RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Antivol auto par satellite

Plus de 300 000 voitures sont volées chaque année en France. Un chiffre en constante augmentation. Pour lutter contre ce fléau, il est désormais possible d'équiper votre véhicule d'un anti-vol par satellite. Alliant à la fois les technologies GPS et GSM, c'est-à-dire le positionnement par satellite et le téléphone mobile, cet antivol d'un nouveau genre, baptisé Système e-SAT (MAE -Identicar) permet de localiser et d'immobiliser à distance un véhicule volé. Le principe est simple : si par malheur on vous dérobe votre voiture, vous passez un coup de fil à la centrale de surveillance. Un opérateur va alors pianoter sur son ordinateur et jouer un mauvais tour au voleur : à distance, via la liaison satellite, il va envoyer un signal qui a pour effet de déclencher le klaxon et les feux détresse. Ce n'est pas très discret... Difficile de continuer à rouler dans un véhicule qui clignote et qui hurle tout ce qu'il sait... Le voleur n'a donc pas d'autre solution que de s'arrêter. Le bruit cesse mais le véhicule se retrouve bloqué. Impossible de le faire redémarrer. Il ne reste plus alors qu'à prévenir la police en indiquant l'adresse où se trouve la voiture. Cet anti-vol par satellite fonctionne à l'aide d'une balise miniaturisé, de la taille d'un paquet de cigarettes, qu'il est assez facile de dissimuler à bord de l'auto afin d'éviter qu'elle soit déconnectée. C'est cette balise qui communique avec le satellite. La technologie GPS offre une précision de quelques mètres qui permet de voir exactement sur un plan à quelle adresse se trouve le véhicule. Ce système est utilisé également dans les fourgons de transport de fonds. Le problème, cela reste quand même le prix pour ce type d'équipement, environ deux fois plus cher qu'une alarme traditionnelle puisque cela avoisine les 1500 Euros. Ce système devrait permettre de réduire le nombre de vols de voiture et notamment le "car-jacking" qui consiste à expulser un conducteur au feu rouge ou dans un parking pour lui arracher son véhicule moteur tournant. Une pratique violente qui se répand en Europe.

Radio France :

http://www.radio-france.fr/chaines/info2000/chroniques/monde/fiche.php?numero=35330720

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top