RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

De l'espoir pour prévenir le cancer du sein

En bloquant l'action d'une hormone féminine, un médicament pourrait prévenir le cancer du sein chez les femmes à risque. Depuis 1997, on administre du raloxifène pour prévenir l'ostéoporose. Or, chez les femmes qui prennent ce médicament, on diagnostique 75% moins de cancers du sein. Un médicament semblable est déjà utilisé pour prévenir le cancer du sein : le tamoxifène. Mais le hic, c'est qu'il double le risque de cancer de l'endomètre, la paroi de l'utérus. Le raloxifène, lui, ne semble pas avoir cet effet sur l'endomètre. Mais les résultats sont encore trop préliminaires pour qu'on l'utilise dans la prévention du cancer du sein. Une vaste étude internationale vise donc à comparer l'efficacité du tamoxifène et du raloxifène sur l'incidence du cancer du sein, du cancer de l'endomètre, de l'ostéoporose et des maladies cardiovasculaires. Les résultats sont attendus en 2006. Ces deux médicaments sont des inhibiteurs sélectifs de l'oestrogène. Ils bloquent cette hormone dans certains tissus seulement.Un médicament idéal bloquerait l'action de l'oestrogène là où il favorise la prolifération des cellules, mais pas aux endroits où il est nécessaire à l'organisme.On considère à risque les femmes qui ont une prédisposition génétique au cancer du sein, celles qui ont des lésions précancéreuses ou encore, celles dont un membre de la famille a souffert du cancer du sein. Cette maladie frappe une femme sur neuf en Amérique du Nord.

Radio Canada :

http://radio-canada.ca/nouvelles/Santeeducation/nouvelles/200311/27/001-cancer-sein.shtml

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top