RTFlash

Comment pourrait marcher un moteur warp à la Star Trek ?

Pour permettre à l'Enterprise d'aller plus vite que la lumière, les créateurs de Star Trek ont imaginé que qu'ils appellent le moteur warp. Bien qu'un tel moteur soit destiné à demeurer encore longtemps du domaine de la science fiction, les physiciens commencent à découvrir les principes sur lesquels il pourrait reposer. Il y a cinq ans, le physicien mexicain Miguel Alcubierre avait déjà imaginé son principe de fonctionnement. Récemment, Chris Van Den Broeck, de l'Université de Louvain, en Belgique, a repris et corrigé ses calculs. Aussi étrange que cela puisse paraître, on sait depuis Einstein que l'espace n'est pas complètement vide. En fait, il possède une forme qui est modifiée par la gravité. Miguel Alcubierre a calculé qu'un moteur warp pourrait fonctionner s'il provoquait une expansion de l'espace derrière le vaisseau et une contraction de l'espace devant. Cela créerait l'équivalent d'une vague dans l'espace. Sur cet espace déformé, le vaisseau spatial se comporterait comme une planche de surf : il serait immobile par rapport au sommet de la vague, mais se déplacerait très vite dans l'espace. En fait, le vaisseau pourrait briser la fameuse vitesse limite de la lumière parce qu'en fait, il serait immobile par rapport à son espace environnant. Étant immobile, le vaisseau ne subirait pas d'énorme force d'accélération. Et comme il n'approcherait pas de la vitesse de la lumière, il ne subirait pas les effets de la relativité : les voyageurs ne retrouveraient pas tous leurs amis morts de vieillesse à leur retour sur Terre. Seul problème du concept d 'Alcubierre : l'univers au complet ne recelait pas assez d'énergie pour former sa fameuse vague d'espace-temps. Mais le belge Van Den Broeck vient de reprendre ses calculs. Selon lui, il suffirait d'une fraction de cette énergie pour produire le phénomène. Quelle fraction? Imaginez un 1 suivi de 62 zéros... Il s'agit malgré tout d'une énergie colossale, qui ne pourra sans doute jamais être réunie. Mais malgré tout, le moteur warp est un peu moins improbable qu'avant.

Cybersciences/09/06/1999 http://www.cybersciences.com/Cyber/3.0/N1291.asp

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • L'Europe planche sur la future usine de l'Espace

    L'Europe planche sur la future usine de l'Espace

    Fabriquer en orbite des satellites pour s'affranchir des contraintes du lancement ? La Commission européenne a attribué un contrat de trois millions d'euros à un consortium mené par Airbus pour ...

  • Une molécule organique rare découverte sur Titan

    Une molécule organique rare découverte sur Titan

    Décidément Titan, la plus grosse lune de Saturne, n’en finit pas d’étonner les scientifiques par sa complexité. Des astronomes ont découvert dans l'atmosphère de Titan du cyclopropénylidène, une ...

  • La matière noire va-t-elle enfin livrer ses secrets ?

    La matière noire va-t-elle enfin livrer ses secrets ?

    Si le Modèle standard de la physique est basé sur le postulat que la matière noire structure l’Univers, les scientifiques n’en ont jamais détecté la preuve formelle par l’observation. C’est à cette ...

Recommander cet article :

back-to-top