RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Des puces électroniques imprimables sur la peau

Les chercheurs de l'université de l'Illinois, dirigés par John Rogers, ont développé des circuits électroniques flexibles qui s'appliquent directement sur la peau comme des tampons.

Ces "décalcomanies" électroniques se plient ou s'étirent avec les mouvements naturels du corps et ont une durée de vie d'environ deux semaines avant de se désagréger. Étant en contact direct avec la peau, ces circuits électroniques peuvent constituer des interfaces bien plus transparentes et intuitives que tous les écrans équipant nos smartphones et autres appareils numériques.

"Notre objectif est de concevoir des capteurs et interfaces qui s'intègrent de manière entièrement naturelle au corps humain" souligne John Rogers, qui ajoute "jusqu'à présent, l'électronique a produit des composants ou écran rigides dont les matériaux, les formes et les textures sont peu compatibles avec notre corps qui est souple et dominé par les surfaces courbes. Le temps est venu d'adapter l'électronique au corps humain".

John Rogers, qui travaille parallèlement sur la conception d'implants biodégradables destinés à l'exploration interne du corps humain, est persuadé que, d'ici quelques années, nous serons truffés de micro capteurs et de micro puces, tant à l'intérieur de notre corps qu'imprimés sur notre peau. Ces composants, souples, transparents et biodégradables, permettront de mesurer en permanence l'activité biologique et métabolique du corps. Ils pourront évaluer l'efficacité des traitements administrés au patient et donner l'alarme en cas de problème.

S'inspirant de ces travaux, le géant du sport Reebok devrait commercialiser avant la fin de l'année ses premiers capteurs externes souples destinés aux sportifs qui souhaitent connaître l'évolution de leurs paramètres biologiques.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Dezeen

FCD

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Dr Th Perez

    25/07/2013

    Je serais intéressé par des références bibliographiques sur ces études.
    Merci de votre aide.

  • back-to-top