RTFlash

Quand les technologies sans-fil coupent le moteur

Les TIC prennent désormais le contrôle des moteurs automobiles. Ce, dans le but de réduire drastiquement le nombre d'accidents. Un système développé conjointement par l'américain General Motors et sa filiale spécialisée dans la sécurité automobile OnStar permet ainsi de couper progressivement à distance l'alimentation d'un véhicule volé. Objectif : faire s'arrêter l'engin pour diminuer le nombre d'accidents répertoriés lors des poursuites de police. Selon les statistiques du National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), on dénombre 30 000 interventions de ce type par an aux Etats-Unis. Elles provoqueraient environ 300 morts.

"La technologie ne doit pas seulement nous divertir ou rendre notre existence plus confortable. Elle doit aussi nous protéger", souligne Nicole R. Nason, administratrice à la NHTSA. Le service, baptisé Stolen Vehicle Slowdown, sera installé sur près de 1,7 million de véhicules GM en 2009. Il permettra de localiser via GPS la position d'un véhicule dont le vol aura été signalé par son propriétaire. Les informations seront ensuite transmises aux forces de police qui, une fois le véhicule repéré, feront appel à OnStar pour qu'il coupe à distance l'alimentation de la voiture. En parallèle de ce dispositif qui vise à rassurer les propriétaires d'un véhicule, d'autres initiatives permettent de les responsabiliser. Volvo travaille sur l'Alcoguard, un dispositif sans-fil qui exige du conducteur d'une voiture qu'il effectue un alcotest avant de démarrer son véhicule. Une manière efficace de réduire le nombre d'accidents liés à l'alcool.

Atelier

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des avions à peau de requin plus économes...

    Des avions à peau de requin plus économes...

    L’industrie aéronautique s’est engagée à diviser par deux ses émissions de CO2 d’ici 2050 par rapport à 2005. Pour parvenir à tenir cet objectif ambitieux (surtout en tenant compte de ...

Recommander cet article :

back-to-top