RTFlash

Maladie de Parkinson : une accumulation d'une protéine à l'origine

Des chercheurs américains viennent de montrer, à l'aide de souris génétiquement modifiées, que l'accumulation d'une certaine protéine dans lecerveauseproduitdèsle début de la maladie de Parkinson et pourrait être impliquée dans de nombreuses maladies dégénératives du système nerveux. "Des études précédentes ont montré des taux plus élevés de cette protéine (l'alpha-synucléine) dans les cellules du cerveau des patients atteints de la maladie de Parkinson, mais il était difficile de déterminer si c'était la cause ou la conséquence de la maladie", a noté le principal auteur de l'étude, le Pr. Eliezer Masliah. Avec les résultats obtenus sur ces souris, "nous avons démontré que (cette protéine) est en fait impliquée dans le déclenchement de maladies telles que celle de Parkinson", a souligné le spécialiste de l'université de Californie à San Diego (UCSD). "Le développement des symptômes chez ces souris génétiquement modifiées ressemble à la progression de la maladie chez l'homme" et "cela nous fournit un nouveau modèle pour étudier la maladie de Parkinson et d'autres affections du même genre, telle que la maladie d'Alzheimer", selon le Pr. Masliah. Les souris souffrent des mêmes symptômes que les personnes atteintes de la maladie de Parkinson: elles présentent des dépôts d'alpha-synucléine dans les zones affectées par la maladie de Parkinson et ont des mouvements désordonnés. Un autre auteur de l'étude, Lennart Mucke, a estimé également que ces "résultats démontrent pour la première fois que l'accumulation d'alpha-synucléine provoque en fait un certain nombre d'altérations" chez les patients, "à savoir un amoncellement anormal de protéines dans les cellules du cerveau, une perte de certaines connexions entre les neurones et une déficience des capacités motrices". Cela "laisse entendre que bloquer l'accumulation d'alpha-synucléine pourrait aider à éviter ou à soigner la maladie de Parkinson et d'autres affections similaires", a-t-il ajouté.

AFP : http://www.actualinfo.com/fr/sciences/depeche.cfm?depeche_Index=221937&cat=14&f=0.

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • L’arthrose : un fléau mondial encore trop méconnu

    Edito : L’arthrose : un fléau mondial encore trop méconnu

    CHERS LECTEURS DE RT FLASH : VOUS ÊTES DES GENS FORMIDABLES ! La semaine dernière je vous avais fait part de ma déconvenue car, dans le cadre de la campagne de dons pour permettre à RT Flash de ...

  • AVC : La puce sous la peau qui veille au grain

    AVC : La puce sous la peau qui veille au grain

    Des chercheurs et médecins du Massachusetts General Hospital de Boston ont développé une petite puce insérée sous la peau, qui pourrait changer la vie des millions de personnes ayant déjà des ...

  • Soigner le cerveau avec des micro-robots

    Soigner le cerveau avec des micro-robots

    Envoyer un robot miniature dans le cerveau humain pour le soigner ? Ce qui était du ressort de la science-fiction il y a encore quelques décennies pourrait rapidement devenir réalité, assure le ...

Recommander cet article :

back-to-top