RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Du tabac à l'athérosclérose : un lien génétique qui se dévoile

On sait que, chez les fumeurs, l’apparition et la progression de l’athérosclérose sont liées à une modification de l’expression de certains gènes mais on ignorait lesquels. Une équipe de  de recherche franco-allemande est parvenue à identifier ces gènes et s'attache à présent à modéliser la chaîne de causalité qui lie le tabagisme à l’athérosclérose.

L’athérosclérose, dont sont victimes de nombreux fumeurs, se caractérise par la formation de plaques d'athérome sur la paroi des artères. Celles-ci, en grossissant, entraînent un risque d’obstruction de la circulation sanguine qui peut se traduire par un infarctus ou un AVC. Si les mécanismes physiologiques de cause à effet entre le tabac et l’apparition de ces plaques sont bien connus, il n 'en va pas de même au niveau génétique et  biologique.

Certaines études ont montré que l’expression d'un grand nombre de gènes exprimés dans les cellules sanguines est modifiée chez les fumeurs. Mais cette étude est allée plus loin et a montré que ce lien entre tabagisme et athérosclérose se traduisait bien par des modifications précises de l’expression de certains gènes dans les cellules sanguines.

En analysant les profils d’expression des gènes chez plus de 1000 personnes (dont une moitié de fumeurs), les chercheurs ont répertorié les sujets qui présentaient des plaques d’athérome au niveau de la carotide. Ils ont ensuite, à l'aide de modélisations statistiques, pu identifier les groupes de gènes dont l'expression était modifiée chez les fumeurs et chez les porteurs de plaques d’athérome et, ainsi, identifier les mécanismes génétiques à l'oeuvre chez les fumeurs souffrant d'athérosclérose.

L'étude précise que "Aucun gène ne peut expliquer à lui seul la relation de causalité entre le tabac et l'athérosclérose mais ces travaux ont permis d'identifier quatre réseaux composés de gènes co-régulés dans les cellules sanguines, qui semblent jouer un rôle dans cette association et nous savons à présent que la modification de l'expression de ces gènes chez les fumeurs joue un rôle important dans la formation des plaques d'athérome".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

PLOS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top