RTFlash

Cancers : 40 % seraient évitables simplement en changeant de mode de vie…

L’Institut national du Cancer (INCa) vient de dévoiler la neuvième édition de son rapport Les cancers en France. Cette étude très complète rappelle que si “moins de 10 % des cancers seraient héréditaires”, “40 % des cancers pourraient être évités grâce à des changements de comportements et de modes de vie”.

Avec une responsabilité de 58 % des décès chez les hommes et de 20 % chez les femmes sur une population âgée de 35 à 69 ans, “le tabac est le premier facteur de risque évitable de mortalité précoce par cancer”. Un constat se vérifiant, nous dit-on, “non seulement en France, mais aussi dans le monde”.

En seconde position, vient la consommation d’alcool, à qui l’on attribue 9,5 % des cas de décès par cancer observés en France. On estime que chaque année, l’alcool tue 15.000 personnes dans l’Hexagone.

Enfin, le rapport de l’INCa indique que selon une estimation, “20 à 25 % des cancers sont attribuables aux facteurs nutritionnels”. Outre la consommation d’alcool, on compte parmi ces facteurs “l’excès de viandes rouges et de charcuteries, la faible consommation de fruits et de légumes et de fibres, le surpoids et l’obésité” et enfin “l’insuffisance de pratique d’activité physique”.

En 2015, le cancer du sein demeurait le cancer plus rencontré chez les femmes (54.062 nouveaux cas estimés), et le cancer de la prostate le plus souvent relevé chez les hommes (53.912 cas estimés en 2011).

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

INC

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top