RTFlash

Vivant

Détecter plus tôt le cancer du pancréas…

Des chercheurs américains ont découvert deux bio-marqueurs qui permettent de détecter de manière très fiable le redoutable cancer du pancréas aux premiers stades de développement, offrant un espoir de traiter plus efficacement ce type de cancer.

« Avoir un bio-marqueur pour cette maladie peut radicalement changer les perspectives pour ces patients », souligne le Docteur Ken Zaret, directeur du Penn Institute for Regenerative Medicine. « Une détection précoce des tumeurs a eu un impact majeur pour réduire la mortalité de nombreux types de cancers dont celui du côlon, du sein et du col de l’utérus », pointe-t-il. « Mais, malheureusement, les personnes atteintes d’un cancer pancréatique sont souvent diagnostiquées trop tardivement pour être opérées et traitées efficacement », ajoute le chercheur.

Actuellement, quatre patients sur cinq décèdent dans les douze mois après le diagnostic et seulement 5 % sont en vie après cinq ans. Aux États-Unis, chaque année, plus de 53 000 personnes sont diagnostiquées d’un cancer du pancréas. Cette tumeur est la quatrième cause de mortalité par cancer.

Pour trouver ces biomarqueurs sanguins, les chercheurs ont utilisé la technologie des cellules souches avec des cellules pancréatiques d’un malade atteint d’un cancer avancé de cet organe. Ils sont en quelque sorte remontés dans le temps pour recréer des cellules cancéreuses précoces. Et ont pu ainsi détecter des biomarqueurs sanguins associés aux différents stades de progression de la maladie.

L’un de ces marqueurs biologiques --la thrombospondine-2 (THBS2)-- combiné à un autre bio-marqueur sanguin (CA19-9) présent au dernier stade du cancer du pancréas, « a permis d’identifier systématiquement et correctement tous les stades du cancer », précise le Docteur Zaret. L’association de ces deux bio-marqueurs a « identifié les phases précoces de développement de la tumeur plus efficacement que toutes les autres méthodes connues à ce jour », ajoute-t-il.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Le Journal de Montréal

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top