RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La maladie de Creutzfeld-Jacob enrayée par un traitement expérimental

Un traitement expérimental administré, pour la première fois dans le monde, à un jeune Nord-Irlandais touché par la forme humaine de la maladie de la vache folle semble avoir stoppé la progression de cette maladie jusqu'ici fatale, ont affirmé vendredi les médecins traitants. L'équipe médicale qui administre depuis huit mois le traitement controversé à Jonathan Simms, 19 ans, doit rendre compte vendredi de son succès dans la lutte contre la maladie de Creutzfeld Jacob, devant une conférence internationale d'experts, à Belfast. Ce traitement consiste à injecter directement dans le cerveau du polysulfate de pentosan. "La progression de la maladie s'est apparemment arrêtée, elle a été stoppée net au niveau atteint au moment où le traitement au polysulfate de Pentosan a commencé", a déclaré le neurologue Nikolai Rainov. "Nous avons remarqué une amélioration légère mais significative de son état depuis le début du traitement", a précisé Don Simms qui a dû obtenir devant les tribunaux britanniques l'autorisation d'administrer à son fils ce traitement qui n'avait auparavant jamais été utilisé chez l'homme. "Il avale désormais avec plus de facilité, il ne s'étouffe plus avec sa propre salive", a souligné M. Simms, expliquant que les patients atteints de cette maladie ne retrouvent généralement pas la faculté d'avaler une fois qu'elle est perdue. Ce traitement expérimental, s'il était approuvé par la communauté médicale donnerait une lueur d'espoir à des dizaines de patients dans le monde touchés par une maladie jusqu'ici systématiquement mortelle. "Ce jeune homme a vécu un an de plus que les 10 mois d'espérance de vie accordés en moyenne aux victimes de la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeld-Jacob", a assuré Don Simms. Le Royaume Uni est le pays au monde le plus touché par cette maladie qui a tué 117 personnes au Royaume-Uni dont une en Irlande du Nord.

BBC : http://news.bbc.co.uk/2/hi/health/3139248.stm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top