RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les ARN interférents efficaces contre le SRAS

La recherche de thérapies contre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) fait l'objet de recherches intensives depuis la flambée de 2003. Aujourd'hui, une équipe vient de montrer que des ARN interférents (ARNi) peuvent éviter le développement du SRAS mais aussi guérir une infection établie chez des macaques. Patrick Lu (Intradigm Corporation, Rockville, Etats-Unis) et ses collaborateurs décrivent dans un article publié dans la revue Nature Medicine des résultats particulièrement encourageants sur la faisabilité d'un traitement préventif et curatif contre le SRAS en utilisant l'interférence par ARN. Ces auteurs expliquent avoir sélectionné in vitro des ARN interférents capables d'inhiber le coronavirus responsable du SRAS. Ces ARN ont ensuite été administrés par voie nasale à des macaques exposés au virus du SRAS. D'après les résultats, cette approche à permis de réduire la sévérité des symptômes et la charge virale, ainsi que les lésions pulmonaires. Autre point intéressant, ces ARNi se sont aussi montrés actifs en prophylaxie.

Caducée

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top