RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

USA : recul confirmé de la mortalité et de l'incidence des cancers

Pour la première fois,l 'incidence des cancers et le taux de mortalité due à cette maladie a régressé aux Etats-Unis chez les deux sexes de 1999 à 2005. Bien que la mortalité due au cancer soit en nette baisse depuis la publication de ce premier rapport annuel il y a dix ans, celui de 2008 montre pour la première fois un recul simultané de l'incidence des cancers et du taux de mortalité chez les femmes et les hommes, soulignent les auteurs. Le taux de tous les cancers combinés a diminué de 0,8 % par an de 1999 à 2005 dans les deux sexes et le taux de mortalité a reculé en moyenne de 1,8 % par an de 2002 à 2005, selon des statistiques basées sur l'incidence et la mortalité à long terme (1975-2005).

L'incidence de tous les cancers a diminué de 1,8% par an de 2001 à 2005 parmi les hommes et de 0,6 % annuellement de 1998 à 2005 chez les femmes.

Le recul à la fois de l'incidence des cancers et du taux de mortalité pour tous les cancers s'explique surtout par une diminution des trois cancers les plus fréquents chez les hommes. Il s'agit des cancers du poumon, colorectal et de la prostate ainsi que du cancer du sein et du colon/rectum, les deux plus communs chez les femmes.

Une réduction du taux de décès résultant du cancer du poumon chez les femmes a également contribué à cette tendance favorable depuis ces dernières années. "La baisse de l'incidence des cancers dont fait part le dernier rapport annuel était attendue depuis longtemps", relève le Dr Otis Brawley, médecin en chef de l'American Cancer Society (ACS).

"Nous devons toutefois faire preuve de prudence dans l'interprétation de ces changements dans l'incidence qui ne pourraient que refléter une réduction des facteurs de risques et aussi des changements dans les examens de détection", ajoute-t-il. "Mais quoi qu'il en soit, la baisse continuelle de la mortalité par cancer démontre les progrès accomplis dans la lutte contre cette maladie ainsi que de véritables gains dans la prévention, la détection précoce et le traitement", juge ce médecin.

"Il est très prometteur de voir les progrès réalisés dans la lutte contre le cancer mais malheureusement l'usage du tabac continue à accabler notre pays responsable du décès d'un trop grand nombre de personnes", souligne le Dr Julie Gerberding, directrice des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC). "Nous devons nous engager de nouveau dans la mise en oeuvre de programmes efficaces contre l'usage du tabac", ajoute-t-elle.

La Californie, qui a été le premier Etat aux Etats-Unis à mettre en place de telles mesures étendues, est aussi le seul Etat dans lequel l'incidence de cancer de poumons et de mortalité par ce cancer a diminué chez les femmes. Selon le médecin en chef des Etats-Unis (U.S. Surgeon General), la cigarette est responsable de 30 % de tous les décès par cancer dont 80 % par cancers du poumon. Les cancers de la cavité buccale, du pharynx, du larynx, de l'oesophage, du foie, du rein et la leucémie myéloïde sont aussi attribués au tabac.

JNCI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top