RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Paiement sans contact : bilan positif des expérimentations en cours

C'est un bilan positif que tirent les participants du projet « Pµayez Mobile » lancé il y a un an à Caen et à Strasbourg. Cette expérimentation d'un dispositif de paiement sans contact par téléphone mobile a été rejointe par trois grands noms de la distribution, Décathlon, Intermarché et Leroy Merlin, qui ont équipé quelques caisses de leurs magasins d'un terminal, et par une banque supplémentaire, la Banque populaire. Cette dernière s'ajoute ainsi à BNP Paribas, au Crédit agricole, à la Caisse d'épargne, au Crédit mutuel, à la Banque postale et à la Société générale.

L'un des enjeux du projet est en effet d'être multibanque : que le même dispositif fonctionne quel que soit l'établissement dont est client l'utilisateur. « On voulait déjà vérifier que ce genre de système répondait à un besoin, explique un porte-parole du Crédit mutuel. On a été complètement rassuré. Après, les volets pratiques et techniques n'étaient pas du tout évidents : on voulait que le téléphone fasse office de carte bancaire et qu'il fonctionne avec toutes les banques. C'est réglé. »

La toute nouvelle Association européenne Payez mobile (AEPM), créée jeudi 23 octobre 2008 pour chapeauter le projet et regroupant tous les partenaires, va aussi se concentrer sur le modèle financier. C'est-à-dire sur ce qu'opérateurs de téléphonie et banques vont se facturer les uns aux autres pour proposer le service de paiement sans contact aux usagers. Ces derniers ne devraient pas payer plus cher que pour une carte bancaire standard.

OINet

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top