RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Cancer du sein : un nouveau traitement par ultrasons

Une équipe de chercheurs travaille à Bordeaux sur une nouvelle technique pour combattre le cancer du sein par les ultrasons, un traitement susceptible de compléter dans l'avenir ceux actuellement pratiqués et qui sera testé d'ici la fin de l'année sur une dizaine de patientes. "Il faut rester très prudent et ne pas donner de faux espoirs, prévient d'emblée le Docteur Jean Palussière, radiologue membre de l'équipe de recherche bordelaise. La méthode est très séduisante avec un potentiel probablement très important, mais il faut vraiment évaluer les résultats avant de savoir si on pourra la proposer de façon très courante."

Depuis dix ans, le laboratoire de recherche du CNRS et de l'université Bordeaux 2 travaille sur la technique des ultrasons focalisés, permettant de détruire les tumeurs par élévation de la température localement. Cette technique a l'avantage de ne pas nécessiter d'incision du sein. "Une température de 60 degrés pendant quelques secondes permet de détruire les tumeurs", précise Dr Palussière. Les faisceaux ultrasonores, concentrés sur un point focal, sont pilotés par un appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM), le transducteur émettant les ultrasons étant placé dans le lit de la patiente lors de l'IRM.

Les travaux vont donner lieu d'ici la fin de l'année à des tests cliniques de phase 1, c'est-à-dire "sans bénéfice individuel direct", sur dix femmes devant subir une ablation complète du sein. Ces patientes volontaires seront traitées par les ultrasons avant d'être opérées. Une analyse détaillée de la tumeur permettra ensuite de mesurer l'effet des ultrasons mais aussi d'évaluer d'éventuels dégâts collatéraux.

Ces tests vont constituer, pour l'équipe girondine, un pas important vers une éventuelle application, dans le domaine du cancer, des ultrasons, utilisés depuis peu pour traiter des tumeurs bénignes comme des fibromes utérins. Selon le Docteur Palussière, "l'originalité de Bordeaux est d'avoir conçu un prototype d'appareil uniquement conçu pour le sein". Le recours aux ultrasons focalisés permettrait, dans certains cas, d'éviter la chirurgie qui, "si elle marche très bien et est moins délabrante qu'elle ne l'était, est parfois mal vécue par les patientes", rappelle le radiologue.

"La tendance au dépistage du cancer du sein veut aussi dire qu'on va découvrir des tumeurs de plus en plus petites. Et on peut se demander si, sur de petites tumeurs, la chirurgie n'est pas un peu surdimensionnée et si les ultrasons ne seraient pas une alternative intéressante", estime-t-il. "Il y a de la place pour beaucoup de techniques. Dans certains cas, la chirurgie restera le meilleur traitement. Mais nous sommes dans une démarche qui est de proposer la technique la plus adaptée à la patiente qui a un cancer du sein", poursuit le médecin.

Yahoo

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top