RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Le virus du Sida augmente les risques de surdité

En dépit des remarquables avancées dans les traitements contre le virus du SIDA (trithérapie et antirétroviraux), qui ont permis aux malades d’avoir une espérance de vie similaire à celle des personnes séronégatives, l'organisme fragilisé par le virus peut développer certaines maladies opportunistes mais également certains handicaps.

Des chercheurs taïwanais viennent de montrer par exemple que 84 % des séropositifs devront au cours de leur vie consulter un oto-rhino-laryngologue pour des problèmes de perte d’audition. Plus du tiers de ces patients souffrent d’une surdité sensorielle liée à différents facteurs : effet d’une co-infection virale ou bactérienne, effets toxiques des antirétroviraux sur l’audition ou impact de l’infection du VIH sur le nerf auditif.

Pour mesure l'effet du Sida sur l’appareil auditif, ces chercheurs ont étudié les dossiers médicaux de plus de 8 700  patients séropositifs et de 43 800 personnes-témoins. Ils ont ainsi pu montrer que les jeunes patients infectés par le VIH, et âgés de 18 à 35 ans, avaient deux fois plus de risques de surdité de perception par rapport au reste de la population. Aucun lien n'a cependant été trouvé entre le stade de la maladie et la probabilité de développer un trouble de l’audition.

Ce travail montre également que la prévalence observée chez ces jeunes est proche de celle observée chez les personnes de plus de 36 ans séronégatives, ce qui confirme que le sida accélère le vieillissement biologique naturel.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

JAMA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top