45% moins de cellules du cerveau que ceux qui menaient une vie morne et sans possibilité d'apprendre.

ASP/15/04/99

http://www.sciencepresse.qc.ca/archives/cap120499a.html

Agénérase : un anti-prothéase conçu par cristallographie
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Dans la lutte contre le SIDA, l'Agenerase, un nouveau médicament conçu par Vertex Pharmaceuticals et prochainement commercialisé par Glaxo Wellcome, a pour objectif de rendre inactive l'enzyme protease utilisée pour la reproduction du virus. Si le concept médical n'est pas nouveau, le mode de création de ce médicament est révolutionnaire. En se fondant sur des images de synthèse en 3 dimensions obtenues par rayons X après cristallographie, Vertex a construit l'Agenerase en s'intéressant à la structure atomique de la protéase, une enzyme qui évolue avec les mutations du virus et a réduit le temps de conception à 2 ans (au lieu de 6). Le Wall Street Journal (WSJ) qui évalue ce marché à un milliard de dollars évoque une autre technique, développée et utilisée par le laboratoire Bristol-Myers, qui consiste à tester à la chaîne des milliers de drogues sur la protéase et àretenir les plus inactivantes.

S&T Presse

http://www.france-science.org

Des bactéries géantes au large de la Namibie
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Des chercheurs allemands, espagnols et américains ont découvert des bactéries " géantes " au large de la Namibie, au sud-ouest de l'Afrique. Ces êtres unicellulaires font de 0,1 à 0,3 mm, les plus grandes pouvant atteindre 0,75 mm. Cent fois plus grands que les plus grosses bactéries découvertes à ce jour, ces spécimens de Thiomargarita namibiensis sont parfaitement visibles à l'oeil nu. Ces bactéries ont une autre caractéristique rare : elles se nourrissent de soufre. Elles vivent dans des sédiments riches en sulfure d'hydrogène, un gaz habituellement toxique pour les animaux. Elles oxydent ce sulfure grâce à des nitrates qu'elles extraient de l'eau de mer et qu'elles stockent avant de replonger dans leur sédiments toxiques. Depuis quelques années, des chercheurs un peu partout dans le monde ont multiplié les découvertes d'organismes basés sur le cycle du soufre plutôt que celui du carbone, comme la majorité des êtres vivants. En fait, Thiomargarita namibiensis va un peu plus loin, étant la seule créature connue à consommer des matières azotées en plus de substances soufrées.

Cybersciences

http://www.yahoo.fr/actualite/19990415/sciences/cs990415_n1196.html

Un superantibiotique
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Super-bactéries : on a fait reculer l'échéance un tout petit peu. Dans cette guerre qui oppose les équipes médicales de la planète aux bactéries (de plus en plus) résistantes aux antibiotiques, un seul des trois antibiotiques connus, la vancomycine, tient encore le coup, mais pas pour longtemps. Des bactéries résistantes à celui-là aussi commencent à apparaître, au grand dam des médecins: à l'heure actuelle, si les antibiotiques devaient se révéler tous inefficaces, nous n'aurions aucune solution de rechange en vue. . Des chercheurs américains ont mis au point une stratégie qui "frappe les bactéries là où ça fait mal": ils ont altéré la vancomycine, plus précisément les sucres rattachés à ses peptides, et se sont retrouvés avec des dérivés de la vancomycine. Étonnamment, ceux-ci se sont révélés, face à certaines bactéries, plus efficaces que le produit original, parce qu'ils les attaquent plus tôt, à un stade de leur évolution où elles sont encore vulnérables.

