RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un système qui utilise accès satellite pour distribuer l'Internet dans les foyers

En utilisant un accès satellite déjà existant sur le toit d'un immeuble, un nouveau système développe par 3 entreprises, dont Infineon, repartit des données Internet sur le réseau téléphonique de l'immeuble : le satellite permet ainsi de recevoir les programmes télévisuels mais également de surfer sur Internet en utilisant au passage les lignes téléphoniques. Afin de développer cette offre, Infineon a travaille avec les sociétés ViaSat et Zyxel. Les données Internet transitent d'abord par le système de réception satellite large-bande bidirectionnel 'Link Star' de l'entreprise ViaSat puis sont traitées par le système 'Constellation' d'Infineon. Ce, système transforme les données au format VDSL puis les repartit sur les installations téléphoniques. Enfin, dans chaque appartement, l'ordinateur de l'utilisateur final est relie a l'installation téléphonique par intermédiaire d'un modem Zyxel. Un avantage du système est de s'appuyer sur les connexions satellites et les installations téléphoniques déjà existantes pour délivrer un accès Internet. La proximité géographique (dans le même bâtiment) du système 'Constellation' qui transforme les données au format VDSL et du modem de réception dans un appartement représente l'avantage principal sur lequel s'appuie la technologie du système. En effet, les débits des transmissions DSL sur lignes téléphoniques sont d'autant plus hauts que les distances a parcourir sont faibles. Ainsi le format VDSL a haut débit, défini pour des liaisons de quelques centaines de mètres, est ici utilise pour une liaison a intérieur même d'un immeuble. En comparaison, la technologie ADSL permet de transférer des données a plus faible débit mais la distance entre le point émission et l'abonne peut être plus élevée (typiquement quelques kilomètres). Compare a celui d'une liaison ISDN, d'une connexion avec un modem 56 kbit/s ou encore d'une liaison ADSL, le débit maximal possible de ce système est bien supérieur: le débit descendant de transmission VDSL peut théoriquement atteindre les 52 Mbit/s (STS-1) alors que le flux montant varie entre 1.4 et 2.3 Mbit/s.

Be Allemagne : http://www.bulletins-electroniques.com

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top