RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les personnes séropositives ont un risque accru d'infarctus

Des chercheurs américains, sous la conduite du professeur Matthew Freiberg, de la faculté de médecine de l'université de Pittsburgh (Pennsylvanie) ont montré que le risque d'infarctus augmentait de 50 % chez les personnes infectées par le virus du Sida.

L'étude, menée auprès de 82 500 anciens militaires, montre que le taux de crise cardiaque est de 2 pour mille chez les patients séropositifs âgés de 40 à 49 ans, contre 1,5 pour mille chez les séronégatifs. Chez les patients de 50 à 59 ans, ce taux est de 3,9 pour mille contre 2,2 pour mille chez les personnes séronégatives.

Après ajustement et pondération de tous les facteurs de risque, comme l'alcool, le tabac, l'hypertension et le cholestérol, les patients séropositifs présentent un risque de crise cardiaque augmenté de 50 % par rapport aux personnes séronégatives. "Dans tous les groupes d'âge, la fréquence des infarctus est nettement plus élevée chez les sujets séropositifs comparativement à ceux qui n'étaient pas infectés avec le VIH", souligne cette étude.

Plusieurs recherches ont déjà montré que l'infection par le virus du Sida provoque des réponses inflammatoires violentes qui contribuent à accélérer le vieillissement et rendre à rendre le sujet plus vulnérable aux maladies liées à l'âge.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

JAMA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top