RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Quand les virus ne peuvent plus se cacher

Virus et autres bactéries n'ont plus qu'à bien se tenir. Même en faible quantité, ils ne pourront plus passer inaperçus. En effet, des biocapteurs luminescents, mis au point par des chercheurs américains de l'Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) permettraient de détecter rapidement la présence d'agents pathogènes. En modifiant génétiquement des lymphocytes B, Todd H. Rider, auteur des travaux, et ses collègues, ont amplifié leur capacité à reconnaître des agents pathogènes. Pour ce faire, les chercheurs ont introduit dans le noyau de ces cellules, le gène d'une protéine bioluminescente de méduse sensible à la présence de calcium, ainsi que ceux d'anticorps spécifiques à un ou plusieurs virus. Lorsque ces leucocytes sont mis en contact avec un virus, leur taux de calcium interne augmente rapidement et active la protéine, qui éclaire la cellule. Ces travaux, publiés dans la revue Science du 11 juillet 2003, arrivent juste au moment où le SRAS n'est plus qu'un mauvais souvenir. Cependant cette nouvelle méthode de détection pourrait servir dans un proche avenir à l'aide au diagnostic médical ainsi qu'à la surveillance des eaux et de l'alimentation.

Science&Avenir :

http://permanent.sciencesetavenir.com/sci_20030710.OBS3474.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top