RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Le premier gène de prédisposition à la schizophrénie identifié

Des chercheurs allemands du service de la psychiatrie de l'Université Maximilians, à Wuerzburg, ont identifié un gène qui semble jouer un rôle important dans le déclenchement de la schizophrénie catatonique, une forme particulièrement grave de cette maladie. Les chercheurs allemands ont choisi d'étudier la schizophrénie catatonique parce qu'il s'agit d'une maladie principalement héréditaire. Cette grave affection se caractérise par des épisodes psychotiques aigus avec des hallucinations, et des mouvements désordonnés du corps. C'est sur le chromosome 22 que les chercheurs ont constaté qu'un gène baptisé WKL1, produisait une protéine semblable à celles qui jouent un rôle crucial dans la transmission de l'influx nerveux. On sait que des altérations de ces protéines entraînent un désordre rare du mouvement appelé l'ataxie épisodique. Des mutations en ces protéines ont été connues pour causer un désordre rare de mouvement appelé l'ataxie épisodique. Les chercheurs ont constaté qu'une mutation dans le gène a apparu dans sept membres de famille avec la maladie, mais pas dans six autres qui n'a eu aucun symptôme de la schizophrénie. Un de professeur Peter Lesch des auteurs de l'étude a indiqué ils espèrent que leur découverte permettra le développement de nouveaux traitements de la schizophrénie, qui affecte 1% de la population. Mais professeur Lesch a bien souligné que ce gène n'intervenait que pour une forme spécifique de schizophrénie et qu'il restait beaucoup plus de travail à faire pour mieux comprendre les facteurs génétiques qui peuvent intervenir dans les autres formes de schizophrénie. il a également souligné, répondant ainsi aux craintes exprimées par les familles et associations de malades, qu'il faudrait veiller à ce que ces recherches ne conduisent en aucun cas à de nouvelles formes de discrimination et d'exclusion pour certaines maladies mentales dans lesquelles les gènes pourraient jouer un rôle déterminant.

Brève rédigée par @RT Flash

BBC :

http://news.bbc.co.uk/hi/english/health/newsid_1229000/1229281.stm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top