RTFlash

Matière

Des puces pour aider les malades d'Alzheimer

Stan est atteint de la maladie d'Alzheimer. Parfois, il se lève du fauteuil où il aime pourtant passer ses journées et il lui arrive de tomber. Heureusement, sa femme, qui se trouve à l'autre bout de la maison, est immédiatement alertée par un message sur son poste de radio ou son écran de télévision. Un réseau de capteurs électroniques surveille en permanence le malade. Le capteur enfoui dans le fauteuil de Stan a détecté qu'il n'était pas revenu s'asseoir. D'autres capteurs l'ont localisé au fond de l'appartement. Cette scène de science fiction sera peut-être une réalité demain. Des chercheurs et des industriels américains planchent sur ce que la technologie pourrait apporter aux malades d'Alzheimer et d'une manière générale à toutes les personnes âgées dépendantes. Intel, spécialisé dans la fabrication de microprocesseurs pour les ordinateurs, a ainsi investi plusieurs millions de dollars dans la recherche liée au concept de maison intelligente adaptée à la santé. Les capteurs utilisés seraient des radio-tags (RFID). Ces puces électroniques capables de transmettre de l'information à distance, sans fil, par ondes radio (voir édito du 26-09-03 de la lettre 258). Ainsi les malades d'Alzheimer qui oublient de prendre leurs médicaments, qui ne se souviennent plus du nom de leurs voisins ou qui sortent se promener à trois heures du matin, pourraient être secourus immédiatement grâce à une batterie de "bio-capteurs" enfouis dans les meubles et dans les vêtements et reliés à un centre de contrôle à distance. "Le principe, explique Jean-Christophe Longchamp, responsable de la recherche pour Intel en Europe, c'est de brancher les capteurs sur les appareils électroniques de la vie tous les jours tels que le téléphone, l'ordinateur ou le téléviseur". Selon ces industriels, l'enjeu est technologique mais aussi économique. Il y aura plus d'1 milliard de personnes âgées dans le monde en 2025 et le marché de l'assistance via les technologies de communication est estimé à plus de 100 milliards de dollars.

France Info :

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/depeches/index.php?sec=medecine

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • L'ytterbium, la mémoire quantique de demain

    L'ytterbium, la mémoire quantique de demain

    La communication et la cryptographie quantiques sont l’avenir de la communication hautement sécurisée. Mais il reste à relever de nombreux défis avant la mise sur pied d’un réseau quantique mondial, ...

  • Une étiquette radio entièrement passive

    Une étiquette radio entièrement passive

    Le constructeur Wiliot vient de présenter une nouvelle technologie, sous forme d'une étiquette Bluetoot passive, qui va concurrencer les puces NFC. Ces dernières sont ...

  • Que sera l’électronique de l’après silicium ?

    Edito : Que sera l’électronique de l’après silicium ?

    C’est peu de dire que l’invention du transistor en 1947 puis, dans son prolongement, celle du microprocesseur en 1971 compte parmi les ruptures technologiques les plus importantes de l’histoire de ...

Recommander cet article :

back-to-top