RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Un détecteur de souffle capable de retrouver les victimes de catastrophes

Des scientifiques ont annoncé avoir mis au point le premier appareil capable de détecter, par le souffle et la sueur, les victimes ensevelies sous les décombres d'un immeuble détruit par une catastrophe naturelle ou un attentat.

Ces détecteurs "reniflent" les métabolites, résidus organiques produits par le corps humains lorsqu'il respire, transpire ou urine. Des chiens peuvent être dressés à détecter ces composés organiques, mais leur entraînement coûte cher et tant l'animal que son dresseur ont besoin de fréquentes pauses et sont exposés au danger.

"Un tel appareil peut être utilisé sur le terrain sans aucun laboratoire de soutien. Il pourrait surveiller des traces de vie pour des périodes prolongées et être déployé en grand nombre", résume le Professeur Paul Thomas, de l'Université britannique de Loughborough, à l'origine de cette invention.

Pour tester cet appareil, huit volontaires ont passé à cinq reprises plusieurs heures sous un amas de béton armé et de verre brisé reconstituant un immeuble effondré. Les métabolites produits par ces volontaires interagissaient avec les matériaux des débris et fluctuaient en fonction des conditions d'humidité, de chaleur et de vent, ce qui rendait leur détection d'autant plus difficile.

Pourtant, les détecteurs ont rapidement identifié le dioxyde de carbone et l'ammoniac générés par le corps humain dans l'air qui sortait par les interstices des décombres factices. Les appareils ont également détecté d'autres composés organiques très volatils, comme l'acétone et l'isoprène. Les chercheurs ont ainsi constaté une nette baisse du taux d'ammoniac produit par les "victimes" lorsqu'elles étaient endormies, sans pouvoir encore expliquer ce phénomène.

L'étude, la première du genre sur un tel détecteur, est publiée par l'Institut de Physique (IOP) britannique.

Sciences et Avenir

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top