RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un nouveau procédé de traçabilité génétique pour la viande bovine

L'Inra annonce avoir mis au point une méthode de vérification de la traçabilité de la viande grâce à un test ADN capable de répondre à l'exigence de sécurité des consommateurs. Le procédé consiste à établir une carte d'identité génétique à partir d'un échantillon de viande prélevé en magasin. Le procédé est testé en situation réelle depuis novembre dernier. "Cette technique déjà utilisée pour la sélection génétique et l'étude des filiations entre individus, est aujourd'hui appliquée à la traçabilité de la viande", a indiqué Bernard Bibe, chef du département de génétique animale à l'INRA, lors d'une conférence de presse. Le système va permettre de sécuriser et renforcer la nouvelle réglementation sur l'étiquetage des viandes, en suivant l'identification des bovins de l'étable à l'étal. Les premiers résultats obtenus sur 49 veaux et 89 prélèvements dans trois magasins d'un des principaux distributeurs français "sont totalement satisfaisants", a précisé M. Bibe. "Pour vérifier la conformité des indications portées sur l'étiquette, on fait le rapprochement avec l'animal indiqué en établissant la carte génétique d'origine de l'animal, de son éleveur et des conditions d'élevage. Le risque que deux individus aient la même carte génétique a été estimé à une chance sur deux milliards", selon les spécialistes de l'INRA. En apportant "des preuves biologiques irréfutables sur l'origine de l'animal", la traçabilité ADN complète la traçabilité documentaire déjà assurée à chaque maillon de la chaîne : chez l'éleveur, chez l'abatteur et chez le distributeur, explique-t-on à l'INRA.

Figaro : http://www.lefigaro.fr/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top