RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Rapport sur le haut débit en France

Le Conseil stratégique des technologies de l'information (CSTI) a remis le 19 mars dernier au premier ministre son rapport sur le développement des TIC (Technologies de l'Information et de la Communication). Il y est question de haut débit en France. Partant de son propre constat que "la France est en position médiane en Europe pour l'accès à débit", le CSTI fait valoir que les "technologies DSL apparaissent toutefois comme les seules permettant, à court terme, une généralisation rapide du haut débit en France". Et de préconiser "le déploiement effectif sur tout le territoire" de l'XDSL, "la technologie qui aujourd'hui permet d'offrir du haut débit dans le délai le plus rapide". Mais le CSTI n'exclut pas les technologies alternatives comme le satellite, le câble, la boucle locale radio (BLR) ou encore le réseau électrique d'EDF récemment mis sur le devant de la scène "haut débit". Dans son rapport intitulé "infrastructures et réseaux", le CSTI indique que la France doit se doter d'une "politique ambitieuse et volontariste". Le conseil propose en outre de mettre en oeuvre un service public d'accès à Internet haut débit à négocier dans le prochain renouvellement de contrat Plan Etat-région. "Une implication forte des collectivités locales, et des investissements publics dans les zones où le marché ne pourra pas aller spontanément pour des raisons économiques ou techniques", estime le conseil. Et concernant le "très haut débit", le CSTI recommande enfin "d'accélérer le développement des technologies comme la fibre optique et les technologies radio de type WiFi", en vue d'une généralisation à moyen terme.

Le rapport "réseaux et infrastructures" du CSTI :

http://www.csti.gouv.fr/elements/RappGpeAvf22.pdf

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top