RTFlash

Le risque de fausses couches spontanées augmente avec l'âge du père

L'âge du père, et pas seulement celui de la femme, a une influence sur le risque de fausses couches spontanées, selon une étude montrant que ce risque augmente avec le vieillissement de l'homme, dès 35 ans. Au fur et à mesure que l'homme vieillit, ses spermatozoïdes, que son organisme fabrique en permanence depuis la puberté, perdent de leur mobilité et contiennent davantage d'anomalies chromosomiques ou génétiques, explique Rémy Slama (Inserm-Ined, unité "épidémiologie, démographie et sciences sociales") responsable de l'étude publiée dans l'American Journal of epidemiology daté du 1er mai.

De telles erreurs peuvent induire des anomalies chromosomiques chez l'embryon. Or les anomalies chromosomiques sont à l'origine de la moitié des fausses couches spontanées. Pour estimer l'influence propre à l'âge de l'homme sur le risque d'avortement spontané de sa partenaire, les chercheurs se sont appuyés sur une étude des années 1990 concernant près de 5.000 femmes californiennes suivies du premier trimestre de grossesse jusqu'à la fin de celle-ci. Résultats : le risque de fausse-couche spontanée (entre le 2e et le 4e mois de grossesse) augmente d'environ 30 % quand l'homme a plus de 35 ans, comparé aux couples où le père a moins de 35 ans. "Après 35 ans, on observe une augmentation régulière de ce risque. Globalement le risque double quand l'homme passe de 20 ans à 50 ans", relève le Dr Slama. "Cet effet défavorable de l'âge paternel persiste indépendamment de l'âge de la femme", ajoute-t-il.

Les chercheurs se sont aperçus qu'une partie (20 %, d'après leurs calculs) de l'augmentation du risque de fausse-couche spontanée qu'on attribuait à l'âge de la femme était en fait due à l'âge de son partenaire. Chez les femmes, l'effet âge sur les chances de mener à terme une grossesse est connu : à 40 ans, le risque de faire une fausse-couche est trois fois plus élevé qu'à 25 ans. La confirmation que l'âge de l'homme influe aussi sur ce risque n'est pas négligeable quand on sait que depuis les années 1980, les Françaises font des enfants plus tardivement : 16 % ont plus de 35 ans à la naissance de leur premier enfant. La fertilité féminine diminue avec l'âge. Et, avec un homme âgé, la femme risque de réduire encore ses chances d'avoir un enfant.

AFP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Une cornée artificielle pour recouvrer la vue…

    Une cornée artificielle pour recouvrer la vue…

    Un homme de 78 ans dont la cornée endommagée provoquait une cécité progressive a retrouvé la vue suite à l'implantation d'une cornée artificielle dans la paroi de son œil droit. L'opération a été ...

  • Des seniors de plus en plus jeunes...

    Des seniors de plus en plus jeunes...

    Des chercheurs de la faculté des sciences du sport et de la santé de l'Université de Jyväskylä (Finlande) ont comparé les performances physiques et cognitives des personnes âgées de 75 à 80 ans à ...

  • Une aorte artificielle qui réduit la pression sanguine

    Une aorte artificielle qui réduit la pression sanguine

    « L’insuffisance cardiaque touche plus de 23 millions de personnes dans le monde. Bien que la transplantation se révèle la norme pour les patients atteints de cette pathologie, il existe une demande ...

Recommander cet article :

back-to-top