RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

La carte à puce de 3eme génération arrive

L'ère de la troisième génération de carte à puce a sonné. La plate-forme ZePlatform, annoncée par Bull au salon Cartes à Paris, en est la concrétisation. Pour David Lévy, PDG de Bull Smard Cards & Terminals, Il s'agit d'une révolution similaire à celle connue par le PC lors du passage du système d'exploitation Dos à Windows. ZePlatforme constitue une solution logicielle qui modifie radicalement la façon dont la carte est développée et la manière dont elle fonctionne. Elle réunit un système d'exploitation, des modules de base (gestion de mémoire, fichiers, entrées/sorties, algorithmes de cryptage, machine virtuelle...), des modules spécifiques (Téléphone mobile, télévision à péage, banque, Internet...) et des modules applicatifs (porte-monnaie électronique, fidélité, loterie...). Le développeur construit rapidement son application, à l'image d'un mécano, en sélectionnant les modules dont il a strictement besoin. Ainsi, il combine les avantages de la carte dédiée et de la carte sur étagère, qui représentent respectivement la première et la deuxième génération de carte à puce. La carte dédié présente l'inconvénient d'être très longue à développer (environ 12 mois), et la carte sur étagère fermée au niveau fonctions. Grâce à la modularité, ZePlatform divise par trois le temps de développement tout en offrant l'ouverture et la flexibilité nécessaires aux nouvelles applications. Après les cartes mono-application connues jusqu'aujourd'hui, il devient possible de réaliser des cartes combinant plusieurs applications (jusqu'à 30). Le niveau de sécurité offert permet d'isoler les applications entre-elles. Un opérateur de téléphone mobile pourra ainsi partager la carte avec une banque. L'utilisateur pourra ainsi disposer d'une seule carte à la fois pour son abonnement au téléphone mobile et pour le paiement en ligne à partir de son portable. Aujourd'hui, il a besoin d'un téléphone avec deux fentes, l'une pour la carte SIM (abonnement) et l'autre pour la carte bancaire. Selon Laurent Vieille, Vice-président marketing de Bull Smard Cards & Terminal, ZePlatform, bien qu'elle offre un ensemble complet, reste ouverte à d'autres éléments du marché comme le système d'exploitation Windows for Smard Cards de Microsoft ou la machine virtuelle Java de Sun. Elle est conçue pour tourner sur un processeur à architecture Risc de 32 bits, comme celui en développement chez STMicroelectronics pour le compte de Bull. Jusqu'ici, les cartes à puce se contentent d'un processeur à 8 bits. Les premières applications devraient voir le jour en 2001.

Industries&Techniques : http://www.industries-techniques.com/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top