RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Des chercheurs strasbourgeois observent la réplication de l'ADN endommagé

Des chercheurs strasbourgeois ont annoncé avoir réussi pour la première fois à avoir une vision en temps réel de la manière dont "la machinerie cellulaire arrive à répliquer son génome malgré la présence de dommages sur l'ADN".Les chercheurs de l'équipe de Robert Fuchs, basée à l'Institut de recherche contre les cancers de l'appareil digestif (IRCAD) de Strasbourg, ont observé une pause "de l'ordre de 50 minutes" dans la réplication de la cellule lorsque le processus arrive au secteur d'ADN endommagé. Ensuite, "la réplication reprend son cours" après "l'intervention d'ADN polymérases spécialisées récemment découvertes". En conséquence, "l'étude de ces ADN polymérases spécialisées constitue actuellement un enjeu majeur car elles représentent potentiellement de nouvelles cibles pharmacologiques", avancent les chercheurs. Les cancers apparaissent lorsque les cellules se répliquent avant que les dommages causés à l'ADN par des agressions chimiques et physiques n'aient été réparés. Leur réplication fixe alors définitivement ces dommages "sous forme de mutations génétiques", rappelle le communiqué. Pour donner une "vision en temps réel de ce qui se passe lorsque la machinerie réplicative rencontre un tel dommage" les chercheurs ont "construit une molécule d'ADN portant un dommage induit par un cancérogène chimique, introduit cette construction dans une cellule et analysé les intermédiaires de réplication en fonction du temps". Ces résultats "mettent en lumière le mécanisme de formation des mutations à l'origine de toutes formes de cancer.

Science du 23 mai 2003 :

http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/300/5623/1300?etoc

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top