RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La Tablette Internet qui sait tout faire à la maison

Tout en Un. C'est le pari lancé par Cyrix, un fabricant de microprocesseurs de la Silicon Valley racheté il y a quelques mois par National Semiconductor (NAS), qui vient de présenter le WebPad.Ce nouveau terminal n'a, a priori, rien de révolutionnaire. C'est une tablette au format papier (américain) qui se connecte à Internet. Pourtant, c'est aussi un terminal informatique doté de capacités de connexion très rapide (câble-modem ou ligne téléphonique) numérique. C'est enfin un portable de type Personal Digital Assistant (PDA) équipé d'un écran tactile sur lequel un stylo spécial permet soit de prendre des notes à la volée, soit de naviguer sur le Net sans utiliser la souris et du clavier. Ce qui permet de classer le WebPad dans la catégorie des terminaux communicants de la prochaine décennie, c'est bien cette collection de caractéristiques, pour l'instant inconnue sur le marché. En outre, ce terminal peut se connecter, au choix, au micro-ordinateur familial ou à un décodeur de télévision numérique par une liaison sans fil. Même si Cyrix ne veut pas encore être précis, la firme californienne assure que son WebPad sera commercialisé à un prix très grand public, notamment grâce à sa technologie MediaGX, qui permet d'incorporer toutes les fonctions électroniques habituelles d'un micro-ordinateur sur une seule puce. D'où économie de place, et surtout de coûts. Le WebPad sera-t-il le premier terminal à connaître le mode de diffusion révolutionnaire que prédit le PDG de NAS, Brian Hall, depuis plusieurs mois déjà ? Celui-ci promet qu'à partir d'un coût de revient de quelques centaines de dollars, fournisseurs d'accès ou de services Internet (comme AOL ou Yahoo, par exemple), mais aussi entreprises de services, notamment bancaires ou financiers, pourront céder "gratuitement" des terminaux Internet, afin de conserver un client ou faire en sorte qu'il s'abonne à un service. Comme c'est déjà le cas pour certains téléphones sans fil, le prix du terminal étant inclus dans celui du service. Ceux qui envisagent ce type de distribution admettent avoir longuement étudié le modèle économique du Minitel...

(Les Ehos/26/11/98) http://www.lesechos.fr/silval/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top