RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'huile d'olive permettrait de réduire la consommation d'antihypertenseurs

Un régime basé sur un légère réduction de la consommation de graisses saturées et sur la consommation d'huile d'olive permettrait de réduire la consommation d'antihypertenseurs chez des sujets avec une HTA. Telle est la conclusion d'une étude parue dans le dernier numéro de Archives of Internal Medicine et menée par le Dr L. Ferrarra et son équipe de l'Université de Naples. Plusieurs travaux ont montré que la tension artérielle augmentait avec la consommation totale de graisses et avec le rapport

Caducée : [http://www.caducee.net/">acides gras saturés / acides gras insaturés]. Les auteurs rappellent cependant que la possibilité de prévenir ou contrôler l'HTA par un régime en acides gras (AG) plus approprié reste un sujet contreversé. Les auteurs ont étudié l'effet de deux régimes alimentaires basés soit sur la consommation d'AG mono-insaturés (huile d'olive), soit sur la consommation d'AG poly-insaturés (huile de tournesol). Au total, 23 sujets souffrant d'HTA légère à modérée ont participé à l'étude. Douze d'entre eux ont suivi le régime "huile d'olive" pendant les 6 premiers mois avant de passer au régime "huile de tournesol" pendant 6 mois. Les 13 autres sujets ont débuté l'étude par le régime "huile de tournesol". Chez ces sujets, les AG totaux et les AG saturés composaient respectivement 34 % et 11 % de l'apport énergétique. Dans les régimes "huile d'olive" et "huile de tournesol", les AG totaux et les AG saturés formaient respectivement 26,6 % et 5,6 % de l'apport énergétique. Les auteurs ont étudié l'évolution de la TA et du traitement antihypertensif chez les sujets. Il est important de souligner que la moyenne des indices de masse corporelle n'a pas été modifiée au cours de l'étude. La TA des patients qui ont suivi le régime "huile d'olive" (AG mono-insaturé) est significativement plus basse que dans l'autre groupe : 127/84 mm Hg contre 135/90 mm Hg. Seul le régime "huile d'olive" a permis une réduction significative de la TA. De plus, les auteurs on noté une diminution de 48 % de la consommation d'anti-hypertenseurs dans le groupe "huile d'olive" et 8 de ces patients n'ont plus eu recours à une médication à cet effet. Selon les auteurs, "une légère réduction de la prise de graisses accompagnée de la consommation d'huile d'olive réduit significativement les doses d'antihypertenseurs nécessaires". Ils suggèrent que les polyphénols contenus dans l'huile d'olive (mais pas dans l'huile de tournesol) pourraient augmenter le taux d'oxyde nitrique et dilater les artères.

Caducée : [http://www.caducee.net/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top