RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Intel tire un trait sur la course au mégahertz au profit des puces multicoeurs

Comme Sun, Intel a décidé de saborder sa roadmap de processeurs afin d'accélérer le développement de puces multicoeurs. Ce revirement stratégique se traduit par la disparition de deux processeurs attendus pour 2005, Tejas et JayHawk. Tejas, considéré jusqu'alors comme la prochaine génération du Pentium 4, et Jayhawk, le successeur annoncé du Xeon, devraient céder leur place à un design à deux coeurs d'ici la fin 2005.Intel rencontre de plus en plus de problèmes de dissipation thermique et de consommation sur son architecture NetBurst (l'architecture des Pentium 4 et Xeon). Conçue à l'origine pour permettre une montée rapide en fréquence, NetBurst touche aujoud'hui ces limites avec un plafond prévu vers 4 GHz pour une dissipation thermique supérieure à 100 W. Comme Sun ou IBM, Intel cherche à multiplier le nombre de coeurs sur ses puces afin de continuer à augmenter les performances sans avoir à pousser autant les fréquences. L'idée est de tirer parti du coeur Banias (l'architecture du Pentium-M) pour développer des puces moins gourmandes en énergie et plus performantes. En 2005, Intel devrait conserver l'architecture NetBurst pour ses premières générations de puces multicoeurs Pentium 4 et Xeon. Mais cette transition devrait être de courte durée : en 2006, Intel prévoit de baser l'intégralité de ses puces pour serveurs, PC de bureau et portables sur l'architecture Banias. Les puces basées sur ce coeur sont en effet plus petites, moins gourmandes en énergie que les puces NetBurst. En abandonnant Netburst, Intel admet implicitement que les choix technologiques sur lesquels il a fondé sa stratégie des dernières années n'étaient sans doute pas les meilleurs techniquement. Un aveu de taille alors que la menace d'AMD se fait plus précise sur l'ensemble des segments du marché des processeurs. Intel doit désormais exécuter sans erreur son revirement vers Banias. Tout retard ou problème technique profiterait en effet immanquablement à son concurrent...Monde informatique :

http://www.weblmi.com/news_store/2004_05_10_Intel_tire_un_trait__75/News_view

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top