RTFlash

Sécurité informatique : les empreintes cérébrales vont-elles remplacer les mots de passe ?

Les innombrables mots de passe informatiques avec lesquels nous devons jongler à longueur de journée seront-ils bientôt relégués aux oubliettes ? Peut-être, si l'on en croit une étude américaine.

Des chercheurs de l'Université de Californie, à Berkeley, affirment en effet qu'il est possible de remplacer le traditionnel mot de passe par une identification à l'aide de "l'empreinte cérébrale".

Selon ces chercheurs, un casque utilisant un seul capteur pouvant recueillir un signal électroencéphalographique provenant de l'hémisphère gauche de notre cerveau pourrait, dans un proche avenir, permette de s'identifier pour accéder à ses données informatiques. Les chercheurs précisent qu'un tel casque serait en apparence absolument identique à ceux utilisés pour écouter de la musique ou aux oreillettes Bluetooth qui servent à téléphoner.

Ces recherches ont montré que les capteurs actuels sont déjà capables de recueillir un signal cérébral exploitable et permettant un bon niveau d'identification des utilisateurs.

"L'utilisation de signaux provenant des ondes cérébrales est envisageable dans le cadre d'une d'identification informatique à haut niveau de sûreté" soulignent ces chercheurs, qui ont présenté leurs travaux à l'occasion de la Conférence internationale sur la cryptographie et la sécurité des données financières à Okinawa, au Japon.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

UPI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Vers des ordinateurs quantiques miniaturisés

    Vers des ordinateurs quantiques miniaturisés

    Pour que les ordinateurs quantiques surpassent leurs homologues classiques en termes de vitesse et de capacité, leurs qubits – éléments de calcul doivent être exactement sur la même longueur d'onde. ...

  • L’intelligence artificielle au service de la chimie verte

    L’intelligence artificielle au service de la chimie verte

    Une équipe de chercheurs d’IBM utilise l’intelligence artificielle (IA) pour synthétiser des molécules de façon moins polluante. Ces chercheurs ont recours à RoboRXN, une machine pilotable à partir ...

  • Doit-on avoir peur de l’intelligence artificielle ?

    Edito : Doit-on avoir peur de l’intelligence artificielle ?

    Il y a quelques semaines, l’affaire dite « de l’IA consciente » a eu un grand retentissement médiatique dans la Silicon Valley et plus largement dans la communauté scientifique anglo-saxonne. Même ...

Recommander cet article :

back-to-top