RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Aphasie : le cerveau conserve toujours une capacité de récupération

Le cerveau d'une personne aphasique, même depuis longtemps, peut toujours améliorer ses capacités, selon une étude de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) dirigée par Ana Inés, professeure à l'Université de Montréal.

Après six semaines d'une thérapie du langage intensive et spécifique, les personnes âgées aphasiques parviennent à la fois à améliorer leur capacité de nommer les objets et à récupérer des capacités cognitives. La neuroimagerie fonctionnelle confirme que cette thérapie du langage permet au cerveau d'activer pendant plusieurs mois après l'accident des circuits alternatifs qui vont être mobilisés pour la récupération des mots supplémentaires.

Cette étude redonne donc de l'espoir pour les personnes âgées souffrant d'aphasie depuis plusieurs années. Elle démontre que les effets bénéfiques de cette thérapie vont au-delà du langage et s'étendent à la cognition dans son ensemble.

Ces travaux ont également permis de mieux comprendre les mécanismes du réseau du mode par défaut dans les cas d'aphasie. En comparant neuf sujets atteints d'aphasie chronique à dix sujets témoins, les chercheurs ont pu, pour la première fois, repérer le réseau du mode par défaut chez des personnes atteintes d'aphasie. 

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Eurekalert

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top