RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Tabac : les organes périphériques souffrent aussi

La liste des méfaits du tabac n'en finit pas de s'allonger. Il est désormais démontré que les poumons ne représentent pas l'unique cible du tabac. Une étude américaine confirme que celui-ci affecte tout aussi directement les organes périphériques tels que les reins, le coeur et la rate. Le Dr Nora Volkow et son équipe, du National Institute on Drug Abuse, ont soumis 12 fumeurs et 8 non fumeurs au Pet-scan, une caméra à émission de positons où, en d'autres termes, un scanner de toute dernière génération. Ils ont ainsi découvert chez les fumeurs, que le tabac réduisait le taux d'une enzyme présente dans les poumons mais aussi dans les reins, le coeur et la rate. Cette enzyme est la monoamine oxidase B (MAO B). Son rôle n'est pas des moindres : elle intervient en effet au niveau de la communication entre les cellules nerveuses, et dans la régulation de la pression artérielle. « Un taux trop faible ou au contraire trop important de MAO B peut avoir des conséquences mentales mais aussi physiques » explique l'auteur qui n'a pas relevé de variations du taux de cette enzyme chez les non-fumeurs.

Brève rédigée par @RT Flash

PNAS : http://www.pnas.org/cgi/content/abstract/100/20/11600

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top