RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'usage du cannabis augmenterait le risque de psychose

La liste des méfaits du cannabis ne cesse de s'allonger. Déjà suspectée d'accroître les risques de schizophrenie, la consommation régulière de cannabis pendant l'adolescence est désormais fortement soupçonnée d'accroître, au cours des années qui suivent, le risque de développer une psychose. Une équipe de chercheurs néerlandais du département de psychiatrie et neuropsychologie de l'université de Maastricht, dirigée par le professeur Jim Van Os, s'est penché sur une population de 2 437 jeunes âgés de 14 à 24 ans - en deux temps. Au début de l'étude, les participants ont fait l'objet d'une évaluation visant à identifier ceux qui affichaient une prédisposition aux troubles psychiatriques. Quatre ans plus tard, ils ont ensuite été interrogés sur leur consommation de cannabis, ainsi que sur l'apparition éventuelle de troubles psychotiques au cours de l'étude.

Les résultats de ce travail permettent aujourd'hui de mettre en évidence une augmentation modérée du risque chez les consommateurs réguliers de haschisch - et nettement plus marquée chez ceux qui, au début de l'étude, présentaient une prédisposition à la psychose. Par ailleurs, l'étude semble infirmer l'hypothèse selon laquelle les sujets présentant une prédisposition aux troubles psychotiques consommeraient plus de cannabis que les autres, procédant ainsi à une sorte d'automédication. «En évacuant ce risque de biais, nous pensons aujourd'hui avoir de bons arguments pour dire que la consommation de cannabis n'est pas sans effet sur la santé psychique», conclut Jim Van Os. Ces données confirment l'hypothèse selon laquelle les troubles psychotiques, s'ils sont en partie liés à des facteurs génétiques, ont également des causes environnementales probablement variées.

BBC

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top