RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les autorités sanitaires peinent à mettre en avant d'autres antibiotiques

Les autorités sanitaires américaines tentent, pour l'instant sans succès, de mettre en avant d'autres antibiotiques efficaces contre le bacille du charbon, face à la ruée des Américains sur la ciprofloxacine. Jeudi matin, les Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC) d'Atlanta rappelaient, dans un message sibyllin, que "trois antibiotiques sont approuvés par la Food and Drug Administration pour traiter le bacille du charbon: la pénicilline, la doxycycline et la ciprofloxacine". La ciproflaxine, dont le brevet est détenu par l'Allemand Bayer jusqu'à la fin 2002, était pour l'instant présentée par les principaux responsables américains comme le seul antibiotique efficace et approuvé contre le bacille du charbon. Mais l'American Medical Association recommande maintenant aux médecins de ne plus la prescrire, sauf en cas d'absolue nécessité. De nombreux pédiatres mettent également les parents en garde contre cet antibiotique dont le dosage habituel n'est pas adapté aux enfants. Une vérification sur les registres de la FDA (agence de sécurité alimentaire et pharmaceutique) permet de constater que la doxycycline est un antibiotique approuvé aux Etats-Unis depuis 2000 et que plusieurs laboratoires sont en mesure de le produire. M. Thompson, en demandant mercredi une enveloppe de 1,5 milliard de dollars au Sénat pour lutter contre le bioterrorisme, réservait 643 millions à l'achat d'antibiotiques contre le bacille du charbon. Il laissait alors entendre que cette somme n'irait pas exclusivement nourrir les caisses de Bayer, car d'autres antibiotiques efficaces sont sur le marché. Un message que les autorités ont du mal à faire passer au public, alors que les principales chaînes de télévision ont reçu des enveloppes contaminées par le bacille du charbon. Le journaliste Tom Brokaw, de NBC, lui-même destinataire d'une enveloppe, est allé jusqu'à montrer en direct un tube de comprimés fabriqués par Bayer en déclarant "In Cipro, we trust" (En Cipro, nous croyons). Dans leur lettre hebdomadaire "Morbidity and Mortality" du 19-10-201, les CDC indiquent pour la première fois la prophylaxie en cas d'exposition au bacille du charbon, pour les antibiotiques ciprofloxacine et doxycycline, en précisant les dosages adaptés aux enfants.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/011018/1/24ixc.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top