RTFlash

Une seule séance d'exercice agit comme un anti-inflammatoire

Selon une étude de l’Université de Californie – San Diego, une seule séance d’exercice modéré peut stimuler le système immunitaire et induire une réponse cellulaire anti-inflammatoire. "Chaque fois que nous pratiquons l’exercice, nous renforçons nos cellules immunitaires et améliorons notre résistance à l'inflammation", résume l’auteur principal de l’étude, Suzi Hong, du Département de psychiatrie et de médecine familiale de l’École de médecine de l’UC San Diego.

Ces recherches montrent que le cerveau et le système nerveux sympathique – une voie qui intervient dans l’accélération du rythme cardiaque et dans l’augmentation de la pression artérielle, entre autres fonctions – sont activés pendant la pratique de l’exercice pour permettre au corps d’accomplir l’effort.

Certaines hormones, comme l’épinéphrine et la norépinéphrine, sont libérées dans la circulation sanguine et déclenchent les récepteurs adrénergiques, qui possèdent les cellules immunitaires. Ce processus induit des réponses immunitaires, qui comprennent la production de nombreuses cytokines dont l’une, TNF, est impliquée dans l’inflammation locale et systémique.

Les 47 participants à l’étude ont marché sur un tapis roulant à un niveau d’intensité adaptée à leur niveau de forme physique. Des prélèvements sanguins ont été effectués avant et immédiatement après la séance d’exercice de 20 minutes. Les chercheurs ont alors constaté que ces 20 minutes d’exercice modéré sur tapis roulant suffisaient à réduire de 5 % le nombre de cellules immunitaires produisant la TNF …

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Direct

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top