ASP http://www.sciencepresse.qc.ca/archives/cap190499b.html#trois

Grippe : de nouveaux antiviraux
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

La grande variabilité des virus de la grippe explique que, en dépit de la vaccination, épidémies et pandémies grippales restent redoutées. De nouveaux antiviraux s'attaquant au site actif non touché par les mutations de la neuraminidase, enzyme clé de la dissémination virale, pourraient contribuer à réduire durée et intensité de la maladie, voire à exercer une action préventive. Les virus grippaux échappent aux anticorps de l'hôte en modifiant leur surface de plusieurs façons : mutation des protéines de surface, et échange de gènes (shift) entre virus de différentes espèces (porc, oiseaux) qui conduit à l'émergence de souches virales ayant des structures superficielles inconnues du système immunitaire ; la propagation d'un nouveau sous-type à travers le monde entraîne une pandémie. La vaccination peut donc se trouver en défaut : il faut en effet six mois pour préparer un vaccin contre un nouveau variant. D'où l'intérêt de mettre au point de nouveaux médicaments comme les inhibiteurs de neuraminidase, qui empêche la dissémination virale in vitro sans modifier les cellules saines. Des données cliniques préliminaires suggèrent que le médicament, administré moins de 36 heures avant les premiers symptômes, réduit la durée de la maladie et l'intensité des symptômes et, par voie de conséquence, le risque de complications infectieuses respiratoires. Les antiviraux de nouvelle génération sont actifs sur les différents types, " ce qui est encourageant ", estime le Pr C. Hannoun (Institut Pasteur, Paris).

Quotidien du Médecin http://www.quotimed.com/

Une nouvelle arme contre la spina bifida
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Des chirurgiens américains du Vanderbilt University Medical center ont mis au point une technique chirurgicale pour soigner la spina bifida chez le foetus. Cette procédure consiste à réaliser une césarienne, à extraire l'utérus du ventre de la mère et à le placer sur son abdomen afin de travailler sur le foetus de 28 semaines. Les caractéristiques associées à la spina bifida sont de plusieurs ordres : la peau ne se referme pas autour de la moelle épinière ; les bébés peuvent montrer une paralysie à partir de la taille inférieure et un manque de contrôle de leur vessie et de leur tractus digestif inférieur. En général, ces enfants subissent un nombre importants de gestes chirurgicaux pour corriger ces défauts. Selon les chirurgiens, l'opération in utero permet aux patients d'éviter cette pénible succession de corrections chirurgicales et les conséquences dévastatrices de la pathologie. Cette procédure ne repousse pas seulement les frontières de la médecine. Elle pose un défi économique et social au système de santé : quand un traitement élaboré et expérimental devient-il de la médecine de tous les jours au point de devoir être remboursé par les assurances ? Les assurances doivent-elle couvrir ce qui se situe à la limite du traitement expérimental et sauve des vies? Est-ce que les risques associés à ce type d'opérations équilibrent ceux associés à la naissance prématurée ? Le débat est ouvert, observe le WSJ qui fait valoir que, même si la procédure chirurgicale sur le foetus est onéreuse, elle devrait permettre de prévenir des soins post-partum bien plus coûteux.

ST Presse/21:04/99

http://www.france-science.org




Le gène de la mère détenu par le père
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

ABCNews

http://abcnews.go.com/sections/science/DailyNews/mothergene990408.html

Des chercheurs américains ont identifié un gène de l'instinct maternel transmis par le père. Les souris qui ne sont pas dotées de ce gène négligent purement et simplement leurs petits, au point de les laisser mourir. Elles ne leur préparent pas un nid et ne se préoccupent pas de les garder au chaud. L'existence de ce gène n'est pas une surprise mais sa transmission exclusive par le père étonne les scientifiques. En fait, comme pour l'ensemble de nos gènes, on trouve une version de celui-là autant chez le père que chez la mère, mais seul celui du père fonctionne sans qu'on sache pourquoi. Le Dr Sam Aparicio, du Wellcome Trust à l'Université Cambridge, qui a participé à ces recherches, explique que les humains sont également porteurs de ce gène, et qu'il serait "intéressant de voir si des variations de ce gène affecteraient l'instinct maternel des humains".

