RTFlash

Cancer de la prostate : pour un meilleur diagnostic précoce

Les scientifiques du centre allemand de recherche contre le cancer (DKFZ) et du centre hospitalo-universitaire de Hambourg-Eppendorf (UHE) ont identifié une activité génétique spécifique du stade précoce des cellules tumorales prostatiques. Ces résultats ont été présentés par le Dr. Holger Sultmann, du service d'analyse moléculaire du génome - DKFZ, lors de la première journée du congrès "Genomics and Cancer 2006 " du 13 au 16 Sept 2006. Il a ainsi proposé une approche permettant, à l'avenir, de diagnostiquer plus précocement les carcinomes de la prostate et d'en évaluer la dangerosité.

Pour arriver à ce résultat, il a travaillé en collaboration avec les Dr. Thorsten Schlomm et Olaf Hellwinkle de la clinique Martini spécialisée dans le cancer de la prostate à l'UHE. Ces équipes ont comparé les activités génétiques de tissus prostatiques prélevés sur des patients atteints du cancer de la prostate, indétectables par analyse histologique, avec les activités génétiques de tissus prostatiques sains. Ils ont ainsi montré que des cancers indétectables au microscope (analyse histologique des biopsies) pouvaient tout de même être diagnostiqués et ainsi traités beaucoup plus précocement.

BE Allemagne

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • La France, premier émetteur européen de particules fines…

    La France, premier émetteur européen de particules fines…

    Voilà un record dont notre pays se serait bien passé : en matière d’émissions de particules fines, la France est placée au rang de lanterne rouge en Europe. Selon une étude menée par l’Agence ...

  • Habiter un endroit bruyant augmente le risque d'AVC

    Habiter un endroit bruyant augmente le risque d'AVC

    Une étude réalisée entre 2005 et 2014 sur 3000 patients de l'hôpital Del Mar de Barcelone par une équipe hispano-américaine (INIM et Brown University) a montré que les personnes vivant dans des ...

  • Petits fumeurs, gros dégâts…

    Petits fumeurs, gros dégâts…

    Selon une étude américaine dirigée par Elizabeth C Oelsner, du Columbia University Medical Center, même les petits fumeurs subissent des effets néfastes et durables du tabac. Pour arriver à cette ...

Recommander cet article :

back-to-top