RTFlash

Vers un vaccin contre le cancer du poumon

La piste d'un vaccin contre le cancer du poumon progresse. Une équipe française vient ainsi de lancer un essai auprès de 41 patients. Baptisé Dex2, il repose sur le principe de l'immunothérapie anti-tumorale. Cette stratégie vise en quelque sorte à « rééduquer » le système immunitaire pour l'aider à combattre une tumeur.

« Le vaccin est préparé pour chaque patient, à partir de ses propres cellules », explique le Dr Benjamin Besse, cancérologue, responsable du Comité de Pathologie Thoracique à l'IGR. Le principe consiste d'abord à isoler des globules blancs spécifiques, appelés monocytes.

« Placés sous incubateurs, ils sont ensuite transformés en cellules dendritiques, des cellules-clés qui interviennent dans la régulation du système immunitaire. A ce stade, nous en extrayions des fragments (des exosomes, n.d.l.r.) qui seront mis en contact avec des éléments propres de la tumeur ».

Ainsi constitué, le vaccin est alors injecté au patient : toutes les semaines pendant un mois puis tous les 15 jours pendant 3 mois. « Il prend alors le relais d'une chimiothérapie et vise à faire réagir le système immunitaire ». Afin que celui-ci prenne le dessus sur la tumeur.

Le Dr Besse reste toutefois prudent, histoire de ne pas donner de faux espoirs à des milliers de malades. « Notre travail est encore très préliminaire », insiste-t-il. « Il ne s'agit que d'une première étape. Nous avançons pas à pas. Les deux essais de phase I nous ont juste donné des résultats encourageants en termes de faisabilité et d'absence de toxicité ».

Yahoo

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top