RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La maison autonome, un modèle écologique

Brigitte et Patrick Baronnet ne paient plus les factures d'eau et d'électricité depuis des années. Pourtant, chez eux, les robinets coulent et les appareils électriques fonctionnent normalement. Ou presque...Dans leur "maison autonome", à Moisdon-la-Rivière en Loire-Atlantique, tout est organisé pour avoir le moins possible recours à l'extérieur. Pour préserver l'environnement et vivre en accord avec leurs principes, les époux Baronnet ont installé une éolienne, un chauffe-eau solaire, des toilettes à litière... Il leur a fallu près de 20 ans pour transformer une fermette d'une pièce et demie traversée par les courants d'air en une maison dotée de tout le confort moderne et presque intégralement autonome. Ces anciens Parisiens ont commencé par résilier leur abonnement au réseau d'eau, le remplaçant par l'eau du puits, puis par l'eau de pluie stockée dans des citernes d'une capacité de 8.000 litres. Aujourd'hui, ils sont aussi indépendants sur le plan énergétique. Avec des photopiles sur des panneaux solaires et une éolienne presque silencieuse, ils ont pu se couper d'EDF il y a six ans. "Nous sommes à 100% autonomes, en partie grâce à nos techniques mais aussi avec un peu d'autodiscipline", explique Patrick Baronnet. Son foyer, qui regroupe six personnes, consomme avec 4 kilowatts par jour trois fois moins d'énergie que la moyenne des Français. L'utilisation d'ampoules à basse consommation et le système de déclenchement de l'eau avec les pieds (pour économiser les précieuses gouttes) ne font donc pas tout. La famille Baronnet veille, notamment, à éteindre les lumières derrière elle et à ne pas rester des heures sous la douche. "La technique doit être au service des économies d'énergie et non du gaspillage", insiste l'ancien professeur de sports, qui estime que l'intérêt de sa maison est surtout d'ordre de la réflexion. "Il faut comprendre que nous ne pouvons continuer à gaspiller les ressources de la planète, dit-il. Il faut changer nos modes de vie pour devenir plus respectueux de l'environnement". Ce qui impose aussi de ne pas polluer. D'où le tri scrupuleux des déchets, l'utilisation des étrons familiaux pour faire du compost, la création de bassins filtrants pour les eaux usées... Et comme un message ne porte qu'à condition d'avoir des destinataires, le couple Baronnet a organisé des journées portes-ouvertes dès les années 70. Depuis, des milliers de visiteurs ont franchi leurs portes, pour des visites scolaires, des stages techniques sur le compost ou la construction de murs en chanvre et chaux, notamment.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/030731/202/3brmp.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top