RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Vectoriser de la vitamine E dans le cerveau pour lutter contre la Maladie d'Alzheimer

Le laboratoire d'excellence LabEx Lip, qui fédère 23 équipes de recherche, a réussi à établir par ses recherches comment les lipoprotéines parviennent à acheminer et à diffuser, par nanovectorisation, des composés naturels tels que la vitamine E dans le cerveau, permettant ainsi le passage à travers la barrière hémato-encéphalique.

"Ces recherches ont montré que la protéine PLTP, codée par un gène, permet de faire entrer l'antioxydant liposoluble qu'est la vitamine E dans le cerveau",  souligne Laurent Lagrost, directeur du labEX.

Ces travaux sur l'animal ont également montré que l'extinction du gène codant pour cette protéine conduisait à la diminution d'environ 35 % de la quantité de vitamine E présente dans le cerveau, ce qui se traduit notamment par une accélération du déclin cognitif des souris.

Les chercheurs ont par ailleurs constaté que ce déclin cognitif, accompagné d'une perte de la mémoire à court terme, se traduisait, comme dans la maladie d'Alzheimer, par une augmentation de la concentration du peptide Bêta-amyloïde.

Or, en soumettant des souris à régime alimentaire enrichi en vitamines, il est possible de contrecarrer, au moins en partie, les déficits cognitifs observés.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

NCBI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top