RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Des traitements contre le cancer à partir de bactéries

Les chercheurs de Sarrebruck (Sarre) on posé les fondements pour le développement de nouveaux médicaments contre le cancer : ils ont découvert les gènes avec l'aide desquels des micro-organismes produisent de la "Tubulysine" cytolytique. La production biologique de ce principe actif potentiellement anticancéreux pourra être rendue possible par l'intermédiaire des myxobacteries grâce à la technique génétique. Les bases d'un procédé de production ont été établies en coopération avec la Société pour la recherche Biotechnologique GBF (Gesellschaft fur Biotechnologische Forschung) et rendues publiques dans la revue internationale "Chemestry & Biology" (Vol.11, August, 2004, 1071-1079). La tubulysine est une protéine cytolytique produite par les myxobacteries. Elle détruit les tubules, composante du cytosquelette essentielle au processus de transport dans la cellule et qui joue un rôle dans la division cellulaire. Ce processus de division amenuisé par l'action de la tubulysine provoque la mort cellulaire. Comme les cellules cancéreuses se divisent particulièrement, la croissance tumorale pourra être diminuée voire stoppée grâce à la tubulysine. Pour le moment, ce principe actif est testé en phase pré clinique. La production pharmaceutique à grande échelle de tubulysine est jusqu'à présent problématique. En effet, les myxobacteries ne produisent que de très petites quantités de cette substance, si bien que la production est très onéreuse. "La production par synthèse chimique semble également très compliquée", explique le Prof. Dr. Rolf Muller de l'institut de pharmacologie et biotechnologie de l'Université de la Sarre. La technique génétique présente elle aussi une alternative prometteuse. Une modification génétique des bactéries pourrait mener à une biosynthèse plus importante de tubulysine.

BE Allemagne 212

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top