RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Une nouvelle amélioration dans la chirurgie du cancer du sein

Actuellement, lors de l'ablation de la tumeur, de nombreuses équipes enlèvent par précaution la chaîne ganglionnaire où des métastases ont pu se répandre. Mais ce « curage axillaire », douloureux et qui entraîne des risques de lymphoedème - un dysfonctionnement du système lymphatique qui provoque notamment, des dèmes massifs du bras - n'est pas toujours indispensable.

Une autre technique est également employée, celle du « ganglion sentinelle » dont l'analyse permet de savoir si des métastases se sont répandues. Et si par conséquent, l'ablation de toute la chaîne ganglionnaire est nécessaire. Problème : cette analyse demande actuellement une quinzaine de jours ! Et la patiente doit subir une deuxième intervention

Un nouveau test de biologie moléculaire permet d'obtenir ce résultat en 30 minutes ! Si des métastases sont détectées, l'opération est simplement prolongée, immédiatement. Ce test n'est actuellement disponible que dans trois centres en France : le centre anticancéreux de Rennes, ainsi que les CHU de Rouen et Saint-Etienne.

DS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top