RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Grippe A : vers un vaccin contre toutes les grippes ?

Les vaccins sont lents à produire car les virus doivent incuber, puis le vaccin doit être longuement fabriqué et purifié avant d'être mis sur le marché. Mais en cas d'alerte épidémique imprévue, l'industrie pharmaceutique n'est pas en capacité de répondre rapidement à la demande d'un vaccin en grande quantité. Le projet européen Fluvacc, dirigé par le Dr Muster de l'université de Vienne, a pour but de mettre au point un système de production rapide d'un vaccin ciblé en cas de pandémie.

« Théoriquement, avec Fluvacc, ces délais de production pourraient être ramenés à quelques jours, deux ou trois semaines tout au plus, à partir du moment où nous disposons de la souche virale », explique le Dr Muster. Au lieu de la technique d'incubation habituelle, le nouveau système utiliserait la génétique, à partir d'un virus vivant auquel on enlève un facteur pathogène cultivé en laboratoire en quelques jours. « Il ressemble comme deux gouttes d'eau au virus en circulation et une fois administré par spray nasal aux personnes à protéger, il induit une bonne réponse immunitaire.

Ce vaccin offre aussi une protection élargie face à diverses variantes du virus d'origine. En d'autres termes, si le virus mute, la protection offerte par le vaccin de nouvelle génération concerne aussi les mutants », ajoute le Dr Muster. Ce nouveau vaccin a déjà été testé sur quarante-huit volontaires adultes et les résultats sont concluants. Le produit a pu montrer son efficacité sur le système immunitaire et contre des virus mutants. Le Dr Muster attend désormais un échantillon du virus de la grippe A/H1N1 pour montrer la capacité d'action en temps réel de sa technique.

Ms

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top