brève @RT Flash

Un "brouillon" du génome humain disponible dès l'an 2000
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Le projet international de décryptage du génome humain a achevé avec succès sa phase d'essai et devrait être en mesure de produire un "brouillon" contenant 90% de la carte génétique complète de l'Homme dès le printemps de l'an 2000, a indiqué l'Institut national américain du génome humain (NHGRI). Le coup d'envoi de la phase active de ce projet international a été donné avec l'octroi par le NHGRI d'une première enveloppe budgétaire de 81,6 millions de dollars à trois laboratoires universitaires américains. Dans le même temps, le groupe pharmaceutique britannique Glaxo-Wellcome a annoncé le versement pour les douze mois à venir d'une somme de 77 millions de dollars au centre Sanger (Royaume-Uni), partenaire britannique du projet. "Cette initiative constitue un développement majeur de l'effort international de séquençage, avec le but de compléter le décryptage des 3 milliards de bases de l'ADN humaine aussi vite que possible", s'est félicité le directeur du NHGRI, le docteur Francis Collins. Depuis plusieurs mois, une course s'est engagée aux Etats-Unis entre le NHGRI, financé par l'Etat fédéral, et deux autres projets privés pour achever le recensement complet du patrimoine génétique humain. Le principal d'entre eux, une entreprise regroupant le fabricant américain d'instruments Perkin-Elmer et l'Institut pour la recherche sur le génome (TIGR) de Rockville (Maryland), prévoit de réaliser le séquençage de 99% du génome humain d'ici à 2001 pour un budget oscillant entre 200 et 250 millions de dollars. Le responsable du troisième projet, le docteur William Haseltine, a lui affirmé que son projet baptisé Human Genome Sciences avait déjà décrypté 75% du génome humain mais ne prévoit pas de séquençage complet.

Science&Avenir

http://www.sciences-et-avenir.com/afp/sea.htm

^ Haut
Homme
Anthropologie et Sciences de l'Homme
L'être humain "génétiquement modifié" est inévitable, selon Stephen Hawking
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

L'être humain "génétiquement modifié", remodelé et amélioré, est inévitable au cours des siècles à venir en dépit des objections éthiques que cette perspective suscite, a estimé l'astrophysicien britannique Stephen Hawking. "Je ne dis pas que les expérimentations génétiques sur l'homme sont une bonne chose. Je dis seulement qu'il est probable qu'elles se produiront au cours du prochain millénaire, qu'on le veuille ou non", a estimé le mathématicien lors d'un colloque organisé vendredi soir à Cambridge (est de l'Angleterre). Le scientifique, qui enseigne les mathématiques et la physique à l'université de Cambridge, s'est même dit persuadé que l'espèce humaine aura, dans un futur lointain, un aspect très différent de celui qu'elle a aujourd'hui, à la suite des manipulations des gènes et grâce à une compréhension croissante de l'ADN. "Je ne crois pas à la science fiction à la Star Trek où les êtres humains ressemblent à peu de chose près à ce qu'ils sont aujourd'hui", a-t-il affirmé. "Beaucoup de gens soutiennent que ces modifications génétiques devraient être interdites mais je doute qu'ils soient en mesure de l'empêcher", a ajouté Stephen Hawking. "A moins de vivre dans un monde totalitaire, quelqu'un va remodeler et améliorer l'espèce humaine quelque part", a ajouté l'auteur d' " Une brève histoire du temps ", paralysé et privé de la parole depuis 1985.

AFP

http://www.sciences-et-avenir.com/afp/sea.htm

^ Haut
Recherche
Recherche & Innovation, Technologies, Transports
Promotion des nouvelles technologies dans les PME
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

