RTFlash

La fonte des calottes polaires s’accélère !

Une étude réalisée par des chercheurs allemands montre qu'en moyenne, entre janvier 2011 et janvier 2014, les deux grandes calottes polaires ont perdu  annuellement environ 500 milliards de tonnes, soit autant de glace déversée dans l'océan. Cette fonte accélérée des deux grands inlandsis est désormais un facteur majeur dans l'élévation du niveau des mers, au côté de la fonte des glaciers d'altitude et de la dilatation des océans.

Cette équipe scientifique dirigée par le glaciologue Veit Helm (Alfred Wegener Institute), estime que, sur ces 500 Gt de glace perdue, environ 375 Gt sont attribuables au Groenland et 125 Gt à l'Antarctique ; leurs résultats frappent par l'ampleur de l'accélération observée. La perte de masse de l'Antarctique de l'Ouest a ainsi triplé par rapport à la moyenne relevée au cours de la période 2003-2009, et a doublé pour le Groenland.

Pour établir leurs estimations, les chercheurs allemands ont utilisé le satellite européen Cryosat-2, lancé en avril 2010, dont l'altimètre est capable de mesurer la hauteur des calottes glaciaires avec une précision jusqu'à présent inégalée. Ils ont ensuite comparé ces données avec celles obtenues au cours de la décennie précédente par la mission américaine ICESat.

En mai, des chercheurs américains avaient étudié les six plus grands glaciers de l'ouest du continent blanc, contribuant à eux seuls à un dixième de l'élévation du niveau de la mer – actuellement d'environ 3,3 mm par an.

Cette accélération de la perte de glace des inlandsis polaires va provoquer une augmentation du niveau des mers qui, sans une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre, pourrait excéder un mètre d'ici à 2100.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

RCS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top