RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le commerce électronique bouleverse la fixation des prix

Et si, entre autre révolution, Internet créait une économie où plus aucun prix ne serait fixe ? Déjà, les sites de ventes aux enchères entre particuliers connaissent un succès foudroyant, symbolisé par la réussite de eBay qui a su intéresser déjà plus de 2 millions de visiteurs et qui vaut plus de 20 milliards de dollars à la Bourse. Demain, ce ne sont plus seulement les particuliers entre eux qui s'échangeront des articles d'occasion mais les entreprises qui s'adresseront aux particuliers sous cette forme. Déjà, le logiciel de la firme OpenSite Technologies permet aux entreprises de mettre aux enchères des articles sur lesquels elles consentent des promotions. Plutôt que de pratiquer un rabais d'entrée, elles lancent des enchères à partir d'un prix plafond, qui ne cesse de baisser jusqu'à ce qu'un internaute "achète". Le site de BidStream rassemble plusieurs centaines de grandes entreprises américaines, dont certaines très connues -comme Sharper Image- qui assurent que ce nouveau service est rentable en quelques mois. Là, l'internaute peut chercher par catégories d'articles ceux qui font l'objet de ventes aux enchères. Pour la firme d'analyses et d'études Forrester Research, c'est ce marché, plus que celui d'enchères entre particuliers, qui générera à l'avenir le plus gros volume de transactions. Forrester prévoit en effet que le marché des ventes aux enchères représentera 19 milliards de dollars dans quatre ans (1,4 milliard en 1998), mais surtout que les enchères d'entreprises à particuliers contribueront pour les deux-tiers à ce total... D'ailleurs, un troisième marché devrait aussi se développer en parallèle : celui des enchères entre entreprises. Ce qui achèverait de remettre en question toutes les règles habituelles du commerce actuel.

Les Echos

http://www.lesechos.fr/silval/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top