La Commission européenne crée des Centres relais innovation (CRI) pour promouvoir les nouvelles technologies dans les entreprises européennes et plus particulièrement dans les PME. Les Centres relais innovation, mis en place par la Commission européenne, ont pour but de promouvoir le transfert technologique et la valorisation des résultats auprès des PME. Ils aideront les entreprises, les consultants, les centres de recherche et les universités à participer aux programmes de recherche et eu 5e programme cadre de recherche et de développement européen. Les CRI ont succédé au réseau des Centres relais Value. Les CRI sont en général constitués d'un coordinateur et de plusieurs partenaires. Ils proposent 3 types de services: importation de technologies (appui aux PME à la recherche de nouvelles technologies, à savoir l'analyse de besoins, la recherche de partenaires, le conseil pour la négociation du contrat et la réalisation du transfert de technologie); exportation de technologies (aides aux entreprises et centres de recherche souhaitant transférer leur technologie); enfin l'information sur les programmes européens de recherche et de développement technologiques et d'appui à l'innovation, et aide au montage de dossiers. La liste et les adresses des neuf centres ouverts en France sont disponibles sur le site principal.

Les News/15/04/99

http://www.lesnews.net/

http://www.info-europe.fr

Tout sur le financement de l'entreprise innovante
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Les"Cahiers Industrie" propose, dans leur numéro d'avril 1999 Un dossier complet de 11 pages concernant le financement de l'entreprise innovante. Ce dossier contient une multitude d'informations pratiques et de données très intéressantes. Il est téléchargeable avec " Acrobat " sur le site du Secrétariat d'Etat à l'Industrie.

http://www.industrie.gouv.fr/accueil.htm

http://www.industrie.gouv.fr/biblioth/pdf/coo46.pdf

Le premier tableau de bord de l'innovation
Samedi, 24/04/1999 - 00:00

Le Ministère de l'Economie et des Finances vient de présenter le premier tableau de bord de l'innovation .Ce tableau de bord présente dix-huit indicateurs significatifs du développement de l'innovation technologique en France en quatre rubriques : nouveaux capitaux, nouveaux entrepreneurs, nouvelles technologies et nouveaux usages. Pour chacune de ces rubriques un indicateur-clé a été sélectionné. Un indicateur d'ensemble fait apparaître les évolutions du chiffre d'affaires des secteurs-clés liés aux technologies de l'information et de la communication (TIC). Le tableau de bord de l'innovation en France sera publié tous les six mois, en mars et en septembre. Il permettra de présenter régulièrement des chiffres récents dans un domaine où les données statistiques sont généralement publiées avec un décalage de plusieurs années. Ce premier tableau de bord met l'accent sur les secteurs liés aux TIC. Son champ sera appelé à s'élargir lors des prochaines publications pour fournir une image plus complète de l'innovation. Les cinq indicateurs clés font apparaître, pour les quatre derniers semestres, la dynamique de l'innovation technologique en France. Les indices de chiffre d'affaires des secteurs-clés liés aux TIC révèlent des taux de croissance (en valeur) élevés allant de +30 % à +70 %. Ils fournissent une évaluation a minima de leur croissance réelle (en volume) en raison des baisses de prix constatées, parfois considérables. Cette croissance s'accompagne d'une forte mobilisation de nouveaux capitaux (quadruplement des fonds levés sur le Nouveau Marché), de la naissance de nouveaux entrepreneurs (près de 15 000 créations d'entreprises), de l'émergence de nouvelles technologies (près de 8 400 brevets déposés par des entreprises françaises en Europe) ou encore du développement des nouveaux usages (quadruplement du nombre d'Internautes). Les nouvelles technologies ont représenté, selon les estimations, 0,5 % à 0,8 % de croissance supplémentaire en France en 1998.

Ministère de l' Economie

http://www.finances.gouv.fr/presse/dossiers_de_presse/tabinnov/tabinnov.htm

^ Haut
VOTRE INSCRIPTION
Vous recevez cette lettre car vous êtes inscrits à la newsletter RTFLash. Les articles que vous recevez correspondent aux centres d'intérêts spécifiés dans votre compte.
Désinscription Cliquez sur ce lien pour vous désinscrire.
Mon compte pour créer ou accéder à votre compte et modifier vos centres d'intérêts.
PLUS D'INFOS
Suivez-nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook
 http://www.rtflash.fr
back-to-top